Clôture des Assises des finances publiques

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 20/06/2023

L'événement s'est tenu le lundi 19 juin 2023 en présence de la Première ministre. Au programme : le désendettement de la France.

La Première ministre aux Assises des finances publiques, le 19 juin 2023.
Désendetter la France.
Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, et le ministre délégué chargé des Comptes publics, ont organisé les Assises des finances publiques le lundi 19 juin 2023 en présence de la Première ministre.
Ces Assises des finances publiques ont réuni différents acteurs politiques, institutionnels et administratifs concernés par la dépense publique.
La Première ministre a clôturé ces Assises en annonçant la pérennisation de la revue des dépenses publiques.

Je souhaite que ces revues des dépenses deviennent une procédures annuelle, articulée avec la procédure budgétaire.

Élisabeth Borne

  • Première ministre

La méthode

Le Gouvernement est pleinement mobilisé pour accélérer le désendettement de la France et réduire le déficit.
Pour y parvenir, la Première ministre a rappelé la méthode.
  • La lettre de cadrage adressée par la Première ministre à tous les ministres, afin de demander à chacun d'identifier 5 % de marges de manœuvre sur leurs budgets, hors masse salariale.
  • Continuer à associer les parlementaires dans la construction du budget ainsi que les élus locaux et les collectivités.

Les leviers

Pour accélérer le désendettement, Élisabeth Borne a présenté quatre leviers :
  1. Le renforcement de notre potentiel de croissance.
  2. Les réformes de structure pour augmenter le taux d'emploi, stimuler l'activité, les recettes, et donc rétablir l'équilibre des comptes.
  3. L'action contre l'érosion des assiettes taxables et contre les fraudes fiscales et sociales.
  4. L'efficacité de nos politiques publiques et de la maîtrise de nos dépenses.
Pour réussir, la Première ministre a souligné la nécessité de la mobilisation et de la responsabilité de tous dans la gestion des deniers publics. « L'enjeu est collectif, car une dette soutenable c'est notre souveraineté qui est protégée, c'est notre capacité à agir qui est assurée et l'avenir de notre jeunesse qui est préservé »

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction