13 mars 2015 - Actualité

Les Assises des ruralités, c'est quoi?

Le Gouvernement présente ce vendredi 13 mars, à l’issue d’un comité interministériel, des mesures en faveur des territoires ruraux. Ce comité vient clôturer les Assises des ruralités, lancées le 12 septembre 2014 par Manuel Valls et Sylvia Pinel. Un plan d'actions précis et partagé entre l'État et les territoires ruraux sera dévoilé ainsi que des objectifs clairs et les moyens qui y seront assignés.
 

c'est quoi, les ruralités ?
 

  Il n’est plus possible, aujourd’hui, d’avoir une approche unique et uniforme sur la ruralité. En effet, les territoires ruraux peu peuplés ne connaissent pas les mêmes dynamiques économiques, démographiques ou sociologiques. Leurs trajectoires et les défis auxquels ils sont confrontés sont très différents selon leur localisation sur le territoire français, leurs distances aux grandes agglomérations, leur degré d’urbanisation ou leur relation avec les villes environnantes.

Aujourd'hui, il n’y a plus une France rurale, mais des ruralités multiples.

Ces ruralités sont touchées par de profondes mutations qui dynamisent certaines et fragilisent d’autres. Les attentes et les conditions de vie des Français qui y résident ont fortement évolué sous l’effet de l’urbanisation, d’un peuplement dynamique, de l’évolution du tissu économique. L’apparition et la généralisation du numérique ont créé de nombreuses opportunités mais également ouvert de nouvelles fractures. Dans les faits, si on les regroupe avec les espaces périurbains avec lesquels elles partagent une densité de population relativement faible (< 140 hab./km²), les campagnes sont fortes de plus de 27,4 millions d’habitants.

Répartition de la population  sur le territoire français (France métropolitaine) en 2011, en nombre d’habitants

Nombre d'habitants en France métropolitaine

Répartition des communes sur le territoire français (France métropolitaine) en 2011, en nombre de communes

Nombre de communes en France métropolitaine

Pourquoi des Assises des ruralités ?
 

Afin d’appréhender cette diversité et de répondre aux attentes des habitants des territoires ruraux, le Gouvernement a lancé le 12 septembre 2014 les Assises des ruralités. "Créer les conditions d’un acte fondateur, pour renouveler la présence de l’État, pour reconstruire les liens entre les villes et les campagnes et pour donner aux territoires ruraux les moyens de leur développement propre", tels sont les objectifs présentés par Manuel Valls le 17 juillet 2014 au Sénat. Le Gouvernement souhaite mettre en place une politique des ruralités renouvelée, volontariste et positive permettant de rompre avec la logique d’opposition entre urbain et rural qui a trop longtemps prévalu.

Assises des ruralités : l'acte fondateur d'une politique renouvelée pour les territoires

Combattre le sentiment de relégation, répondre aux défis des nouvelles ruralités, montrer que les territoires ruraux sont un atout... [Lire la suite]
vendredi 12 septembre 2014


Ces Assises se sont déroulées, en octobre et en novembre 2014, sous la forme de 7 ateliers, sous l’égide de Sylvia Pinel, qui en a présenté l'esprit le 10 septembre en Conseil des ministres, et en présence de plusieurs ministres. A l’occasion de chacun de ces ateliers, la parole a été donnée à des acteurs de terrain, des élus ou encore des représentants d’association. Les parlementaires ont été étroitement associés à la démarche. Les ateliers ont été copilotés par des élus locaux. Plusieurs personnalités issues du monde économique, associatif ou universitaire ont été contributeurs.
   
Le 12 septembre 2014, Manuel Valls et Sylvia Pinel lancent les Assises des ruralités à Fère-Champenoise, dans la Marne
Le 12 septembre 2014, Manuel Valls et Sylvia Pinel lancent les Assises des ruralités à Fère-Champenoise, dans la Marne - (c) AFP
Le 31 octobre 2014, Sylvia Pinel et Patrick Kanner se rendent à Fauquembergues, dans le Pas-de-Calais, pour un atelier sur le thème des nouvelles coopérations ville-campagne.
Le 31 octobre 2014, Sylvia Pinel et Patrick Kanner se rendent à Fauquembergues, dans le Pas-de-Calais, pour un atelier sur le thème des nouvelles coopérations ville-campagne. - (c) Ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité
Le 3 novembre 2014, Sylvia Pinel, André Vallini et Christian Eckert participent à l'atelier "Comment mobiliser les ressources humaines et financières au service des projets locaux ?" à Thierville sur Meuse (55)
Le 3 novembre 2014, Sylvia Pinel, André Vallini et Christian Eckert participent à l'atelier "Comment mobiliser les ressources humaines et financières au service des projets locaux ?" à Thierville sur Meuse (55) - (c) Ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité
Le 7 novembre 2014, atelier "Service public et services au public en milieu rural : complémentarité entre État, collectivités et entreprises" à Montmarault (03) en présence de Sylvia Pinel et Najat Vallaud-Belkacem
Le 7 novembre 2014, atelier "Service public et services au public en milieu rural : complémentarité entre État, collectivités et entreprises" à Montmarault (03) en présence de Sylvia Pinel et Najat Vallaud-Belkacem - (c) Ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité
Le 20 novembre 2014, atelier sur les ruralités innovantes à Plélan-le-Petit (22) en présence de Sylvia Pinel, Marylise Lebranchu, Fleur Pellerin et Axelle Lemaire.
Le 20 novembre 2014, atelier sur les ruralités innovantes à Plélan-le-Petit (22) en présence de Sylvia Pinel, Marylise Lebranchu, Fleur Pellerin et Axelle Lemaire. - (c) Ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité
Le 29 novembre 2014, Manuel Valls et Sylvia Pinel sont à Pierrefitte-Nestalas (65) pour un atelier "Rénover le cadre institutionnel dans les territoires ruraux"
Le 29 novembre 2014, Manuel Valls et Sylvia Pinel sont à Pierrefitte-Nestalas (65) pour un atelier "Rénover le cadre institutionnel dans les territoires ruraux" - (c) Ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité

Les Assises des ruralités se sont articulées avec la réforme territoriale engagée par Marylise Lebranchu et André Vallini, et la réforme nécessaire de l’organisation territoriale de l’État que conduit Bernard Cazeneuve.