ETIncelles veut accompagner la croissance de 500 PME d’ici à 2027

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 22/11/2023 |Modifié 22/11/2023

Le programme ETIncelles entend lever les éventuels freins administratifs bridant des petites et moyennes entreprises prometteuses pour qu’elles deviennent des entreprises de taille intermédiaire.

Une vue d'un open space vitré dans une entreprise.
Contrairement à certains de ses voisins, la France manque d’ETI. Ces entreprises de taille intermédiaire, qui comptent entre 250 et 4 999 salariés, sont pourtant un actif stratégique pour le tissu économique, œuvrant à la réindustrialisation des territoires.

Les 5 600 ETI françaises emploient 3,2 millions de personnes, ce qui représente 25 % de l’emploi salarié en France.

Pour combler le retard français, le programme ETIncelles, lancé le 21 novembre 2023, veut aider d’ici à fin 2027 500 petites et moyennes entreprises (PME) prometteuses à exploiter leur potentiel et devenir des ETI.

Fluidifier les échanges

ETIncelles prévoit un suivi individualisé par un interlocuteur unique pour fluidifier au maximum les relations des entreprises du programme avec l’ensemble des services de l’État. L’idée est d’identifier et lever d’éventuels blocages administratifs qui brideraient l’essor de ces PME à forte croissance.
Le dispositif s’appuie sur un réseau de 45 correspondants ETIncelles dans les organismes publics et les principales administrations, mobilisé pour répondre aux besoins des entreprises.

100 PME déjà sélectionnées

50 PME ont participé à la phase pilote du programme, entamée début 2023. Une seconde promotion de 50 l’a rejoint avec le lancement officiel d’ETIncelles.
En moyenne, l’effectif des deux promotions est de 113 salariés pour un chiffre d’affaires de 27,3 millions d’euros.
L’accompagnement est prévu pour une période minimum de 12 mois.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction