Ministère des Solidarités et de la Santé

Le ministère des Solidarités et de la Santé

Le ministère des Solidarités et de la Santé est chargé de la mise en œuvre de la politique du Gouvernement dans les domaines des affaires sociales, de la solidarité et de la cohésion sociale, de la santé publique et de la protection sociale.
 

Mission générale

Le ministère des Solidarités et de la Santé œuvre à l'organisation de la prévention et des soins, la recherche et l’innovation dans le domaine de la santé.

Ses missions touchent les domaines de la famille, des retraites, de l'enfance, des personnes âgées, du handicap, de l'autonomie et de la lutte contre l'exclusion.

Compétences principales

Les compétences principales du ministère des Solidarités et de la Santé sont :
  • la mise en œuvre des règles relatives aux régimes et à la gestion des organismes de sécurité sociale ainsi qu’aux organismes complémentaires (assurance vieillesse, prestations familiales et d’assurance maladie et maternité, accidents du travail et maladies professionnelles) ;  
  • la préparation de la loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) et du suivi de son exécution en lien avec le ministre de l’Action et des Comptes publics ;
  • l’élaboration  des programmes de lutte contre la pauvreté à travers les comités interministériels de lutte contre les exclusions et du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale ;
  • la mise en œuvre de la politique de développement de l’économie sociale et solidaire en lien avec le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Organisation

Les services du ministère se subdivisent en quelques grandes directions générales organisées en missions. La direction générale de la santé (DGS), par exemple, élabore la politique de santé publique et contribue à sa mise en œuvre.

La direction générale de l’offre de soins (DGOS) a pour mission de construire l’offre de soins de demain. L'entité réunit toutes les organisations, institutions et ressources intervenant en matière de santé, de recherche ou de formation. La direction générale de la cohésion sociale (DGCS) a pour mission de concevoir, piloter et évaluer les politiques publiques de solidarité, de développement social et de promotion de l’égalité, afin de favoriser la cohésion sociale et le soutien à l’autonomie des personnes. Elle assure également la préparation et le suivi de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM) pour le secteur médico-social.

Il existe aussi une direction de la sécurité sociale (DSS) et une dédiée à la prévention des risques.
 
De nombreux services déconcentrés relayent sur l’ensemble du territoire l’action du ministère :
  • les agences régionales de santé (ARS), établissements publics en charge de la politique de santé dans les régions ;
  • les directions régionales jeunesse et sport et cohésion sociale (DRJSCS) coordonnant elles même les directions départementales de la cohésion sociale (DDCS) et de la protection des populations (DDCSPP) suivant la taille des départements ;
  • un grand nombre d’établissements publics à compétence nationale (caisses nationales de sécurité sociale, agences sanitaires, etc.).