Des mesures pour la pédiatrie face à l’épidémie précoce de bronchiolite

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 26/10/2022 |Modifié 02/11/2022

Face à l’épidémie hivernale précoce de bronchiolite et les tensions dans les services de pédiatrie, le ministère de la Santé et de la Prévention lance un plan d’action immédiat. Détails.

Infection respiratoire virale contagieuse survenant par épidémie chez les nourrissons, la bronchiolite touche 30% des nourrissons de moins de deux ans, soit environ 480 000 cas par an.

Des mesures immédiates

Alors que l'épidémie hivernale 2022-2023 est particulièrement précoce sur le territoire, le ministère de la Santé et de la Prévention se mobilise pleinement pour faire face à cette situation préoccupante.
Pour assurer une prise en charge satisfaisante des enfants et répondre à l’inquiétude de la profession, des mesures immédiates ont été décidées :
  • déblocage d’une enveloppe de 400 millions d'euros pour venir en appui des services en tension de l'hôpital, dont les urgences pédiatriques ;
  • lancement d’une campagne de communication pour rappeler à tous et toutes les gestes simples pour prévenir la maladie (lavage des mains et des objets, port du masque en cas de rhume…) ;
  • mobilisation pour privilégier l’appel au 15 avant de se déplacer aux urgences ;
  • réactivation des mesures de soutien à la coopération entre la médecine de ville et l’hôpital.

Assises de la pédiatrie

Par ailleurs, le Gouvernement organisera au printemps 2023 des Assises de la pédiatrie afin de traiter les difficultés plus fondamentales rencontrées dans ce milieu.
Plusieurs grandes thématiques seront au programme :
  • les places respectives de la ville et de l’hôpital ;
  • la formation initiale et continue des professionnels ;
  • la démographie des professions du champ de la pédiatrie ;
  • la place des infirmiers puériculteurs et pratique avancée ;
  • le renforcement de la pédopsychiatrie et des coopérations avec la pédiatrie ;
  • la place de la santé des enfants dans les services d’accès aux soins et dans les communautés professionnelles territoriales de santé ;
  • les liens avec la médecine scolaire et la protection maternelle et infantile (PMI).

Comment reconnaitre une bronchiolite ?

Toux sèche, respiration rapide et soufflante… Les symptômes s’atténuent en quelques jours, mais une toux peut persister une quinzaine de jours avant de disparaître. Les parents sont invités à consulter en priorité leur médecin traitant.

Je consulte la foire aux questions

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction