L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Diplomatie/Attractivité : 1re réunion du comité des opérateurs

Laurent Fabius a réuni au Quai d'Orsay le comité des opérateurs du ministère des affaires étrangères et du développement international.

Il s’agissait de la première réunion organisée dans ce format autour du ministre. Ce réseau diversifié joue un rôle essentiel dans la mise en œuvre de nos politiques de rayonnement et d’attractivité, notamment dans les domaines du développement, du commerce extérieur ou encore de la culture et de l’enseignement français à l’étranger. Il a été profondément modernisé ces dernières années, avec par exemple la création de Business France et d’Expertise France, ou encore le rapprochement de l’Agence française de développement et de la caisse des dépôts et consignations.

Plus d’informations sur les Opérateurs du MAEDI

Adoption d’un projet de norme de certification CO2 pour l'aviation civile

Le Comité pour la protection de l’environnement en aviation de l’OACI a adopté une recommandation pour une norme ambitieuse de certification CO2 des aéronefs.
"Dans l’esprit de l’accord de Paris sur le climat, cette nouvelle norme sera un élément essentiel de la contribution du secteur de l’aviation civile à la réduction des émissions de CO2. Elle devra être complétée par un mécanisme de compensation des émissions, que l’OACI doit adopter en septembre 2016, lors de son assemblée triennale. Comme président de la COP21, j’y serai très attentif", a déclaré Laurent Fabius dans un communiqué.

Compétitions de jeux vidéo : les acteurs sont invités à s’exprimer

Pour apporter votre expertise #ESPORTS contactez-nous via >>> mission.jeuxvideo@finances.gouv.fr <<< @Jeromedurain pic.twitter.com/Q5uICHhwUp


A l’occasion de l’examen du projet de loi pour une République numérique par le Parlement, le Premier ministre a confié aux parlementaires Rudy Salles et Jérôme Durain une mission en vue d’analyser les enjeux économiques et sociétaux des compétitions de jeux vidéo, souvent appelées compétitions de "e-sport", et de proposer un cadre législatif et réglementaire propice au développement de ces activités en France.

Dans ce cadre, une adresse de contact vient d’être créée, afin de mieux connaitre les besoins des différents acteurs et parties prenantes de ce secteur (compétiteurs, organisateurs de compétitions, éditeurs de jeux vidéo etc.) dans le développement de leurs activités. Toutes les personnes et organismes concernés peuvent désormais écrire aux deux parlementaires en mission à l’adresse mission.jeuxvideo@finances.gouv.fr

Handicap : table ronde sur la négociation collective en entreprise

Myriam El Khomri et Ségolène Neuville ont réuni pour la 1re fois les partenaires sociaux, les associations de personnes handicapées et les partenaires institutionnels pour faire le bilan des avancées permises par le dialogue social sur le handicap et définir les moyens concrets pour dynamiser la négociation collective sur ce sujet en entreprise.

Les entreprises sous accord agréé ont en moyenne un taux d’emploi des travailleurs handicapés supérieur à la moyenne nationale (3,8 contre 3,3%) et la négociation permet à l’ensemble des composantes de l’entreprise d’être sensibilisé et de s’approprier le sujet du handicap.

Cependant, seulement 11% des établissements assujettis à l’obligation d’emploi (donc ayant un effectif de plus de 20 salariés) sont couverts par un accord, alors qu’ils représentent 24% de l’emploi salarié direct de travailleurs handicapés.

Plusieurs leviers ont été identifiés pour : inciter les entreprises à s’engager dans la démarche de négociation ; outiller et accompagner les PME et les entreprises de taille intermédiaire ; sensibiliser et former des acteurs de l’entreprise (salariés, DRH…) ; simplifier les procédures d’agrément des accords.

Au regard des échanges entre les différents participants, les ministres présenteront une feuille de route dans les jours qui viennent.

Point sur l'avancement du projet Industrie du Futur

A l'occasion de la présentation de la feuille de route technologique de l'Alliance pour l'industrie du futur, Emmanuel Macron et Thierry Mandon ont rappelé l'enjeu essentiel d'une étroite collaboration entre les centres de recherche et les entreprises sur les principales technologies de l'industrie du futur, essentielles pour réussir la modernisation des outils industriels des entreprises. Sur demande des ministres, 4 technologies prioritaires feront l'objet de travaux lors du 1er semestre : la fabrication additive, la cybersécurité, la digitalisation de la chaîne de valeur (ou "continuité numérique") et l'efficacité énergétique.

Les ministres ont notamment demandé aux Instituts Carnot, et en particuliers à ceux qui sont membres de l'Alliance (CETIM, C.E.A. Tech, Mines, Télécom), de renforcer leur action de transfert de technologies de manufacturing avancé vers les PME et les ETI

Lire l'intégralité du communiqué

Le Sénat adopte la 2e loi de prorogation de l'état d'urgence

Retrouvez l'intégralité de mon discours au Sénat sur la prolongation de l'état d'urgence: interieur.gouv.fr/Actualites/L-a…


Le Sénat a adopté le projet de loi prorogeant l'application de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence. 

Lire le discours du ministre de l'Intérieur

Les écoles supérieures du développement durable, fers de lance de la transition énergétique

Les écoles supérieures du développement durable forment les ingénieurs et les cadres de demain qui sauront inventer les technologies, innover dans le management afin de créer les conditions de la transition énergétique et écologique. D’ores et déjà, elles se mobilisent au travers de nombreuses démarches : création de MOOC sur la mobilité durable, de formations en ligne avec le projet UTOP, création d’un forum des entreprises…

Pour faire face aux enjeux de la transition énergétique, écologique et du climat, Ségolène Royal demande aux écoles, fers de lance de la transition énergétique de poursuivre leurs efforts pour : renforcer la mise en place de formations ; développer des alliances durables afin d’acquérir une visibilité à l’international ; inciter et accompagner les élèves dans des démarches d’entrepreneuriat ; développer la communication des écoles.

Les 12 écoles supérieures qui composent le réseau offrent un panel de formations d’excellence (bac+2 à bac+8) dans tous les domaines du développement durable. Chaque année, plus de 90 % des jeunes diplômés du Réseau des écoles supérieures du développement durable trouvent un emploi dans les 6 mois.

Retrouvez plus d’informations sur le Réseau des écoles supérieures du développement durable

48e Conseil économique et financier franco-allemand

Le 48e Conseil économique et financier franco-allemand s’est tenu le 9 février à Paris. Lors d’entretiens bilatéraux et d’une session plénière, les participants ont débattu de la situation économique actuelle et des dossiers d’actualité dans les domaines économique et financier.

Le Conseil a identifié les grandes priorités suivantes : assécher les sources de financement du terrorisme ; mettre en œuvre une démarche globale pour répondre au défi des migrations ; mobiliser l’investissement public et privé en Europe ; promouvoir les échanges commerciaux ; la coopération industrielle et l’économie numérique ; lutter contre la fraude et l’évasion fiscales, et approfondir l’UEM et l’Union bancaire.

Green Tech : le numérique au service de la transition écologique

[1/2] #GreenTech : le numérique au service de la transition écologique > bit.ly/1O1e3KP #FrenchTech pic.twitter.com/b75Dzj0ipA


Optimiser à distance son chauffage, faciliter son transport, mais aussi être mieux informé des risques naturels… Autant de services possibles grâce au numérique. En accompagnant 50 start-up sur des projets de transition écologique, Ségolène Royal et Emmanuel Macron souhaitent faciliter le développement de 14 nouveaux services et usages pour les citoyens identifiés dans 8 secteurs : économies d’énergie ; énergies renouvelables ; bâtiment ; transports ; risques ; économie circulaire ; santé et environnement ; biodiversité.

Pour permettre aux start-up de concrétiser leurs projets rapidement, les ministres ont lancé un incubateur au sein du ministère de l’Écologie. Ces start-up bénéficieront de 150 000 € pour démarrer, jusqu’à 500 000 € pour les plus prometteuses d’entre elles, ainsi que de l’appui du réseau scientifique et technique du ministère (Ademe, IGN, Météo-France…).

Par ailleurs, la ministre lance un concours pour les écoles du ministère : 5 projets proposés par des élèves pourront intégrer l’incubateur pendant 9 mois.

Lire le communiqué sur le site du ministère de l'Ecologie


 

 

Lancement du site web de prévention hiver : "Pour que la montagne reste un plaisir"

Le ministère des Sports et ses partenaires, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, renouvellent pour l’hiver 2015-2016 la campagne nationale de prévention des accidents en montagne "Pour que la montagne reste un plaisir".

Cet hiver, la campagne nationale de prévention met l’accent sur le numérique avec une nouvelle version du site web "Prévention Hiver".

Ce site dédié à la sécurité en montagne, propose des nouveaux services :

- la préparation physique ;

- la signalisation sur les pistes ;

- la sécurité du matériel ;

- les secours sur les pistes ;

- l’éco-responsabilité.

Pages