Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.

La station d’Écologie théorique et expérimentale du CNRS se couvre d'un toit photovoltaïque

France relanceTransition écologique|Publié le : 22/04/2021
logo France Relance
Entreprise

Station d’Écologie Théorique et Expérimentale du CNRS

60 employés

Aide reçue

516 000

Mesure

Rénovation énergétique des bâtiments publics

Localisation

Occitanie

Vous aussi bénéficiez des mesures du Plan de relance :

Le plan France Relance vient soutenir le projet de rénovation du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à hauteur de 516 000 euros pour mettre en place une toiture de tuiles photovoltaïques et renforcer ainsi l’isolation des combles.

La mesure

Un plan d’investissement massif dans la rénovation énergétique des bâtiments publics est mis en œuvre à destination de l’État. Une enveloppe de 4 milliards d’euros, répartie entre les collectivités territoriales et l’État, doit permettre de financer des projets de rénovation énergétique de bâtiments publics : le changement de fenêtres, de chaudières, l’isolation, etc. L’objectif est de réduire la consommation d’énergie liée à ces bâtiments.

La belle histoire

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a répondu à l’appel d’offres en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments publics pour plusieurs de ses infrastructures. Parmi elles, le laboratoire de Moulis en Ariège, créé en 1948 pour étudier les aspects physiques et biologiques des systèmes de grottes souterraines.
En 2016, le laboratoire devient la Station d’Écologie Théorique et Expérimentale (SETE). Une équipe de 60 chercheurs développe des connaissances sur la biodiversité et les écosystèmes et leurs interactions avec les sociétés, en vue de contribuer à leur durabilité, en utilisant des approches théoriques et expérimentales.Le laboratoire historique nécessite un changement de toiture, inchangée depuis la construction du bâtiment en 1954.
Le plan France Relance apporte un financement de 516 000 euros pour le remplacement des tuiles en terre cuite de la toiture par des tuiles photovoltaïques, et renforcer ainsi l’isolation des combles. Le but de cette opération est de produire de l’électricité grâce au toit photovoltaïque et de réduire de 10 à 15 % les consommations énergétiques du laboratoire. Les travaux débuteront en octobre 2021 pour une réception prévue en juillet 2022.

Le témoignage

« Le plan France Relance nous permet d’effectuer des travaux d’isolation de la toiture du laboratoire de Moulis prévus depuis longtemps et d’investir dans des tuiles photovoltaïques qui s’intégreront parfaitement dans le paysage », Emmanuel Vialan, chef du service Affaires immobilières et logistique du CNRS Occitanie Ouest.

Pour bénéficier de cette mesure

Un plan d’investissement massif dans la rénovation énergétique des bâtiments publics est mis en œuvre à destination de l’État, notamment pour le secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, mais aussi des collectivités territoriales.

Planderelance.gouv.fr

Vous avez aimé ce portrait ?
N'hésitez pas à le partager !

Vous souhaitez faire découvrir ce portrait à votre entourage ?

Restez informés

Pour recevoir les prochaines actualités du Gouvernement, il vous suffit d’activer les notifications. Vous en recevrez quelques unes par semaine.