Replay du webinaire - Humaniser et améliorer les conditions d'accueil des structures d'hébergement

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 31/05/2023 |Modifié 01/06/2023

Le mardi 4 avril dernier la Dihal, l’Anah, la DHUP et la DGCS ont organisé un webinaire d’information sur le programme d’aide à l’humanisation des structures d’hébergement.

Suivi par près de500 participants, ce webinaire a permis de présenter le programme, ses principes et les conditions de mobilisation des aides aux services déconcentrés et aux gestionnaires de structures. Ces propos ont été illustrés par le partage d’expériences de deux projets de réhabilitation portés d’une part par le Samusocial de Paris et de Caritas Habitat (CHU Les Sorins) et d’autre part par le Groupe SOS (CHRS Villa Fromentin).
La réunion s’est clôturée sur un temps d’échange entre les participants et les intervenants. Une foire aux questions sera bientôt mise en ligne sur cette page pour répondre à toutes les interrogations et demandes d’information sur le sujet.
Piloté par la Dihal et mis en œuvre par l’Anah, le programme d’humanisation finance, depuis 2008, la rénovation des structures d’hébergement existantes en vue d'assurer le respect de la dignité, l'intimité et la sécurité des personnes accueillies. Il prévoit notamment l’individualisation des chambres, la mise aux normes de sécurité, d’accessibilité et l’adaptation aux besoins particuliers des personnes accueillies (familles avec enfants, personnes en perte d'autonomie, personnes accompagnées d’animaux, etc.). Au-delà de la transformation du bâti, l’enjeu d’un projet d’humanisation est aussi de repenser les modalités de fonctionnement et le projet social de la structure en y associant les résidents.
Destiné aux structures d'hébergement d'urgence (HU), aux centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), et aux lits halte soins santé (LHSS), le programme a récemment été ouvert aux lits d’accueil médicalisés (LAM) et aux structures agrémentées OACAS (décret en Conseil d’Etat n°2023-126 du 22 février 2023).
Ressources utiles :

Partager la page