France 2030 : Accélérer la relocalisation de la production de médicaments essentiels sur le territoire

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 13/06/2023 |Modifié 26/06/2023

A l'occasion de son déplacement sur le site d'Aguettant France en Ardèche, le Président de la République a annoncé de nouvelles mesures de soutien de l'Etat pour relocaliser la production de médicaments essentiels sur le territoire et ainsi garantir à chaque patient l'accès aux traitements dont ils ont besoin.

Une priorité : garantir l'accès pour tous aux médicaments
Les patients en France doivent pouvoir avoir accès à tous les médicaments, à la fois aux médicaments matures mais aussi aux médicaments les plus récents.
Le plan « Innovation Santé 2030 » vise à garantir l’accès aux produits innovants
Annoncé par le Président de la République, ce plan, de plus de 7,5 Md€, vise à faire de la France un pays leader en matière d’innovation en santé. Il vise en particulier à permettre un accès rapide et équitable aux produits de santé innovants. Deux dispositifs sont déjà sur les rails : l’accès précoce aux médicaments ainsi que l’accès direct, qui sera expérimenté dans les deux années qui viennent. La mise en œuvre de ce plan est coordonnée par l’Agence de l’innovation en santé.
Quatre stratégies sont en cours pour catalyser l’innovation et son industrialisation. Elles portent sur les maladies infectieuses émergentes et menaces NRBC (nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques), les biothérapies et la bioproduction, la santé numérique et les dispositifs médicaux innovants.
Sur le volet purement industriel - création d’un nouveau site de production ou augmentation des capacités de production - quinze projets ont été accompagnés à date (62,1 M€ d’aides pour un montant de 294 M€ d’investissement) par France 2030 dans le cadre de ces quatre stratégies.
Pour les médicaments matures, la production sur le sol français ou européen contribue à en sécuriser l’approvisionnement 
Au-delà des projets de relocalisation, de nombreuses entreprises ont fait le choix de la France depuis toujours et contribuent fortement à la vitalité économique de nos territoires.
La France compte ainsi plus de 3 000 entreprises concourant à la recherche, au développement, à la production et à la commercialisation dans le domaine de la santé. Parmi ces entreprises, 260 sont des laboratoires pharmaceutiques et une quarantaine sont des façonniers.
Malgré la présence de nombreuses entreprises de la santé en France et en Europe, la crise du Covid-19 nous a collectivement fait prendre conscience de difficultés dans nos chaînes d’approvisionnement en matière de produits de santé. En effet, 40 % des médicaments commercialisés dans l’Union européenne proviennent des pays tiers, tandis que 60 % à 80 % des principes actifs pharmaceutiques sont produits en Chine et en Inde.
Afin de répondre au besoin identifié de sécurisation de l’approvisionnement de certains médicaments, le Gouvernement élabore désormais une liste de médicaments essentiels sur laquelle concentrer les efforts de relocalisation.
Avec un investissement total de 160 M€, huit nouveaux projets seront lancés dans les semaines qui viennent grâce au soutien de #France2030 pour relocaliser la production de produits matures et sécuriser leur approvisionnement : Laboratoire Aguettant ; Benta Lyon ; Ethypharm ; EUROAPI ; GSK ; INTEROR ; SEQENS ; Skyepharma.
Un guichet qui participe à la lutte contre les pénuries de médicaments
Ce nouveau guichet, porté par le Gouvernement dans le cadre de France 2030, et dont le cahier des charges sera très prochainement publié au Journal Officiel, permettra de soutenir des projets d’extension de capacité ou de relocalisation de certains médicaments considérés comme essentiels. Il financera également la mise au point de procédés de production innovants et décarbonés.
Une première enveloppe de 50 M€ permettra de soutenir les projets déposés à la première vague de ce guichet. Les moyens financiers mobilisés seront réévalués pour les vagues suivantes en cas de besoin.
Le guichet s’adressera aux médicaments qui, parmi les médicaments essentiels, sont considérés comme devant prioritairement faire l’objet d’une relocalisation.
Avec un investissement total de 160 M€, huit nouveaux projets seront lancés dans les semaines qui viennent grâce au soutien de #France2030 pour relocaliser la production de produits matures et sécuriser leur approvisionnement : Laboratoire Aguettant ; Benta Lyon ; Ethypharm ; EUROAPI ; GSK ; INTEROR ; SEQENS ; Skyepharma.

Ces mesures viennent compléter les travaux de l'AIS pour simplifier, accélérer et simplifier l'accès aux traitements innovants dans le cadre du plan « Innovation Santé 2030 ». Deux dispositifs sont déjà sur les rails : l’accès précoce aux médicaments ainsi que l’accès direct, qui sera expérimenté dans les deux années qui viennent.
Sur le volet purement industriel - création d’un nouveau site de production ou augmentation des capacités de production - 15 projets ont été accompagnés à ce jour par France 2030 dans le cadre des quatre stratégies d'accélération #santé : #bioproduction/biomédicament ; maladies infectieuses émergentes et menaces NRBC, santé #numérique et dispositifs médicaux innovants. Ce sont ainsi 62,1 M€ d’aides qui ont été consentis pour un montant de 294 M€ d’investissement.
Pour en savoir plus, consulter le dossier de presse.

Partager la page