Décarbonation des 50 sites industriels les plus émetteurs

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 24/11/2023 |Modifié 22/11/2023

Au cours de son discours au salon des maires et des élus locaux le 22 novembre 2023, la Première ministre a annoncé débloquer un milliard d'euros pour accompagner la décarbonation de 50 sites industriels.

Photo de Borne.

Il y a un an, autour du Président de la République, nous avons pris ensemble un engagement majeur : décarboner les 50 sites industriels les plus émetteurs d’ici 2030.

Élisabeth Borne

  • Première ministre
Décarbonation des 50 sites industriels les plus émetteurs : discours d'Élisabeth Borne

Discours de la Première ministre Élisabeth Borne au Salon des maires et des élus locaux.

Mesdames et Monsieur les ministres, Monsieur le vice-président du Conseil national de l’industrie, cher Alexandre SAUBOT, Mesdames et Messieurs les maires et élus, Mesdames et Messieurs les industriels, Il y a un an, autour du Président de la République, nous avons pris ensemble un engagement majeur : décarboner les 50 sites industriels les plus émetteurs d’ici 2030. Il y a quelques mois, et j’ai pu y revenir avec vous lors du Conseil national de l’industrie au Salon du Bourget, nous avons constaté que nous avancions rapidement vers ces objectifs. Nous retrouver ici, avec les maires des territoires concernés est un symbole fort. Le symbole de notre détermination commune pour la réindustrialisation de la France. La preuve que la décarbonation de notre pays avance. Et j’ai encore pu le voir la semaine dernière encore en posant la première pierre de la giga-factory Verkor à Dunkerque. Vous le montrez ici à nouveau : la transition écologique, c’est du concret ! C’est de la croissance et des emplois ! Ce sont des actes au service des territoires ! Alors aujourd’hui, autour des ministres Agnès PANNIER-RUNACHER, Roland LESCURE et Dominique FAURE, nous réunissons tous les acteurs qui permettent de réussir la décarbonation de l’industrie. Et compte tenu de la force de votre engagement, de la qualité des résultats que vous êtes en train d’obtenir et de mon combat en faveur de la planification écologique, j’ai tenu à venir m’adresser à vous aujourd’hui. Aux élus locaux, aux maires engagés, je veux d’abord dire merci. Nous partageons ensemble l’objectif d’ouvrir plus d’usines en France, revitaliser vos territoires, y créer de nouveaux emplois – des emplois qualifiés et mieux rémunérés. Sous l’impulsion du Président de la République et avec l’engagement constant du ministre de l’Economie, Bruno LE MAIRE, pour la première fois depuis plus de 20 ans, nous avons brisé la spirale de la réindustrialisation. Depuis 2017, 300 usines ont rouvert ! C’est avec vous que nous sommes en train d’écrire une nouvelle page de l’économie française. C’est de cette manière que nous assurerons votre attractivité et celle de notre pays. Aussi, nous agissons. Grâce à la loi industrie verte, nous avons pris des mesures pour accélérer les projets, maîtriser les technologiques de demain et pour être à la pointe de la compétition internationale. Grâce à France 2030, nous investissons dans les compétences. Ce sont 700 millions d’euros qui sont prévus pour développer les formations dans les métiers d’avenir, notamment les métiers industriels. Nous voulons attirer de nouveaux acteurs, mais nous voulons aussi préserver nos fleurons nationaux. C’est l’un des objets du programme « Territoires d’industrie », que nous renforçons. Avec un objectif : que réussite industrielle profiter à tous les territoires. Bien sûr, la réindustrialisation transforme vos territoires. Logement, formation, accès aux services publics, simplification des normes pour vous accompagner dans vos projets… Les défis sont nombreux et j’aurai l’occasion d’y revenir demain, en conclusion du congrès des maires. Aux acteurs industriels, je veux dire que vous êtes en train de relever l’objectif fixé par le Président, il y a un an. Comme vous, j’ai été cheffe d’entreprise. Comme vous, je sais à quel point changer de modèle est un défi. Je veux vous remercier de le relever. Aujourd’hui, vous vous engagez à nouveau pour baisser vos émissions de près de moitié d’ici 2030. A vous seuls, vous représentez 10% de l’ensemble de nos émissions globales. De votre succès dépend l’atteinte de nos objectifs climatiques. Votre contribution est clé pour réussir la transition écologique et pour préserver notre compétitivité. C’est pour cela que l’Etat investit à vos côtés. Avec France 2030, ce sont 5 milliards d’euros d’investissements que nous avons décidés pour vous accompagner dans vos projets. Ce sont des moyens considérables qui vous permettent d’avancer et d’ores et déjà, 2 milliards d’euros ont été engagés. La signature de vos contrats de transition écologique aujourd’hui est un signe supplémentaire que nous allons réussir. Et comme l’a annoncé le Président de la République, si chacun continue à avancer et que les objectifs fixés sont tenus, nous serons bien au rendez-vous pour investir encore davantage à vos côtés. Mesdames et Messieurs, Certains, par calcul ou par dogmatisme, tentent sans cesse d’opposer croissance et climat. Certains prônent la décroissance et d’autres affirment qu’il nous faut renoncer à toute ambition écologique. Ensemble, nous montrons que la transition écologique et la croissance sont liées. Vous incarnez cette transition écologique des résultats à la fois pour la planète mais aussi pour notre économie, pour nos territoires, pour nos concitoyens ! Merci pour tout ! Nous sommes sur le bon chemin !

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !