L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Simplification du système de retraites : création du compte personnel retraite

Actif, retraité, salarié, indépendant, fonctionnaire, chômeur : quel que soit la situation ou le parcours professionnel, chaque personne peut désormais ouvrir son compte personnel retraite. A travers une information claire et un accompagnement personnalisé, la plateforme permet à chacun de connaître ses droits à la retraite (période validée, date éventuelle de départ à taux plein, etc.), ses interlocuteurs (régimes et caisses de retraite) et de comprendre les spécificités de son régime de retraite. Un traducteur et un conseiller retraite accompagnent chaque usager dans la connaissance de ses droits et des règles applicables. Selon l’âge de l’internaute, le site permet d’estimer le montant de sa retraite. Dans les prochains mois, un nouveau simulateur viendra compléter ce bouquet de services, pour permettre aux usagers de déterminer les modalités de leur fin de carrière. En 2017, de nouveaux services personnalisés seront proposés aux retraités, toujours sur ce même portail.

Le nouveau compte personnel retraite accessible à tous

Enseignement supérieur : développer la formation tout au long de la vie

Dans la continuité de l'appel à manifestation d'intérêt de 2015, une nouvelle phase de l'expérimentation pour le développement de la formation tout au long de la vie (FLTV) est lancée. Un 2e appel à projets est diffusé afin de mieux prendre en compte la perte de linéarité aujourd'hui constatée en matière de parcours de formation et de vie professionnelle.Il s'agira de développer des offres de formation qui articulent les différentes modalités d'accès à la certification et/ou diplomation et notamment les 3 formes principales que sont la formation initiale, la reprise d'études ou formation continue, et la VAE.

La date du dépôt des candidatures est fixée au 1er décembre 2016. Une audition des équipes politiques présélectionnées sera organisée mi-décembre pour un lancement des travaux du groupe pilote en janvier 2017.

Aide humanitaire française à Haïti : point de situation

La France s’est immédiatement mobilisée à la suite du passage de l’ouragan Matthew et à la demande des autorités haïtiennes : l’aide publique française (ministères des Affaires étrangères, de la Santé et de l’Intérieur) représente la moitié de celle apportée par les pays de l’Union européenne. Elle comprend plusieurs dizaines de tonnes de matériel de première urgence, des médicaments et des équipements d’assainissement d’eau et est acheminée par du personnel à même de le faire fonctionner. La valeur de cette aide s’élève à 814 000 €. En outre, une aide alimentaire de 150 000 € s’ajoutera aux 500 000 € d’aide alimentaire française à la population d’Haïti au titre de l’année 2016. D’ores et déjà, les sommes débloquées par la France représentent plus d’un million d’euros.

Attentat de Nice : 24 nouveaux postes dans les hôpitaux psychiatriques des Alpes-Maritimes

Trois mois après l’attentat de Nice, Marisol Touraine annonce le recrutement de 24 nouveaux professionnels dans les hôpitaux des Alpes-Maritimes pour assurer, sur le long terme, l’accompagnement psychologique des personnes traumatisées. Il s’agit d’une augmentation d’effectifs pérenne, financée à hauteur de 1,4 million d’euros par le ministère et définie sur la base des besoins de chaque établissement.

Le projet de loi Egalité réelle Outre-Mer adopté en 1re lecture à l'Assemblée

Ce projet de loi s’attache à mettre en place une stratégie territorialisée adaptée aux réalités locales.

Il comporte des mesures en faveur de l’égalité sociale : l’alignement progressif du complément familial, l’extension de l’assurance vieillesse ou la suppression de la condition du paiement des cotisations sociales imposée aux travailleurs indépendants pour le versement des prestations sociales…

Plusieurs dispositions, très concrètes, prévoient notamment de renforcer la continuité territoriale, de mieux ancrer les territoires dans leur espace régional, d’encourager les mobilités, d’assurer les conditions de la lutte contre la vie chère, ou d’intensifier les efforts en faveur du logement.

Une expérimentation est également prévue pour la scolarité obligatoire de 3 à 18 ans (au lieu de 6 à 16 ans) dans les Dom à compter de la rentrée 2018, et une aide au retour pour les Ultramarins est créée dans les 5 ans après une formation.

Dossier de presse : projet de loi Egalité réelle Outre-mer

Démantèlement du campement de Calais : réunion avec les associations

Dans le cadre du dialogue constant conduit avec les associations engagées à Calais ou dans les Centres d’accueil et d’orientation (CAO), Bernard Cazeneuve et Emmanuelle Cosse ont tenu avec elles une 3e réunion nationale, depuis la décision de démantèlement prise par le gouvernement.

Les ministres ont notamment salué l’extraordinaire travail des préfets, qui a permis que des solutions soient trouvées dans les départements par la mobilisation de capacités mobilières. A ce jour, près de 7 000 places ont pu être créées dans de nouveaux CAO, venant compléter les 3 000 places d’ores et déjà existantes.

De plus, afin de faciliter le travail de concertation entre les services de l’Etat et leurs partenaires pour proposer à chacun – mineurs non accompagnés, personnes malades ou vulnérables notamment – une solution de mise à l’abri adaptée et un chemin vers l’asile, les ministres ont diligenté une mission. Elle sera chargée d’élaborer un diagnostic partagé entre les différents acteurs. Elle aura également pour objet de travailler avec les associations sur les dispositifs qui seront mis en place pour l'après-démantèlement.

Lire le communiqué

Formation des imams : une mission confiée à trois universitaires

Améliorer l’offre de formation accessible aux imams de France au sein des universités françaises, dans le strict respect de la laïcité, c'est l'objet de la mission confiée aux universitaires Rachid Benzine, Catherine Mayeur-Jaouen et Mathilde Philip-Gay par Najat Vallaud-Belkacem et Bernard Cazeneuve.

Après la création de diplômes d’université (DU) - formations "civiles et civiques" autour des thèmes de la laïcité, des institutions françaises, du droit, de la sociologie et de l’histoire des religions -, les ministres souhaitent franchir une nouvelle étape en suscitant la création, au sein des universités publiques, de centres ou de cursus d’excellence en islamologie, dans des matières telles que la langue et la littérature arabes, l’histoire des civilisations musulmanes... Ces formations devront notamment pouvoir être suivies par de futurs imams français en complément du parcours qu’ils accomplissent au sein d’instituts privés de théologie, mais aussi par tous les étudiants intéressés par ces questions dans une optique purement profane.

Les universitaires devront remettre leurs préconisations avant le mois de décembre 2016, afin que cette nouvelle offre de formation puisse être mise en place dès la prochaine rentrée universitaire.

Santé : 1re salle en France de consommation à moindre risque

La 1re salle de consommation à moindre risque ouvrira ses portes le 14 octobre prochain dans le cadre d’une expérimentation d’une durée de 6 ans.
Rendu possible par la loi de modernisation de notre système de santé, ce dispositif améliore l’accès des personnes aux droits et aux services sociaux, en recréant un lien social, favorisant leur réinsertion. Il permet également de réduire les nuisances et d’améliorer la sécurité en réduisant les consommations de drogues et la présence de seringues dans l’espace public.

La situation sanitaire des usagers de drogues reste très préoccupante en France : en 2011, plus de 10% d’entre eux étaient infectés par le VIH et plus de 40 % par le VHC.

La salle de consommation à moindre risque est un moyen de prévention efficace pour éviter les infections, les surdoses mortelles, les abcès ou encore les complications veineuses.

La France est le 10e pays à ouvrir une telle salle.

Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2013-2017

STX France

Le placement du groupe coréen STX O&S en redressement judiciaire prévoit la cession de sa participation dans les Chantiers de Saint-Nazaire. Dans ce cadre, le Gouvernement a initié des discussions avec plusieurs repreneurs intéressés, dans le but d’anticiper les décisions qui seront prises par le tribunal de commerce de Séoul et le groupe STX. L’objectif du Gouvernement n’est pas de devenir actionnaire majoritaire de la société STX France, mais il est de peser dans le choix du repreneur pour que les Chantiers de Saint-Nazaire puissent disposer d’un actionnariat industriel solide, capable d’accompagner leur développement sur le long terme. Pour ce faire, il dispose de sa minorité de blocage, des droits conférés par le pacte d’actionnaire, et de la réglementation sur les investissements étrangers. Il reste très mobilisé.

Enseignement supérieur : programme de bourses d'études en faveur des étudiants syriens

Dans le cadre de l’aide spécifique apportée par la France aux réfugiés syriens, le ministère des affaires étrangères a mis en place un programme de bourses destiné à financer, sur une durée de 12 à 36 mois, la formation universitaire d’étudiants syriens inscrits dans des établissements d’enseignement supérieur français.

Ce programme, piloté par Campus France, prévoit également le versement d’une subvention aux établissements d’accueil afin de soutenir leur travail d’accompagnement, de tutorat, et de formation.

Pages