L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Mieux connaître pour mieux agir, des données pour faire avancer l’égalité

A quelques jours de la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars, de nombreux outils et donnés sont publiées sur la situation en France en matière d’égalité femmes-hommes.

"Ces éléments nous permettent de mieux comprendre la construction des inégalités ; elles montrent les éléments sur lesquels nous progressons et le chemin qu’il nous reste à parcourir. Ils sont un encouragement pour notre action", a déclaré Marisol Touraine.

Pour Pascale Boistard, "Chacun doit pouvoir s’approprier ces données. L’évaluation des politiques publiques est pour nous une question de démocratie et de transparence." "Alors que nous avons choisi de placer le 8 mars 2015 sous le slogan «#EllesfontlaFrance", la publication de ces données est aussi une façon de montrer à quel point les femmes contribuent au dynamisme économique et à la cohésion sociale de notre pays" ont conclu les ministres.

Lire Vers l'égalité réelle entre les femmes et les hommes - Chiffres clés 2015

Plan d'économies sur les dépenses d'assurance maladie : pas de suppression de postes à l'hôpital

Dans le cadre du Pacte de responsabilité et de solidarité, le Gouvernement s’est engagé à mettre en œuvre un plan d’économies de 50 milliards d’euros entre 2015 et 2017, dont 10 milliards d’euros d’économies sur les dépenses de l’assurance maladie.

Pour y parvenir, Marisol Touraine a fait le choix d’engager des réformes structurelles permettant d’assurer l’équilibre des finances publiques, sans dégrader le service rendu aux assurés et sans recourir aux déremboursements. Concrètement, il s’agit de réduire le taux de progression de l’Objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) à 2,1% en 2015, puis à 1,9% en 2017.

S’agissant des établissements de santé, il n’y a pas d’objectif chiffré de réduction des effectifs. La maîtrise des dépenses devra être assurée par une politique plus dynamique sur les achats, par la mutualisation de fonctions supports et, plus largement, par l’adaptation des structures aux prises en charge ambulatoires.

#apprentissage : 200 000 jeunes par an formés par des entreprises artisanales

15èmes rencontres sénatoriales de l'#apprentissage: 200000 jeunes par an sont formés par des entreprises artisanales. http://ow.ly/JVyMX


"L’apprentissage favorise l’insertion professionnelle des jeunes", a expliqué François Rebsamen, pour qui l’apprentissage "est une arme contre le chômage des jeunes mais c’est aussi le début d’une belle aventure, le point de départ d’une carrière en entreprise". Il a appelé les entreprises à se mobiliser, rappelant que 75% des employeurs sont pleinement satisfaits de l’apprentissage et jugent que le coût d’un apprenti est compensé par la valeur ajoutée qu’il crée.

Quelques chiffres clés :
- 91% des jeunes ont une bonne image de l’alternance.
- 87% d’entre eux seraient prêts à recommander cette voie.
- 72% estiment qu’un jeune passé par l’apprentissage est mieux armé pour trouver un premier emploi.
- 7 jeunes sur 10 trouvent un emploi dans les 6 mois, après un apprentissage .
- trois quarts des apprentis ont l’impression d’être employés à leur niveau de compétences ou au-dessus.


Loi formation professionnelle, emploi et démocratie sociale : 1 an après

Transposée en un temps record à partir de l’accord interprofessionnel du 14 décembre 2013, la loi Formation professionnelle, emploi et démocratie sociale du 5 mars 2014 a une double ambition : affronter l’urgence en se dotant d’outils mieux adaptés et lutter contre le chômage, ainsi que préparer l’avenir en rendant plus forte, plus vivante et plus légitime notre démocratie sociale.
Un an après, où en est-on ? (voir les infographies).

Coopération et action culturelle : "Notre réseau innove", des projets aux 4 coins du monde

Chaque mercredi, découvrez comment le réseau de coopération et d’action culturelle répond, sur le terrain, à travers le monde, aux nouveaux défis de notre diplomatie.

"Notre réseau innove" : ce sont 24 projets innovants dans 24 pays sur des thématiques aussi variées que : le climat, la ville durable, la francophonie, la diplomatie économique, les industries culturelles et créatives, le développement, la recherche, le numérique, la société civile, la jeunesse…

Une action articulée autour de 4 axes : s’appuyer sur le réseau culturel pour développer notre diplomatie économique ; lutter pour la protection de l’environnement et contre le dérèglement climatique ; accompagner les jeunesses du Sud ; dynamiser la francophonie.

Le réseau de coopération et d’action culturelle en chiffres

Académie de Créteil : plus de 11 000 candidats inscrits au concours supplémentaire de professeur des écoles

Afin de répondre aux difficultés de la Seine-Saint-Denis pour recruter des enseignants, un concours externe supplémentaire de professeur des écoles avec 500 postes ouverts pour l’académie de Créteil a été créé, venant en complément de celui de la session classique.

Alors que traditionnellement, les candidats aux concours d’enseignants ne peuvent passer le concours que dans une seule académie, ce concours supplémentaire à Créteil permet aux candidats des autres académies de passer, en plus, le concours de Créteil. L’objectif est de desserrer la règle du concours académique unique, qui conduit chaque année à passer à côté de très bons candidats qui n’ont pas été retenus parce qu’ils ont passé le concours dans une académie très sélective alors qu’ils auraient été bienvenus dans une autre académie.

Au total, 11 649 personnes originaires de toute la France s'y sont inscrites, pour 500 postes ouverts. Cela représente 23 candidats pour un poste.

Dispositif pour les meilleurs bacheliers : pour une orientation qui lutte contre l'auto-censure

Le décret, relatif au pourcentage des meilleurs élèves par filière de chaque lycée bénéficiant d'un droit d'accès dans les formations de l'enseignement supérieur public où une sélection peut être opérée, est paru au JO.

Ce "dispositif pour les meilleurs bacheliers", mis en œuvre depuis l'an dernier, permet à ces élèves de véritablement choisir leur orientation et de lutter contre les déterminismes sociaux. Ainsi, un élève qui s'est vu refuser une filière sélective de l'enseignement supérieur via A.P.B., peut faire une demande pour tout de même l'intégrer s'il fait partie des meilleurs bacheliers de sa filière. De fait, quel que soit le lycée dans lequel un élève est scolarisé, les résultats au baccalauréat permettent une intégration dans l'enseignement supérieur en accord avec son projet personnel.

Point sur la situation du Régime social des indépendants

A l’issue des réunions de travail sur le Régime social des indépendants (RSI) à la caisse régionale des Pays de la Loire, Christian Eckert et Carole Delga ont rappelé les enjeux fondamentaux pour les 6 millions de Français assurés par le RSI : impératifs d'équité entre les indépendants, baisse des prélèvements pour favoriser l'activité économique sans remettre en cause le financement de leur régime, garantie d'une protection sociale de qualité.

Cette visite a permis d’évoquer les mesures prises par le Gouvernement à destination des travailleurs indépendants dans le cadre du Pacte de responsabilité avec un allègement à hauteur de 1 milliard d’euros des cotisations sociales.

Les ministres ont expliqué que l’écriture de la Convention d’objectifs et de gestion pour 2016-2019 sera l’occasion de faire un bilan détaillé et rigoureux sur la période écoulée et de fixer des objectifs ambitieux en matière de qualité de service.

Forte présence de la #FrenchTech à Barcelone

"Axelle Lemaire défend la French Tech à Barcelone" http://lesechos.fr/0204199524228.htm … via @LesEchos > je la promeus, notre #FrenchTech ! #MWC15

La participation française au Mobile World Congress (MWC) de Barcelone était, cette année, particulièrement visible, avec 184 entreprises présentes, soit près de 10% des exposants du salon. Le pavillon France, qui était placé sous le label de la French Tech, a permis d’accueillir et de valoriser plus de 60 start-ups accompagnées dans leur développement international par Business France.

"Ici, comme au CES de Las Vegas, nos entreprises, start-ups et grands groupes, jeunes prodiges et joueurs internationaux, font la preuve de leur excellence dans un secteur du numérique porteur de croissance", a déclaré Axelle Lemaire.

Médias : la feuille de route de France Télévisions

Après la remise du rapport sur l’avenir de France Télévisions, le Gouvernement a présenté, le 4 mars, sa stratégie pour le groupe audiovisuel public. "Notre conviction commune, c’est que France Télévisions a besoin d’un projet audacieux, en prise avec son époque", ont affirmé Fleur Pellerin, Emmanuel Macron et Michel Sapin.

Parmi les orientations stratégiques définies, on peut relever : développer les synergies au sein de l'audiovisuel public, passer d’une logique de tutelle à une logique entrepreneuriale, simplifier les règles de fonctionnement, continuer la transformation numérique...

Lire le Rapport sur l’avenir de France Télévisions


Pages

Liens secondaires