L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

De nouveaux engagements pour développer la médecine de demain

Le Comité stratégique de filière (CSF) des industries et technologies de santé du Conseil national de l’industrie a été réuni sous la présidence de Marisol Touraine, Matthias Fekl, Thierry Mandon et Christophe Sirugue.

Cette réunion a notamment été l’occasion de signer un nouvel avenant au contrat et de lancer une seconde phase autour de 13 mesures déjà engagées et l’ajout de 5 nouvelles mesures, en cohérence avec les stratégies nationales de santé et d’e-santé 2020, la loi de modernisation de notre système de santé et les mesures annoncées le 11 avril dernier à l’occasion de la réunion du Conseil Stratégique des Industries de Santé.

Ces nouvelles mesures comprennent notamment la création d’un outil européen visant à renforcer la position française en "santé-environnement" ; la structuration de la filière d’analyse des données de santé ; l’intégration de la télémédecine dans l’offre de soins globale ; le financement des start-up de la filière santé et la réalisation d’une étude comparative européenne des politiques industrielles de santé.

1 000 conseillers citoyens réunis à La Villette : faire vivre la démocratie dans les quartiers

La Rentrée citoyenne s'est achevée, le 27 octobre dernier, par le  1er Forum national des conseils citoyens. Près de 1 000 conseillers citoyens, venus de l'hexagone et d'Outre-mer, y ont participé. 

Le besoin de formation aux fondamentaux de la politique de la ville, à la méthodologie de projets ou encore à la vie associative est apparu comme l’une des grandes préoccupations des habitants engagés dans les conseils citoyens. Patrick Kanner et Hélène Geoffroy ont rappelé que 7 M€ étaient consacrés, en 2016, à la formation des conseils citoyens. En outre, 1 000 personnes volontaires en service civique participent à leur animation et leur organisation. Une aide directe, permettant de concrétiser des projets à l’échelle d’un quartier.

Le président de la République, qui a clos ce grand tour de France des acteurs de la politique de la ville, a annoncé :

► l’engagement financier de 1 Md € supplémentaires sur le reste de la durée du nouveau programme de renouvellement urbain. Une enveloppe qui vient s’ajouter aux 5 Mds € budgétés pour accompagner les projets intégrés de territoire ;

► l’augmentation de 50 % de la dotation politique de la ville, soit 50 M€  supplémentaires par an ;

► le lancement anticipé de la 3e édition de l’appel à projets du PIA pour accompagner les projets innovants ;

► l’augmentation de la dotation de solidarité urbaine à 180 M€ pour soutenir les capacités d’investissement des collectivités.

La Fraternité pour nous rassembler

Le mouvement "Fraternité générale" se déroule dans toute la France jusqu'au 10 novembre. Destiné à célébrer les valeurs de la République, et notamment la diversité et le vivre ensemble, il s’exprimera au travers de nombreux événements culturels, artistiques et citoyens.

Pour une communication sans stéréotype de sexe

La convention d’engagement pour une communication sans stéréotype de sexe reconnaît "l’importance de prévenir et faire reculer les stéréotypes de sexe dans la communication publique, en interne comme en externe" et engage les ministres à diffuser le guide aux administrations sur lesquelles elles ont autorité et à en promouvoir les recommandations.

Ainsi, Marisol Touraine, Myriam El Khomri et Laurence Rossignol entendent diffuser les bonnes pratiques et favoriser l’acquisition de réflexes qui feront de la communication un nouveau levier pour faire progresser l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

Par ailleurs, le guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes sera largement disponible en librairie.

Journée nationale "Non au harcèlement"

Najat Vallaud-Belkacem a tenu une conférence de presse de présentation de la 2e journée nationale "Non au harcèlement" consacrée au thème du cyberharcèlement, lors de laquelle l'équipe de Rose Carpet a par ailleurs dévoilé le nouveau spot de sensibilisation.

Influenza aviaire : 13 M€ d’avance seront versés aux éleveurs en novembre

Cette avance représente 20% de l’indemnisation au titre de la perte de marge brute par animal non produit en raison de l’obligation de dépeuplement et de vide sanitaire.
Les éleveurs qui ont déjà touché une 1re avance correspondant à 50% de l’indemnisation totale percevront automatiquement ce complément, sans aucune démarche. Ce versement aura lieu d’ici à la fin novembre. Il représente un montant global d’environ 13 M€. Les éleveurs de palmipèdes n’ayant pas déposé de demande de 1re avance ou qui n'ont pas été éligibles en raison du plancher d’aide minimale de 500 € peuvent déposer une demande pour cette seconde avance avant le 15 novembre 2016. Dans ce cas précis, une avance équivalant à 70 % de l’indemnisation à laquelle ils sont éligibles leur sera versée.

De nouvelles mesures pour lutter contre l’habitat indigne

L’habitat indigne concerne aujourd’hui environ 420 000 logements du parc privé occupé en métropole, auxquels s’ajoutent 70 000 logements dans les départements d’outre-mer. Pour renforcer la mobilisation publique à l’égard de ces logements qui présentent des risques pour la santé et la sécurité de leurs occupants, Emmanuelle Cosse a annoncé de nouvelles mesures, notamment :

► dans chaque département, un sous-préfet référent sera désigné pour piloter le pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne ;

► une circulaire récemment adoptée par le Gouvernement favorisera la mise en œuvre des astreintes administratives à l’encontre des propriétaires indélicats ne réalisant pas les travaux qui ont été ordonnés par la justice ;

►pour aider les copropriétés en grande difficulté, de nouvelles opérations de requalification de copropriétés dégradées (Orcod) seront mises en place dès le 1er semestre 2017 ;

►enfin, un registre national des copropriétés entrera en vigueur dans les mois à venir pour prévenir la dégradation des copropriétés.

L’agence des participations de l’État publie son rapport d'activité

L’agence des participations de l’État (APE) publie son rapport d'activité 2015-2016. Parmi les faits marquants : la restructuration de la filière nucléaire, la consolidation du secteur de la défense en Europe et la poursuite des plans d’adaptation de grandes entreprises comme La Poste, Orange, Air France ou Engie. Les participations dans les entreprises représentent environ 90 Mds €.


Concours enseignants pour l'année 2017 : près de 190 000 candidats inscrits

Les inscriptions à la session 2017 des concours externes de recrutement d’enseignants des 1er et 2nd degrés et de conseillers principaux d’éducation sont closes depuis le 13 octobre et font apparaître, cette année encore, une hausse du nombre des candidats inscrits, alors que le nombre de postes offerts aux concours se stabilise. Cette année, ce sont 30 991 postes qui sont offerts à l’ensemble des concours de recrutement d'enseignants et de conseillers principaux d'éducation de l'enseignement public.

- pour le 1er degré, 13 031 postes offerts pour l’ensemble des concours de professeurs des écoles ;

- pour le 2nd degré, 13 600 postes offerts aux concours externes et troisième concours (17 960 avec l’ensemble des concours). 

Au total, 189 885 candidats se sont inscrits aux concours

Construction : la dynamique se confirme et s’amplifie

Les résultats de la construction à fin septembre 2016 montrent que la reprise de la construction observée depuis plus d’un an, en termes d’autorisations de logements comme de mises en chantier, se poursuit. Notamment :

► le nombre de logements autorisés à la construction s’établit à 119 300 sur 3 mois, en hausse de 6,3% par rapport au trimestre précédent ;

► la construction de locaux non-résidentiels confirme également sa très bonne santé, avec 9,9 millions de m2 autorisés à la construction au cours des 3 derniers mois, soit une hausse de 7 ,7 % par rapport au 3e trimestre 2015.

Pages