Hausse de la rémunération des agents de la fonction publique

Publié 29/06/2022

Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques a annoncé l'augmentation générale du point d'indice à 3,5% pour tous les agents de la fonction publique au 1er juillet.

Partager la page

Une femme fait ses comptes.
Source : Getty

Une hausse historique

À l'occasion d'une conférence salariale avec les représentants des organisations syndicales et des employeurs publics territoriaux, hospitaliers et de l'État, Stanislas Guérini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, a annoncé l'augmentation générale du point d'indice à 3,5% pour tous les agents de la fonction publique au 1er juillet.
5,7 millions d'agents publics (État, territoires, hôpital) sont concernés.

La plus forte augmentation depuis 1985, soit 37 ans.

Cette augmentation du point d'indice est la plus forte depuis 1985, soit 37 ans.

À titre d'exemple, une sage-femme avec 20 ans d'ancienneté percevra une augmentation de 1 330 euros par an (soit 110,8 euros par mois).

Additionnée aux augmentations individuelles moyennes de 1,5% par an, cette revalorisation représente donc une progression de 5% de la rémunération des agents de la fonction publique.
À partir du 1er juillet 2022, les agents de la fonction publique seront désormais tous rémunérés au-dessus du niveau du SMIC.

Mesures additionnelles

Quatre mesures additionnelles ont été annoncées :
  • la reconduction en 2022 de la prime Gipa, qui permet de compenser l'écart entre l'évolution des salaires et celle de l'inflation ;
  • la hausse de 7% de la participation de l'État au financement de la restauration collective ;
  • l'assouplissement des conditions d'éligibilité au forfait mobilités durables ;
  • un coup de pouce salarial supplémentaire aux agents de catégorie B en début de carrière.