Paris 2024 : la recherche et le sport font équipe pour les Jeux olympiques 2024

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Édouard Philippe.

Publié 02/05/2019

Sportifs et scientifiques, participez à la recherche sur la haute performance sportive en vue des Jeux de Paris 2024.

Partager la page

Photo : AFP/François-Xavier Marit
Début avril 2019, le Gouvernement annonçait un Programme prioritaire de recherche (PPR) pour la haute performance sportive. C’est dans cette optique que l’Agence nationale de la recherche (ANR) a appelé les communautés scientifiques et sportives à manifester leur intérêt. Le but : recueillir des pistes de recherche autour de la très haute performance sportive et les exploiter pour les futurs Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Le meilleur de la recherche et du sport

En prenant en compte les besoins réels des athlètes et de leurs entraîneurs, la recherche doit nous permettre de générer des projets concrets qui bénéficieront à la performance de nos athlètes ”, déclarait la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, lors de la présentation du PPR le 2 avril dernier.
Ainsi, le programme est composé de neuf grandes thématiques. D’abord : l’équilibre de vie et l’environnement, la prévention et le traitement des facteurs de risque, ou la cognition et la préparation mentale des athlètes.
Les trois axes suivants portent sur les interactions homme-matériel et l’optimisation du matériel sportif, l’apprentissage et l’amélioration du geste sportif, et la quantification des charges d’entraînement.
Le septième défi du programme mettra l’intelligence artificielle et l'analyse des données au service de la performance sportive. Enfin, les deux dernières thématiques seront la performance dans l’environnement de l’athlète et les spécificités du domaine paralympique.

Le calendrier pour le programme prioritaire de recherche

Ouvertes jusqu’au 20 juin, les manifestations d’intérêt seront analysées avant de laisser place à une première phase d’appels à projets. Celle-ci se tiendra entre fin août et fin octobre 2019. Pour candidater, rendez-vous sur le site de l’ANR .
Piloté par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le PPR est financé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le Secrétariat Général pour l’Investissement : 20 millions d’euros.