Railenium : pour un train du futur léger et autonome

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 30/10/2023 |Modifié 30/10/2023 France 2030

L'Institut de recherche technologique de la filière ferroviaire, Railenium, situé à Valenciennes, participe à la conception de trains légers, dotés de fonctionnalités automatiques et propulsés de manière décarbonée. Explications.

Train du futur selon Railenium.
Relier les gares de manière autonome tout en évitant aux habitants des régions enclavées de prendre leur voiture... C'est l'ambition de l’Institut de recherche technologique (IRT) de la filière ferroviaire, Railenium, en participant au développement d'un nouveau type de trains légers.
Basé à Valenciennes, l’IRT Railenium coordonne la réalisation de projets innovants et travaille avec plusieurs entreprises et opérateurs.

Le train du futur, on l'imagine comme un train pour les voyageurs qui ait plus de services à bord, plus confortable, plus fréquent, plus ponctuel.

Bertrand Minary

  • Directeur général de l'Institut de recherche technologique (IRT) Railenium
Parmi ses programmes en cours :
  • TELLi (opéré par la SNCF) : trains légers de 60-80 personnes, pour lesquels l’IRT travaille sur la partie  Intelligence artificielle .
  • DRAISY (opéré par la SNCF) : petits modules de 30 places à grandes fréquences, autonomes, pour lesquels l’IRT travaille sur l’automatisme.

Décarbonation et intelligence artificielle

TELLi appartient à la gamme des trains légers : son objectif est d'être le tramway des zones rurales. Ces trains légers doivent répondre aux défis écologiques et aux progrès technologiques, en étant propulsés à l’électricité ou à l’hydrogène vert.
« Dans les révolutions qui s'opèrent dans le monde ferroviaire, on assiste à deux gros mouvements : un mouvement de digitalisation, puis un mouvement de décarbonation », précise le Directeur général de Railenium, Bertrand Minary. 
L'IRT Railenium utilise l'intelligence artificielle pour concevoir des fonctionnalités automatiques qui doivent permettre d'améliorer la circulation des trains et l'optimisation du nombre d'entre eux sur une même voie et également de réduire la consommation énergétique, notamment pendant la conduite.

Aujourd'hui, le ferroviaire, c'est neuf fois moins de CO2 par tonne transportée, c'est huit fois moins de particules, c'est six fois moins d'énergie consommée. Donc les trains sont très propres, déjà, aujourd’hui. Pour autant, on a encore un quart des lignes qui ne sont pas forcément électrifiées.

Bertrand Minary

  • Directeur général de l'Institut de recherche technologique (IRT) Railenium

Railenium et France 2030

Avec France 2030, l'IRT Railenium voit l'innovation comme un atout majeur dans la création d'emplois en France.
« Ce que l'on va chercher au travers de tous les programmes d'innovation et pour le compte de France 2030, c'est, bien sûr, de travailler avec les donneurs d'ordre, les exploitants, mais aussi avec les PME pour les amener à bord de l'innovation. Parce que plus d'innovation, plus de produits, plus de produits, plus de performance, plus de performance, plus d'emplois sur le territoire », explique Bertrand Minary.

Ces projets de trains légers, aujourd'hui, sont des projets qui sont financés par France 2030 et dans lesquels Railenium est partenaire.

Bertrand Minary

  • Directeur général de l'Institut de recherche technologique (IRT) Railenium

Contribuez à l'élan France 2030 !

Vous êtes une « start-up », une PME/ETI, un grand groupe industriel, un établissement d'enseignement supérieur, un organisme de recherche, un laboratoire, une école et vous voulez contribuer à « donner un temps d'avance à la France » par l'innovation ?

Faites-vous connaître

Plus d'informations sur France 2030 en régions

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction