L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Pour voter en 2015, plus que quelques jours pour vous inscrire sur les listes électorales

Deux élections auront lieu en 2015 : les élections départementales les 22 et 29 mars et les élections régionales en décembre. Pour pouvoir voter, il faut impérativement être inscrit sur les listes électorales. Si vous avez changé de domicile récemment, vous devez donc faire la démarche auprès de la mairie de votre domicile pour vous inscrire avant le 31 décembre.

La sécurité civile engagée dans la lutte contre Ebola en Guinée

Le ministère de l’Intérieur a engagé depuis mi-octobre plusieurs détachements des unités d’instruction et d’intervention de la sécurité civile (UIISC) sur le territoire guinéen, pour lutter contre l’épidémie du virus Ebola.

Ces sapeurs-sauveteurs ont 2 missions : la formation de la protection civile guinéenne et la mise en place de centres de traitement des malades. Les centres de traitement sont basés à Forécariah (à l’ouest) et à Beyla et Kerouane en Guinée forestière (est). Ils permettent, au fur et à mesure de leur mise en place, la prise en charge des patients, la sensibilisation aux risques et l’accompagnement des familles.

Les demandeurs d'emploi en novembre 2014

En novembre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrit à Pôle Emploi en catégorie A augmente de 0,8%, soit 27 400 personnes supplémentaires, pour s’établir à 3,48 millions. La hausse est plus limitée pour les jeunes, soulignant à nouveau l’effet positif des emplois d’avenir ; elle est plus forte pour les seniors (+1% sur un mois).

L’amélioration de la conjoncture en 2015 s’accompagnera de la poursuite d’une politique de lutte contre le chômage offensive.

C’est dans cet esprit que la nouvelle convention tripartite entre l’Etat, l’Unédic et Pôle emploi a été élaborée. Signée le 18 décembre 2014, cette convention a pour objectif d’accélérer le retour et l’accès à l’emploi avec une attention particulière portée au chômage de longue durée.

L’accompagnement des demandeurs d’emploi sera plus personnalisé grâce à un meilleur diagnostic de leur situation et de leurs besoins dès l’inscription. Le nombre de demandeurs d’emploi en "accompagnement intensif" sera doublé d’ici 2017 afin de mieux accompagner les plus fragiles et l’offre de services aux entreprises sera améliorée par la mise en place de conseillers dédiés.

Ces mesures s’ajouteront à celles favorisant le maintien ou l’insertion dans l’emploi qui seront mises en œuvre dès début 2015 (445 000 contrats aidés, déploiement de la Garantie jeunes à 50 000 bénéficiaires, mise en œuvre du compte personnel de formation) et à la dynamique du Pacte de Responsabilité et de Solidarité.

Ségolène Royal a dévoilé les 58 premiers territoires lauréats de l’appel à projets "zéro déchet, zéro gaspillage"

Ségolène Royal a dévoilé mardi 23 décembre 2014 une première liste de 58 lauréats de l'appel à projets « territoire zéro déchet, zéro gaspillage », l'ampleur de la mobilisation locale ayant dépassé les prévisions initiales qui s’élevaient à 20 lauréats. Cet appel à projets a pour objectif d’accompagner des collectivités volontaires dans une démarche exemplaire et participative de promotion de l’économie circulaire, via la mobilisation de l’ensemble des acteurs locaux (associations, entreprises, citoyens, administrations, commerces) autour des objectifs suivants :

- Réduire toutes les sources de gaspillage,

- Donner une seconde vie aux produits,

- Recycler tout ce qui est recyclable.

Les territoires retenus rassemblent plus de 7,5 millions d’habitants, dont 3 collectivités d’Outre-mer, et s’engagent à réduire de plus de 10 % de leurs déchets, ce qui correspond à plus de 240 000 tonnes évitées et 43 millions d’euros d’économies par an.

La magie de Noël, un film pas comme les autres

A la veille des fêtes de Noël, le réalisateur Mathieu Amalric livre un film sur l'insécurité routière qui représente selon ses mots "un désastre absolu". Le film, qui ne comprend pas d'image choc, vise à éveiller les consciences sur les comportements dangereux au volant. L'usage du téléphone portable au volant a notamment pris beaucoup d'ampleur ces dernières années. Les Français sont aujourd’hui 34 % à avouer se servir de leur téléphone portable en conduisant alors qu’ils étaient 18% un an plus tôt.

Sylvia Pinel demande la non fermeture des places d’hébergement avant la fin de la trêve hivernale

Alors que le budget consacré à la mise en œuvre du service public d’‪#‎hébergement‬ et d’accès au ‪#‎logement‬ n’a jamais été aussi important (il est en augmentation de près de 4% pour atteindre plus d’1,3 milliard d’euros), le Gouvernement entend faire de 2015 une année décisive dans la lutte contre l’exclusion et pour l’accès au logement.

La fin de la gestion saisonnière de l’hébergement et l’accès au logement du plus grand nombre est un objectif du gouvernement. Pour cela, plusieurs engagements forts seront pris pour 2015 :

- La généralisation des diagnostics territoriaux "à 360°" et la fusion des Services Intégrés d’Accueil et d’Orientation (SIAO) et des services du 115. Les diagnostics permettront d’identifier les problématiques et besoins de chaque département et les nouveaux "SIAO unique" auront une vue d’ensemble des places d’hébergement et de logement adapté disponibles à ce même échelon, ainsi que la capacité de les attribuer.

- Le renforcement du Droit Au Logement Opposable et de la prévention des expulsions locatives. Une circulaire et un décret seront respectivement pris en début d’année, afin de préciser leur mise en œuvre.

- La construction spécifique de 15 000 logements très sociaux supplémentaires (5 000 pas an à partir de 2015), en plus de l’appel à projet prévoyant la production de 3 000 logements Plai "adaptés" par an. Ces deux programmes s’ajoutent à la production de 10 000 logements sociaux accompagnés sur trois ans lancée en 2014 ;

- Un plan de réduction du recours à l’hôtel, en cours de finalisation, permettra de proposer des solutions plus dignes aux familles hébergées.

Recours aux produits phytosanitaires : résultats nationaux pour l’année 2013

Le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a publié aujourd’hui les résultats annuels de suivi du plan de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires, le plan Ecophyto.

Au niveau national, le recours aux produits phytosanitaires a augmenté de 5% en moyenne entre 2009 et 2013 et de 9,2% entre 2012 et 2013. Une analyse de l’évolution de l’indicateur de référence NODU (nombre de doses unités) par catégories de produits montre une augmentation du recours aux herbicides et aux fongicides, et une diminution du recours aux insecticides. En ce qui concerne les zones non agricoles, entre 2009 et 2013 le NODU diminue de 3,4% et l’on constate une baisse de 7,9% entre 2012 et 2013.

En revanche, des résultats encourageants ont été observés pour les fermes du réseau DEPHY, réseau de Démonstration, d’Expérimentation et de Production de références du plan Ecophyto, souvent engagées dans des démarches agro-écologiques. Ces fermes ont réussi à réduire leur recours aux produits phytosanitaires tout en conservant de très bons rendements. Parmi les résultats concrets recensés dans ce réseau qui compte en 2013 près de 2000 fermes, le nombre de traitements moyen depuis l’entrée des fermes dans le réseau a diminué en 2013 de 12% pour les grandes cultures et la polyculture-élevage et de 11% pour l’arboriculture. Le poste « herbicides » reste néanmoins le plus difficile à réduire.


La continuité et la permanence des soins assurées pendant la période des fêtes de fin d'année

Marisol Touraine a demandé aux Agences régionales de santé (ARS) de prendre, à l’échelle de chaque territoire, les dispositions nécessaires pour garantir la continuité des soins et s’assurer que les patients seront correctement informés et orientés pendant cette période. Tous ceux qui auront besoin de consulter un médecin seront pris en charge.

Pendant la période de grève, chaque ARS rappelle, sur son site Internet, les démarches à effectuer par les patients pour être pris en charge rapidement :

  • En journée, les 23, 24, 29 et 30 décembre, et les 2 et 3 janvier : contactez d’abord votre médecin traitant ; s’il n’assure pas ses consultations, contactez le 15 ; vous serez orienté en fonction de votre situation médicale
  • La nuit (à partir de 20h00) et en journée, les 25, 26, 27, 28 et 31 décembre, et le 1er janvier : le dispositif de permanence des soins ambulatoires (service de garde des médecins libéraux) s’applique ; contactez directement le 15 ou le numéro départemental d’appel de la permanence des soins ambulatoires ; vous serez orienté en fonction de votre situation médicale
  • Dans tous les cas, pour toute urgence médicale grave ou en cas de doute : contactez directement le 15.

Lancement d’un groupe de travail sur les violences faites aux femmes dans les transports

Lors du Conseil National de Sécurité dans les Transports en Commun du 16 décembre 2014, Bernard Cazeneuve, Alain Vidalies et Pascale Boistard ont annoncé le lancement d’un groupe de travail sur les violences faites aux femmes dans les transports en commun, en partenariat avec la SNCF, la RATP, l’UTP (Union des Transporteurs Publics et Ferroviaires) et le GART (Groupement des autorités responsables de transport). 

Une étude sur les violences faites aux femmes dans les transports conduite par le ministère des transports en 2012 (1) a mis en évidence les comportements sexistes intimidants dont elles sont victimes au quotidien et qui contribuent à renforcer leur sentiment d’insécurité. Plus récemment, une enquête publiée en novembre dernier (2) montrait que 85% des femmes utilisant le réseau de transport parisien pensent qu’elles ne recevraient aucune aide en cas d’agression dans les transports. Le Gouvernement a donc fait de la lutte contre les comportements sexistes intimidants et les violences sexuelles dans les transports en commun une priorité.

Dijon : Bernard Cazeneuve au chevet des victimes


Bernard Cazeneuve s'est rendu à Dijon ce lundi 22 décembre en compagnie de François Rebsamen. Hier soir un véhicule a délibérément percuté des passants, en plusieurs points de la ville. 13 personnes ont été blessées ; six d’entre elles sont toujours hospitalisées aujourd’hui. La justice a été immédiatement saisie. "Seules ses investigations pourront déterminer les motivations exactes de cet acte, et établir si le discernement de son auteur n’était pas altéré. Aujourd’hui, ces motivations ne sont pas établies : j’appelle donc chacun à la prudence et à la responsabilité dans le commentaire, et j’appelle chacun à ne pas tirer de conclusions hâtives alors même que l’enquête ne fait que commencer."

Pages

Liens secondaires