L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Transition énergétique : renforcer la politique de l'eau

Pour les 50 ans de la loi sur l’eau, le ministère de l’Ecologie a organisé un colloque afin de dresser un état des lieux de cette politique en 2014. A cette occasion, Ségolène Royal a notamment rappelé le plan d’action annoncé dans le cadre de sa communication au conseil des ministres du 23 juillet 2014 avec 5 mesures phares pour la reconquête de la ressource en eau en qualité et en quantité : lutte contre les pollutions ; lutte contre le gaspillage ; reconquête de la qualité des milieux aquatiques et lutte contre l’artificialisation des sols ; faire du domaine de l’eau un levier pour l’activité économique ; articulation de la politique de l’eau avec les autres politiques qui agissent sur les milieux aquatiques.

Vingt propositions pour promouvoir la gastronomie et l'oenologie françaises

La 2e réunion du Conseil de promotion du tourisme a permis d’examiner 20 propositions en faveur de la gastronomie et de l’œnologie françaises à l’horizon 2020 qui visent à mieux faire connaitre notre gastronomie et nos vins sur la scène internationale. Par ailleurs, Laurent Fabius a annoncé un dispositif visant à accueillir des stagiaires étrangers dans les cuisines des chefs français, pour devenir des ambassadeurs de la gastronomie française à travers le monde

A cette occasion, il a lancé avec les chefs partenaires l’opération "Good France" : 1000 chefs serviront le 19 mars 2015 un "dîner à la française" sur les cinq continents.

Redonner sa pleine efficacité au Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce

Suite au référé de la Cour des comptes sur le Fisac du 20 octobre 2014, Carole Delga rappelle que le Gouvernement a pris la dimension des dysfonctionnements existants et a prévu de réformer le Fisac (loi "artisanat, commerce et très petites entreprises du 18 juin 2014). Un décret viendra en finaliser prochainement les modalités d’application. Dès 2015, le Fisac passera d’une logique de guichet à un dispositif d’appel à projets national. Il respectera des critères de sélection équitables et transparents reposant notamment sur les priorités fixées par le Gouvernement.

Cette réforme doit permettre de redonner sa pleine efficacité au Fisac, qui vise à lutter contre la désertification des commerces et de l’artisanat dans les territoires les plus fragiles, et à encourager les communes à s’inscrire dans une politique territoriale cohérente, tout en encourageant le commerce local.

Vers la simplification du système de retraites

La loi du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites a prévu la création d’un Groupement d’intérêt public (GIP) chargé de rendre plus simple et plus compréhensible le système de retraites. Jean-Luc Izard, chargé d’assurer la préfiguration de ce futur GIP, a remis ses recommandations aux ministres concernés. Il propose de mettre en place une série d’améliorations concrètes des services offerts aux assurés, visibles et significatives, par exemple : le développement d’applications internet et mobiles préfigurant le compte unique retraite ; la mise en place de conseillers virtuels pour répondre en direct aux questions des internautes ; la création d’un répertoire commun des pièces justificatives évitant ainsi la remise des mêmes documents aux différents régimes. Les ministres souhaitent que ce nouveau GIP soit très rapidement installé, qu’il soit doté d’une feuille de route ambitieuse dès le début 2015 et que l’ensemble des régimes de retraites s’engagent pleinement dans cette logique de simplification.

Conférence "biodiversité et changement climatique" : agir pour la biodiversité marine

Régions et territoires ultra-marins de l'Eu : présents dans 5 océans et 34 lieux majeurs de la #Biodiversité mondiale pic.twitter.com/42vdR3vgQr


Ségolène Royal est en Guadeloupe dans le cadre de la Conférence internationale sur la biodiversité et le changement climatique. Objectif : renforcement de la dynamique en faveur des outre-mer européens et mobilisation de l’Union européenne afin d’agir en faveur de la biodiversité marine. En effet, les régions et territoires ultra-marins de l’UE abritent une diversité exceptionnelle de paysages, d’écosystèmes et d’espèces reconnus internationalement. Dans les 5 océans où l’UE et la France sont présentes, cette richesse est aujourd’hui gravement fragilisée, en particulier à cause du réchauffement climatique. Selon la liste de l’Union internationale pour la conservation de la nature, la France occupe le 6e rang mondial pour le nombre d’espèces menacées, en priorité dans les outre-mer.

Un protocole pour répondre aux difficultés des entreprises exportatrices d’outre-mer

Ce protocole, qui couvre la période 2014-2017, vise à répondre aux difficultés des entreprises exportatrices d’outre-mer qui subissent des contraintes logistiques du fait de l’absence de compagnie maritime et aérienne régionale freinant l’export des produits locaux dans la zone, et du fait du manque de compétitivité des industries locales par rapport à ses concurrents régionaux.

Cette démarche, qui va renforcer la collaboration entre le ministère des Outre-Mer, Ubifrance, l’AFD et Bpifrance pour mieux accompagner la croissance des entreprises ultramarines, s’inscrit dans le cadre de la feuille de route pour la croissance et l’emploi outre-mer et de la déclinaison entre ces territoires du pacte de responsabilité et de solidarité.

Thierry Braillard : "le statut de l'arbitre est une vraie question que les instances du football doivent se poser"

Le Syndicat des arbitres de football d'élite (SAFE) a exprimé dimanche son accord avec le secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard, qui a posé la question de leur professionnalisation.

Lire l'article du Monde.fr

L'Allocation de solidarité aux personnes âgées portée à 800 euros

Comme l’avait annoncé le Premier ministre le 16 septembre dernier, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), qui a déjà été revalorisée au 1er avril, vient d’être portée à 800 euros par mois pour une personne seule et à 1 242 euros par mois pour un couple.

Cette mesure renforce le pouvoir d’achat des retraités modestes qui perçoivent ce minimum vieillesse. Plus de 550 000 retraités bénéficieront ainsi de près de 100 euros supplémentaires par an.

La mesure s’appliquera aux allocations dues à compter du 1er octobre, versées début novembre.

Six projets pour accélérer le déploiement des énergies marines renouvelables

Dans le cadre du Programme des investissements d’avenir (PIA), l’Ademe a lancé en 2013 un Appel à manifestations d’intérêt "Énergies marines renouvelables : briques et démonstrateurs". Après 2 premiers projets retenus en avril 2014,  4 nouveaux projets sont soutenus par l'État.

L’aide du PIA s’élève à 33,3 millions d’euros pour ces 6 projets pour un montant total d’investissement de 93,5 millions d’euros. Cet appel à manifestation d’intérêt contribue à faire des énergies marines une filière industrielle émergente stratégique pour la France. Les projets sélectionnés permettront de tester la fiabilité et les performances de 3 technologies innovantes pour en démontrer la compétitivité, au service de la transition énergétique pour la croissance vertel’énergie hydrolienne marine ; l’éolien flottant ; l’énergie thermique des mers.

Maintien de la dotation de financement du Collège international de philosophie

Le ministère confirme l'attribution de la dotation de financement qui, comme les années précédentes, sera versée au Collège international de philosophie.

Ces moyens permettront au Collège de poursuivre son activité reconnue en faveur de la promotion d’un dialogue interdisciplinaire et ouvert sur la philosophie.

Pages

Liens secondaires