16 avril 2018 - Vidéo

Fret ferroviaire: "La France n'est pas au niveau où elle devrait être"

En se rendant au terminal ferroviaire de la plateforme multi-modale de Bonneuil-sur-Marne, le 16 avril, le Premier ministre a dressé le constat que "la situation de notre pays en matière de transport de fret n'est pas bonne". Notant les bénéfices environnementaux et économiques du fret, il a demandé à la ministre des Transports Élisabeth Borne de "réfléchir à l'avenir du secteur (...), en mettant tous les éléments sur la table". L'une des pistes de réforme est de mieux investir dans le réseau, y compris dans les petites lignes, pour chercher les entreprises là où elles sont.