Faire des JO 2024 une réussite française et un événement populaire

Publié 27/07/2022

Dans deux ans, jour pour jour, Paris accueillera les Jeux olympiques et paralympiques d'été de 2024. La France ambitionne d'ouvrir au plus grand nombre cet événement international.

Partager la page

Le compte à rebours a commencé ! Dans 24 mois débuteront les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 .

« Ouvrir grand les Jeux »

À l'image du slogan retenu pour cette édition, « Ouvrir grand les Jeux », la France ambitionne d'ouvrir au plus grand nombre cet événement international.
Paris 2024 : « Ouvrir grand les Jeux »
Ouvrir grand les Jeux, c'est en faire un événement populaire, accessible à tous. Aussi, le Gouvernement mettra les moyens en œuvre pour en faire un succès, sans augmentation d'impôts.
  • Le président de la République l'a rappelé lors du Conseil olympique et paralympique : il n'y aura pas de création d'un « impôt JO », les Jeux doivent financer les Jeux.
  • Pour qu'un maximum de Français puisse accéder aux Jeux, les tarifs seront abordables : 1 million de billets pour le grand public seront par exemple à 24€.
Une billetterie populaire sera mise en place, avec plus de 400 000 billets achetés par l'État à destination des :
  • jeunes ; 
  • publics scolaires ;
  • bénévoles du secteur associatif sportif et des Jeux ;
  • personnes en situation de handicap ;
  • fonctionnaires engagés dans la préparation des Jeux.
Il s'agit de faciliter l'accès au sport et de permettre à celles et ceux qui font de ces Jeux une réussite d'y participer pleinement.

Assurer la protection

Des Jeux en grand, ce sont des moyens à la hauteur pour assurer la protection des Français, des équipes étrangères accueillies et des touristes. Là aussi, l'État est pleinement est mobilisé :
  • Le Gouvernement anticipe l'organisation de l'été 2024 de manière à ce que les grands évènements sportifs et culturels qui ont habituellement lieu au même moment soient décalés en amont ou après cette période, afin de ne pas mobiliser les forces de l'ordre. C'est le cas du Tour de France.
  • Le ministère de l'Intérieur et des Outre-mer réalise des projections des effectifs de police à mobiliser pour anticiper les moyens nécessaires à la protection sur l'ensemble du territoire pendant cette période, y compris en cas d'évènement majeur et grave. Par ailleurs, 11 nouvelles unités mobile de police seront créées de manière pérenne, au-delà des Jeux.