Le Gouvernement annonce 80 millions euros d'aide pour la viticulture

Publié 31/01/2024 |Modifié 31/01/2024

Pour soutenir les viticulteurs en difficulté, le Gouvernement lance un fonds d'urgence de 80 millions d'euros et fournit un appui structurel à hauteur de 150 millions d'euros afin d'encourager la restructuration agricole.

Des femmes qui travaillent dans les vignes.
Le Gouvernement annonce la mise en place immédiate d’un fonds d’urgence de 80 millions d'euros pour soutenir les viticulteurs qui connaissent des difficultés de trésorerie générées par de nombreux aléas.
Ce dispositif national sera mis en œuvre sous la responsabilité des préfets des départements des bassins viticoles en crise.
Il sera déployé avec une ouverture des demandes en préfecture dès le lundi 5 février 2024, et les premiers paiements auront lieu avant le Salon international de l’agriculture.
L'État va aussi aider avec 150 millions d'euros en plus des fonds du programme national viti-vinicole. Cet appui va servir à soutenir une restructuration agricole, notamment en permettant l'arrachage des vignes sans replantation.
L'objectif est d'encourager les viticulteurs qui veulent arrêter la production de vin à rester actifs dans l'agriculture.
Ils pourront alors investir dans d'autres cultures adaptées à leur région et à leur climat, tout en continuant à bénéficier du programme national d'aide.
Ces actions gouvernementales s'inscrivent dans la mise en place demesures d'urgence en faveur du monde agricole.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !