MaPrimeRénov : 1 000 euros de plus pour sortir des énergies fossiles

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 04/04/2022

Cette aide est octroyée pour tout changement de système de chauffage vers un système renouvelable permettant de remplacer une chaudière au gaz ou au fioul.

Partager la page

Un homme règle un radiateur.
Source : Getty
Dans le cadre de sa politique de réduction de la dépendance aux énergies fossiles et du plan de résilience, le Gouvernement a décidé d’augmenter de 1 000 euros MaPrimeRénov pour tout changement de système de chauffage vers un système renouvelable, qui permette de remplacer une chaudière au gaz ou au fioul.
Les systèmes de chauffage concernés sont par exemple les pompes à chaleur (y compris hybrides) ou les chaudières biomasse.
Les ménages éligibles à MaPrimeRénov’ pourront obtenir jusqu’à 9 000 euros d’aides (MaPrimeRénov et Certificats d’économies d’énergie), contre 8 000 euros auparavant.
Cette augmentation concernera tous les dossiers déposés à compter du 15 avril et jusqu’au 31 décembre 2022.

Avec une pompe à chaleur, par exemple de 12 000 euros, le reste à charge ne sera que de 3 000 €. C’est équivalent à celui pour l’installation d’une chaudière gaz, tout en bénéficiant à terme d’économies sur la facture énergétique.

 « MaPrimeRénov' » sera renforcée (1000 euros supplémentaires proposés pour cette aide à compter du 15 avril et ce jusqu'à la fin de l'année).
Source : Matignon

MaPrimeRénov' pour l'installation d'un système de chauffage qui permet de sortir du gaz ou du fioul du 15 avril jusqu'à fin 2022.
Dans un second temps, les demandes d’aides MaPrimeRenov’ pour l’installation d’une chaudière au gaz ne pourront plus être déposées à compter du 1er janvier 2023, un délai qui permet aux ménages et aux entreprises de s’adapter.