Tabac : ce qui change avec le nouveau Programme national de lutte

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 28/11/2023 |Modifié 28/11/2023

Hausse de prix, généralisation des espaces sans tabac, renforcement des contrôles, interdiction des produits de vapotage jetables… Le Programme national de lutte contre le tabac 2023 – 2027 veut bâtir une génération sans tabac d’ici à 2032.

Visuel illustrant une interdiction de fumer.
Le tabagisme cause 200 morts par jour en France, ce qui représente 75 000 décès chaque année. Agir contre ce fléau sanitaire, dont le coût social annuel a été estimé à 156 milliards d’euros en 2019, est l’une des priorités du Gouvernement.
Le Programme national de lutte contre le tabac 2023 - 2027, présenté mardi 28 novembre 2023, veut relever ce défi et bâtir la première génération débarrassée du tabac à l’horizon 2032. 

Il poursuit et amplifie le Programme 2018 - 2022, qui a notamment : 
  • augmenté les prix du tabac
  • dénormalisé sa consommation
  • développé la prévention,
  • encouragé à l’arrêt.
Le nouveau programme prévoit un ensemble de mesures visant à prévenir l’entrée dans le tabagisme et mieux accompagner vers l'arrêt les 12 millions de personnes qui fument encore quotidiennement en France

Protéger les jeunes du tabagisme

Priorité numéro un : prévenir l’entrée dans le tabagisme, en ciblant en particulier les plus jeunes. 

L’un des leviers dont l'efficacité s'est démontrée au fil des ans est de rendre le tabac moins attractif et moins abordable. Le paquet de cigarettes va ainsi passer à 12 euros en 2025, puis 13 euros en 2027.     

Le contrôle de l'interdiction de vente des produits du tabac et du vapotage aux mineurs va être renforcé. 

J’assume parfaitement cette hausse [du prix du paquet de cigarettes] car en matière de santé et de prévention, quand c’est la vie de nos concitoyens qui est en jeu, c’est la seule boussole qui doit nous guider.

Aurélien ROUSSEAU

  • Ministre de la Santé et de la Prévention

Le tabac, fléau pour l'environnement

20 000 à 25 000 tonnes de mégots jetés chaque année en France84 millions de tonnes de CO2 émises dans le monde600 millions d'arbres détruits dans le monde
Le tabac reste encore très présent dans notre environnement au quotidien, exposant les non-fumeurs, notamment les enfants, au tabagisme passif.

Le Programme national entend à la fois agir contre le tabagisme passif et contre les effets néfastes du tabac sur l’environnement.

Les espaces sans tabac vont ainsi être généralisés, pour comprendre : 
  • les plages
  • les parcs publics
  • les forêts
  • les abords extérieurs de certains lieux publics à usage collectif, comme les établissements scolaires
Les produits de vapotage jetables seront également interdits à la vente. 

Accompagner vers la sortie du tabac

Le programme national prévoit aussi de renforcer l'accompagnement des fumeurs, en particulier les plus vulnérables, vers le sevrage tabagique, notamment avec la prescription de substituts nicotiniques.

Il vise aussi à accompagner la transition de l'économie vers la sortie du tabac, en poursuivant par exemple la transformation du métier de buraliste vers celui de commerce de proximité.

Le Programme national de lutte contre le tabac 2023 - 2027

5 engagements forts et 26 mesures pour agir contre un fléau sanitaire

Consultez le détail du programme

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !