L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Mobilisation des préfets pour l’emploi et le sport

Pour mettre en œuvre les mesures du Comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté sur tout le territoire, et pour élaborer les contrats de ville dans les quartiers prioritaires, François Rebsamen, Patrick Kanner, Myriam El Khomri, et Thierry Braillard mobilisent les préfets, via 2 circulaires. Les préfets sont chargés de :

- mobiliser le service public de l’emploi pour garantir un accès plus systématique des habitants des quartiers prioritaires à la politique de l’emploi ;

- renforcer les dispositifs existants qui bénéficient particulièrement aux jeunes des quartiers prioritaires ;

-  développer de nouvelles réponses pour l’accès à l’emploi des jeunes en difficulté, avec notamment la création des "contrats starters" dans le secteur marchand, pris en charge à 45% par l’Etat pour les jeunes de moins de 30 ans en difficulté d’insertion ;

- développer l’emploi sportif : un objectif de 1 000 emplois d’éducateurs sportifs dans les quartiers prioritaires d’ici à 2017 ; 

- développer l’offre d’équipements sportifs dans les territoires fragiles ; 

- impliquer les associations sportives dans la réforme des rythmes éducatifs ;

- promouvoir une offre sportive adaptée aux spécificités des quartiers.

Les aides Pac 2014 à la filière volaille export versées aux éleveurs

Suite à la suppression des aides à l’export (dite "restitutions"), en juillet 2013, Stéphane Le Foll avait obtenu en novembre 2013 un accord du commissaire européen à l’Agriculture pour mettre en place, pour l’année 2014, une aide Pac exceptionnelle.

Une enveloppe exceptionnelle de 15 millions d’euros avait alors être débloquée pour une aide aux éleveurs afin de soutenir l’amélioration de la qualité des produits exportés.

Les aides correspondantes sont versées aux éleveurs ce jour, respectant ainsi le calendrier de paiement annoncé.

Mobilisation des collectivités territoriales françaises pour lutter contre le dérèglement climatique

L’appel à projets "Climat", clos le 15 février, verra la mise en œuvre de projets de coopérations décentralisées soutenus par les collectivités territoriales françaises en partenariat avec les acteurs internationaux locaux, pour un montant de 2 688 151 €.

Objectifs :

- promouvoir l’expertise des collectivités territoriales françaises, en tant qu’acteurs engagés dans la lutte contre le dérèglement climatique à l’international ;

- réunir le savoir-faire et l’excellence des collectivités territoriales et des acteurs locaux étrangers en matière de gestion de projet international ;

- apporter une plus grande cohérence et une meilleure efficacité à l’action des collectivités territoriales françaises et des acteurs locaux étrangers dans la gestion de ces projets.

Une vingtaine de projets ont été sélectionnés. Les collectivités territoriales françaises en partenariat avec leurs collectivités partenaires locales (africaines, asiatiques, latino-américaines) se sont mobilisées autour de l’agro-écologie, la formation aux métiers de l’énergie, les énergies renouvelables, l’aménagement urbain durable, la préservation de la ressource eau et de la biodiversité, la lutte contre la déforestation et la gestion des déchets.

Ces projets sont l’une des contributions majeures des collectivités territoriales au succès de la COP21 et feront l’objet d’un suivi et d’une communication tout au long de l’année 2015 jusqu’à la négociation relative au changement climatique qui interviendra à Paris en décembre prochain.

La Réunion, siège du secrétariat de l’Accord pour les pêcheries du sud de l’océan Indien

Au nom de l’Union européenne, la Réunion va accueillir le siège du secrétariat de l’Accord relatif aux pêcheries du sud de l’océan Indien (APSOI). Cette organisation régionale de gestion des pêches va gérer les activités de pêche non thonières dans une zone de haute mer de 30 millions de km².

Cette décision conforte le rôle de 1er plan de la France, aux côtés de l’UE, dans la défense du développement durable des activités de pêche à travers le monde. L’obtention de ce siège offre également à  la Réunion un positionnement stratégique et une visibilité privilégiée pour la défense des intérêts de la France, notamment pour la gestion de la pêche de la légine australe.
La pêche de la légine est, en valeur, la 1re pêcherie française dans le monde : chiffre d’affaires annuel de 65 millions d’euros. Il s’agit du 2e revenu d’exportation de la Réunion avec 300 emplois directs et 1 000 emplois indirects.

Lancement du projet de sciences participatives "65 millions d’observateurs"

#DirectSR : Lancement du projet 65 millions d'observateurs par @RoyalSegolene au @Le_Museum #65MO #loibiodiv pic.twitter.com/7ivqjItpvX


Le projet "65 millions d’observateurs", action concrète de déclinaison de la Loi "Biodiversité", a pour objectif de permettre à chaque Français de participer à la connaissance de la biodiversité : comptage d’espèces animales et végétales, analyse des données, etc. Il fédère des initiatives existantes.  1,8 million d’espèces animales et végétales différentes ont été décrites à la surface de la planète et ce long travail de recensement de l’existant est loin d’être fini.
Ce projet reçoit un financement de 4 millions d’€ du programme "Investissements d’Avenir" pour la période 2015-2018.

Rentrée 2015 : le nouveau programme de l'école maternelle

Le nouveau programme d'enseignement de l'école maternelle entre en vigueur à la rentrée 2015. Les enseignements sont organisés en 5 domaines d'apprentissage. Le programme établit, pour chaque domaine, une définition générale, énonce les objectifs visés et donne des indications pédagogiques de nature à fournir des repères pour organiser la progressivité des apprentissages.

La loi de refondation de l'École crée un cycle unique pour l'école maternelle et souligne sa place fondamentale comme 1re étape pour garantir la réussite de tous les élèves au sein d'une école juste pour tous et exigeante pour chacun. Ce temps de scolarité, bien que non obligatoire, établit les fondements éducatifs et pédagogiques sur lesquels s'appuient et se développent les futurs apprentissages des élèves pour l'ensemble de leur scolarité. La mission principale de l'école maternelle est de donner envie aux enfants d'aller à l'école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

Lire le programme d'enseignement de l'école maternelle

Un Plan logement Outre-mer adapté aux spécificités et aux contraintes des territoires

Signature Plan Logement #Outremer: Priorité au logement digne & respect des spécificités des territoires @Ville_gouv pic.twitter.com/bX2kqhKr9j


Le Gouvernement a annoncé un Plan pour relancer le logement dans les Outre-mer afin de répondre :

- aux besoins importants pour rattraper les retards en matière de production de logements et faire face à une croissance démographique supérieure à celle de l’Hexagone ; 

- à la faiblesse du revenu moyen par habitant ;

- aux disponibilités foncières limitées ; 

- à la fragilité financière des collectivités locales ;

- à l’importance de l’habitat précaire et indigne (70 000 logements dans les 5 DOM) ;

- à la nécessite de mieux structurer les filières de la construction ;

- à la précarité énergétique dans les zones insulaires.

Dans chaque territoire, une concertation entre les partenaires animée par le préfet fera émerger une stratégie opérationnelle de relance du logement adaptée aux réalités locales. Ainsi, ce plan sera décliné en accords territoriaux répondant aux enjeux locaux comme le vieillissement de la population aux Antilles, la dynamique démographique à Mayotte et en Guyane ou encore la réhabilitation du

parc social à la Réunion.

Objectif : signature des accords territoriaux fin du 1er semestre 2015

Des progrès majeurs pour l'égalité salariale en France

A l’occasion de "l’Equal Pay Day" (journée de l’égalité salariale), Marisol Touraine et Pascale Boistard réaffirment que la lutte contre les inégalités salariales entre femmes et hommes est un sujet d’action majeur pour le Gouvernement.

Temps partiel subi, carrières interrompues par la parentalité, non mixité des métiers, plafond de verre, discrimination… Le Gouvernement a pris des mesures pour combattre tous ces facteurs d'inégalité, en  : favorisant l’égalité professionnelle et salariale au sein des entreprises ; encourageant l’entrepreneuriat féminin ; améliorant le taux d’activité des femmes ; favorisant la mixité dans tous les secteurs.

Ces actions permettent à la France d’engranger des progrès concrets : les inégalités salariales reculent plus vite que dans le reste de l’Europe ; le taux d’activité des femmes continue de progresser.

Ouverture de la concertation autour de l'information nutritionnelle

Marisol Touraine a installé le groupe de concertation sur l’information nutritionnelle afin de préparer la mise en œuvre de l’article 5 du projet de loi de modernisation du système de santé. Cet article introduit le principe d’une présentation graphique adaptée de l’information nutritionnelle, reposant sur un logo et un code couleur facilement reconnaissables.

Le groupe de concertation est chargé de réfléchir à la mise en œuvre de ce dispositif, fondé sur le volontariat. Objectif : aboutir d’ici à juillet à une recommandation de portée nationale, proposant un modèle graphique unique.

La lutte contre l’obésité, responsable dans les pays développés d’une véritable "épidémie" de diabète, est un impératif autant sanitaire que social. Le Gouvernement a pris la mesure du défi que pose ce phénomène et a décidé d’actionner sans tarder les leviers d’une prévention pédagogique, incitative et responsable qui se fonde sur la responsabilisation de nos concitoyens, en leur donnant les moyens d’être des acteurs de leur santé comme de celle de leurs enfants.

Plan de transition numérique dans le bâtiment

Nous consacrons 20M€ au plan de transition #numérique du #bâtiment pour aider nos TPE et PME à se saisir des nouveaux outils #BIMWorld


Lors de sa visite au salon international BIM World 2015 dédié à la maquette numérique, Sylvia Pinel a rappelé les enjeux majeurs du numérique pour relancer la construction : "une reprise crédible et durable du secteur suppose une qualité renouvelée et ambitieuse des constructions, ainsi qu’une modernisation de la filière".

Dans le cadre du Plan de transition numérique du bâtiment en France  lancé en décembre dernier et doté de 20 millions d’euros, la ministre a annoncé :

- qu’un comité de pilotage chargé de la déclinaison opérationnelle de ce plan, rassemblant les professionnels du bâtiment se réunira le 7 avril  pour valider la feuille de route opérationnelle du plan de transition numérique ;

- qu’un portail du numérique sera mis en ligne d’ici à fin juin 2015 afin de fédérer les acteurs de la construction et du bâtiment autour des enjeux du numérique.

Pages

Liens secondaires