Relocaliser en France la production des médicaments essentiels

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 14/06/2023 France 2030

À l'occasion d'un déplacement en Ardèche le 13 juin, le président de la République a annoncé la relocalisation de la production des médicaments essentiels, pour agir contre les pénuries.

Une enseigne de pharmacie.
Le médicament n’est pas un produit comme les autres.
Or, les crises successives depuis 2020 ont révélé des dépendances françaises, notamment en matière d'approvisionnement de médicaments essentiels.

Relocaliser la production de médicaments essentiels

Pour y remédier, le président Emmanuel Macron a annoncé la relocalisation de la production de médicaments essentiels, à l'occasion d'un déplacement le 13 juin 2023 en Ardèche consacré à l'indépendance industrielle.
Afin de prioriser ces efforts de relocalisation, une cinquantaine de médicaments essentiels sur lesquels la France est la plus dépendante des importations extra-européennes, ont, à ce stade, été identifiés.
Sur cette sélection, la moitié verra sa production relocalisée ou augmentée significativement sur le territoire national d'ici cinq ans.
Cela sera possible avec les projets soutenus depuis 2020 par le Gouvernement ainsi qu'aux huit nouveaux projets de relocalisation annoncés ce jour et qui seront détaillés dans les semaines à venir, pour un investissement total de plus de 160 millions d'euros.

Agir contre les pénuries

Enfin, pour identifier précisément les médicaments et principes actifs dont la relocalisation de la production en France est prioritaire, une liste de près de 450 médicaments essentiels (insuline, paracétamol, amoxicilline...) a été présentée par le ministère de la Santé et de la Prévention.
Cette liste, qui s'inscrit dans un plan plus large d'action contre les pénuries, sera enrichie, complétée et modifiée en fonction des pratiques ou du contexte sanitaire.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction