L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Politique de la ville : 100 millions d’euros pour les 120 communes les plus en difficulté

Le @gouvernementFR investit 100 millions d'euros supplémentaires pour les 120 communes les plus pauvres en #PolVille. pic.twitter.com/5Zgdrf3KH9

En 2015, les 120 communes de la politique de la ville les plus pauvres de France vont bénéficier de la nouvelle dotation de la politique de la ville (DPV) de 100 millions d’euros pour accompagner le financement de programmes locaux. Les actions financées à travers cette dotation devront répondre aux enjeux prioritaires identifiés dans le cadre de l’élaboration des contrats de ville.

Parmi les communes bénéficiaires à l’échelle de la France métropolitaine et d’outre-mer, des villes comme Marseille, Roubaix, Trappes, Béziers, Sarcelles, Sevran, Grigny, Forbach ou Fort-de-France. Ces territoires emblématiques de la politique de la ville, où se concentrent de nombreuses difficultés liées à l’emploi, à la sécurité ou encore au logement insalubre, font l’objet d’une attention toute particulière de la part du Gouvernement qui – à travers la politique de la ville et la solidarité nationale – agit concrètement et durablement en faveur de la réduction des inégalités sociales et territoriales. 

Ainsi en 2015, à côté de la DPV, la Dotation de solidarité urbaine a été augmentée de 180 millions euros, (+ 26% depuis 2012). Le fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales a quant à lui été abondé de 210 millions d’euros cette année (+37% en 1 an et +520% depuis 2012).

Vigilance orange #canicule, un numéro pour s'informer : 0800 06 66 66

Vigilance orange #canicule. Un numéro pour s'informer : 0800 06 66 66. Pouvoirs publics mobilisés. La solidarité de chacun doit être au rdv.


En prévision des températures supérieures aux normales saisonnières annoncées par Météo-France à partir de demain mardi, Marisol Touraine a décidé d’activer la plateforme téléphonique d'information "Canicule" 0800 06 66 66. Elle fonctionne tous les jours, de 9h00 à 19h00 (appel gratuit depuis un poste fixe en France). Ce numéro permet d'obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.

Le ministère de la Santé ainsi que les services sanitaires dans les départements concernés sont pleinement mobilisés.

Lire le communiqué Vague de chaleur en France

Consulter l’intégralité des recommandations en cas de vague de chaleur

Pour connaître la situation dans votre région, consultez la carte de vigilance météorologique

Lire aussi Canicule - Recommandations aux directeurs d'école et chefs d'établissement

Opération Alimentation Vacances : lancement d’une expérimentation sur la transparence des contrôles

L’Opération Alimentation Vacances (OAV) se déroulera du 15 juin au 15 septembre. Objectif : renforcer les contrôles en matière de sécurité sanitaire des aliments dans les secteurs qui n’exercent leur activité qu’en période estivale et ceux qui connaissent une activité accrue durant l’été. La surveillance sera prioritairement concentrée sur les commerces alimentaires soumis à un pic d’activité saisonnier et renforcée dans les centres aérés, les colonies de vacances et les camps sous toile.

Débute également cet été, à Paris et à Avignon entre le 1er juillet et le 31 décembre, une phase expérimentale de mise en transparence des résultats des contrôles officiels dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments pour la restauration commerciale.

L’objectif de cette expérimentation, prévue dans la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014, est non seulement d’informer le consommateur du niveau d’hygiène des restaurants, mais aussi de permettre aux professionnels qui maîtrisent efficacement les risques sanitaires inhérents à leur activité de s’en prévaloir auprès des consommateurs.

Fédérer les acteurs autour d'une marque territoire : 20 contrats de destination

Annoncée par Laurent Fabius à l’issue des assises du tourisme en juin 2014, ces contrats de destination permettent d’associer tous les acteurs français du tourisme, publics et privés, autour d’une même marque de territoire et de proposer une offre mieux structurée et plus visible sur le plan international.

Voir la carte interactive



L'égalité femmes/hommes dans les secteurs de la culture et de la communication

Le Comité ministériel pour l’égalité des femmes et des hommes dans les secteurs de la culture et de la communication s’est réuni sous l’égide de Fleur Pellerin.

Si des progrès notables ont été réalisés depuis 2012, l’Observatoire de l’égalité montre que certains secteurs restent inégalitaires. C’est pourquoi Fleur Pellerin a proposé la création d’un observatoire spécifique pour le spectacle vivant, la mise en place d’indicateurs de suivi avec les structures nationales et établissements subventionnés, labels et réseaux et un certain nombre d’actions visant à favoriser l’égalité dans l’enseignement spécialisé et supérieur.

Les chiffres indiquant que la visibilité des femmes est particulièrement faible dans la musique, ce secteur fera l’objet d’initiatives spécifiques : création de postes de cheffes assistantes dans les orchestres subventionnés, organisation d’auditions publiques paritaires et mise en place d’une veille ciblée.

Réforme de l’aide au paiement d’une complémentaire santé au 1er juillet

Lors d’une visite à la Cpam de Créteil, Marisol Touraine a présenté la réforme de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) qui entre en vigueur au 1er juillet 2015.

Cette réforme simplifiera la vie des 1,2 million de personnes bénéficiaires de l’ACS, incitera ceux qui peuvent y prétendre à la demander, et leur permettra de voir baisser significativement le coût de leur complémentaire santé.

L’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) permet à nos concitoyens qui ne peuvent pas bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), mais dont les revenus sont inférieurs au seuil de pauvreté, d’accéder à une couverture complémentaire santé.

Elle prend la forme d’une attestation permettant d’obtenir un rabais sur le prix de la complémentaire santé, à présenter à l’organisme complémentaire auprès duquel s’assure le bénéficiaire.

Consulter le dossier de presse

 

Attentat à Sousse : réunion au quai d'Orsay avec les professionnels français du tourisme


Les représentants des professionnels français du tourisme ont été reçus samedi au Quai d’Orsay pour faire le point sur la situation en Tunisie.

Ils se sont de nouveau engagés à proposer une solution de retour anticipé pour chacun de leurs clients présents en Tunisie dans le cadre de voyages à forfait qui en feraient la demande. Ils ont souligné que très peu de demandes de ce type avaient été enregistrées à ce stade.

Toutes les mesures de souplesse commerciale ont par ailleurs été mises en œuvre pour permettre à leurs clients ayant réservé un voyage à forfait en Tunisie pour la saison d’été 2015 de maintenir ou non le choix de cette destination.

Par ailleurs, les services diplomatiques français sont mobilisés en Tunisie et à Paris pour venir en aide à nos ressortissants sur place.

- à Paris, le Centre de crise et de soutien a ouvert une cellule de crise et mis en place un numéro d’urgence : 01 43 17 56 46.

- à Tunis, notre ambassade a ouvert une cellule de crise qui peut être jointe au +216 31 31 50 65

- une équipe consulaire est présente à Sousse, pour se tenir au contact des autorités tunisiennes et venir en aide à nos ressortissants.


Le plafond de paiement en espèces passe de 3 000€ à 1 000€ à partir du 1er septembre

Le décret visant à abaisser le plafond de paiement en espèces auprès des professionnels est publié au JO.

Jusqu’ici, les résidents pouvaient régler jusqu’à 3000 € d’achats en espèces. Ce maximum passera à 1000 € à partir du 1er septembre 2015.

L’objectif de cette mesure est de limiter la part des transactions anonymes dans l’économie qui peuvent correspondre à des actions de fraude, de blanchiment voire de financement du terrorisme.

French Tech : labellisation de 8 nouveaux écosystèmes numériques

French Tech compte désormais 17 écosystèmes. En novembre 2014, avaient été désignés 9 métropoles French Tech (Aix-Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Nantes, Montpellier, Rennes et Toulouse).

A ces 9 métropoles, s'ajoutent maintenant 8 nouveaux écosystèmes.

"L’objectif premier du label Métropole French Tech était de susciter partout en France une mobilisation collective de tous les acteurs, privés et publics, en faveur de la croissance des startups françaises : ce pari est tenu. L’engouement a été extraordinaire. Des milliers des personnes, entrepreneurs en tête, ont construit ensemble au fil des mois des projets ambitieux pour leur territoire et pour leurs startups. Je tiens à les féliciter tous", a déclaré Axelle Lemaire.

Attentat en Isère

Retrouvez l'ensemble des informations officielles relatives aux événements survenus à Saint-Quentin-Fallavier en Isère.

Pages

Liens secondaires