Participez à la concertation nationale sur l’énergie

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 21/10/2022

Du 20 octobre au 31 décembre 2022, chaque citoyen est invité à exprimer son avis et formuler des recommandations sur l'avenir du mix énergétique.

Des panneaux solaires
Pour faire face à l’urgence climatique, la France s’est fixé deux objectifs :
  • atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050 ;
  • devenir le premier grand pays industriel à sortir de sa dépendance aux énergies fossiles.
Parce que l’atteinte de ces buts implique de véritables choix de société, le Gouvernement lance une concertation sur l’avenir du mix énergétique français, comme annoncé par le président de la République en février dernier.

Deux grandes étapes

Une première phase de concertation « grand public » est ouverte jusqu’au 31 décembre 2022. Chaque citoyen peut donner son avis via :
Prochain rendez-vous mi-janvier 2023, où un « Forum des jeunesses » sera organisé pour permettre à 200 jeunes, de 18 à 35 ans, de donner leur avis sur l’avenir énergétique du pays.
Les orientations recueillies contribueront à l'élaboration du projet de loi de programmation sur l’énergie et le climat de 2023.
Plus largement, elles participeront à définir la nouvelle Stratégie française sur l’énergie et le climat.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction