L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Un Plan logement Outre-mer adapté aux spécificités et aux contraintes des territoires

Signature Plan Logement #Outremer: Priorité au logement digne & respect des spécificités des territoires @Ville_gouv pic.twitter.com/bX2kqhKr9j


Le Gouvernement a annoncé un Plan pour relancer le logement dans les Outre-mer afin de répondre :

- aux besoins importants pour rattraper les retards en matière de production de logements et faire face à une croissance démographique supérieure à celle de l’Hexagone ; 

- à la faiblesse du revenu moyen par habitant ;

- aux disponibilités foncières limitées ; 

- à la fragilité financière des collectivités locales ;

- à l’importance de l’habitat précaire et indigne (70 000 logements dans les 5 DOM) ;

- à la nécessite de mieux structurer les filières de la construction ;

- à la précarité énergétique dans les zones insulaires.

Dans chaque territoire, une concertation entre les partenaires animée par le préfet fera émerger une stratégie opérationnelle de relance du logement adaptée aux réalités locales. Ainsi, ce plan sera décliné en accords territoriaux répondant aux enjeux locaux comme le vieillissement de la population aux Antilles, la dynamique démographique à Mayotte et en Guyane ou encore la réhabilitation du

parc social à la Réunion.

Objectif : signature des accords territoriaux fin du 1er semestre 2015

Des progrès majeurs pour l'égalité salariale en France

A l’occasion de "l’Equal Pay Day" (journée de l’égalité salariale), Marisol Touraine et Pascale Boistard réaffirment que la lutte contre les inégalités salariales entre femmes et hommes est un sujet d’action majeur pour le Gouvernement.

Temps partiel subi, carrières interrompues par la parentalité, non mixité des métiers, plafond de verre, discrimination… Le Gouvernement a pris des mesures pour combattre tous ces facteurs d'inégalité, en  : favorisant l’égalité professionnelle et salariale au sein des entreprises ; encourageant l’entrepreneuriat féminin ; améliorant le taux d’activité des femmes ; favorisant la mixité dans tous les secteurs.

Ces actions permettent à la France d’engranger des progrès concrets : les inégalités salariales reculent plus vite en France que dans le reste de l’Europe ; le taux d’activité des femmes continue de progresser en France.

Ouverture de la concertation autour de l'information nutritionnelle

Marisol Touraine a installé le groupe de concertation sur l’information nutritionnelle afin de préparer la mise en œuvre de l’article 5 du projet de loi de modernisation du système de santé. Cet article introduit le principe d’une présentation graphique adaptée de l’information nutritionnelle, reposant sur un logo et un code couleur facilement reconnaissables.

Le groupe de concertation est chargé de réfléchir à la mise en œuvre de ce dispositif, fondé sur le volontariat. Objectif : aboutir d’ici à juillet à une recommandation de portée nationale, proposant un modèle graphique unique.

La lutte contre l’obésité, responsable dans les pays développés d’une véritable "épidémie" de diabète, est un impératif autant sanitaire que social. Le Gouvernement a pris la mesure du défi que pose ce phénomène et a décidé d’actionner sans tarder les leviers d’une prévention pédagogique, incitative et responsable qui se fonde sur la responsabilisation de nos concitoyens, en leur donnant les moyens d’être des acteurs de leur santé comme de celle de leurs enfants.

Plan de transition numérique dans le bâtiment

Nous consacrons 20M€ au plan de transition #numérique du #bâtiment pour aider nos TPE et PME à se saisir des nouveaux outils #BIMWorld


Lors de sa visite au salon international BIM World 2015 dédié à la maquette numérique, Sylvia Pinel a rappelé les enjeux majeurs du numérique pour relancer la construction : "une reprise crédible et durable du secteur suppose une qualité renouvelée et ambitieuse des constructions, ainsi qu’une modernisation de la filière".

Dans le cadre du Plan de transition numérique du bâtiment en France  lancé en décembre dernier et doté de 20 millions d’euros, la ministre a annoncé :

- qu’un comité de pilotage chargé de la déclinaison opérationnelle de ce plan, rassemblant les professionnels du bâtiment se réunira le 7 avril  pour valider la feuille de route opérationnelle du plan de transition numérique ;

- qu’un portail du numérique sera mis en ligne d’ici à fin juin 2015 afin de fédérer les acteurs de la construction et du bâtiment autour des enjeux du numérique.

4% du PIB : le déficit public continue à diminuer en 2014

Le déficit public a poursuivi sa baisse en 2014, à 4% du PIB, malgré une situation économique encore difficile. Il s’inscrit très en deçà de la cible de 4,4% inscrite en loi de finances rectificative de fin d’année.

Ce résultat est le fruit d’un effort continu, partagé par l’ensemble des administrations, de maîtrise des dépenses publiques.

Ainsi, les dépenses de l’Etat ont été conformes aux autorisations votées par le Parlement et ont baissé de 3,3 milliards d’euros par rapport à leur niveau de 2013. Les dépenses de l’assurance maladie ont été un peu inférieures à l’objectif, de 0,3 milliard d’euros, permettant une réduction de 2,2 milliards d’euros du déficit du régime général. Le déficit des collectivités locales se réduit de 4 Mds, à 4,5 Mds d’euros. Au total, la dépense publique progresse de +0,9% en valeur (1), soit le plus faible rythme de progression de ces dernières décennies.

Cette diminution du déficit s’est faite sans accroître le niveau de prélèvements ni renoncer à nos priorités.

Cette diminution du déficit s’est faite sans accroître le niveau de prélèvements ni renoncer à nos priorités.



Les demandeurs d'emploi en février 2015

Après une baisse de 19 100 en janvier (-0,5%), le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité dans le mois) remonte de 12 800 personnes (+0,4%) pour s’établir à 3,49 millions en France métropolitaine.

Ainsi, depuis le début de l’année, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, a diminué de 6 300 alors que sur l’année 2014 il avait augmenté en moyenne de 15 800 chaque mois.


Le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans en catégorie A poursuit également sa baisse, -0,3% soit -1 400 personnes par rapport au mois de janvier.

Démocratisation du dialogue environnemental : consultation publique ouverte jusqu'au 15 mai

Pour alimenter les conclusions de la commission spécialisée du Conseil national de la transition écologique sur la démocratisation du dialogue environnemental, une plateforme en ligne destinée au grand public est ouverte. Les citoyens pourront y déposer leurs avis, leurs expériences et leurs suggestions.

Cet espace collaboratif sur le site du ministère recueillera les contributions jusqu’au 15 mai.

Les propositions de la commission seront rendues fin mai pour être ensuite discutées par le Conseil national de la transition écologique, présidé par la ministre de l’Écologie. Elles trouveront, si nécessaire, une concrétisation dans un texte législatif avant la fin de l’année.

"Sécuriser les parcours d’insertion des jeunes", le Cese rend son avis

Le gvt a mis en oeuvre la gde majorité des préconis° du @lecese pr les jeunes.La route est encore longue,on continue! pic.twitter.com/WuogV2Y8jZ


Le Cese a rendu son avis "Sécuriser les parcours d’insertion des jeunes". Il fait suite à son 1er avis qui émettait un certain nombre de préconisations pour l’accès des jeunes à leurs droits sociaux.

Développement de la garantie jeunes, accès au logement autonome des jeunes, accès simplifié à la couverture maladie universelle (CMU) et complémentaire, mise en place d’un service public régional d’orientation, réforme des bourses étudiantes ou encore une meilleure gouvernance des politiques de jeunesse : depuis 2012, la majorité des préconisations du Cese a été mise en œuvre par le Gouvernement. Avec un budget à la hauteur de ces ambitions : 84,8Mds€ en 2015. 

Le Gouvernement poursuit des chantiers essentiels pour la réussite des jeunes, parmi lesquels : un service civique universel, ouvert à tous les jeunes en faisant la demande ; une prime d’activité (fusion du RSA activité et de la PPE) ; des "contrats starters" dans le secteur marchand pour les jeunes décrocheurs ; 59 millions d’€ consacrés au Programme d’investissements d’avenir, pour des politiques intégrées en faveur de la jeunesse, au niveau local ; la montée en charge du programme Erasmus plus.

"Changement climatique et niveau de la mer : de la planète aux côtes françaises"

A quelques mois de la Conférence Paris climat 2015, le volume 5 du rapport dirigé par Jean Jouzel "Le climat de la France au XXIe siècle", intitulé "Changement climatique et niveau de la mer : de la planète aux côtes françaises" a été remis à Ségolène Royal. Il présente les plus récentes connaissances sur l’évolution du niveau de la mer, de l’échelle planétaire à celle de la France métropolitaine et d’outre-mer, en phase avec le 5e rapport d’évaluation du Giec.

Télécharger le rapport

La démarche "mine responsable" est engagée

L’exploitation minière n’a de sens que lorsqu’elle s’inscrit dans un projet de développement durable des territoires. Emmanuel Macron, en charge des mines, engage donc une concertation avec l’ensemble des acteurs économiques, institutionnels et associatifs afin de concrétiser le concept de "mine responsable" défini dans la Stratégie nationale pour la transition écologique et le développement durable 2015-2020, adoptée en Conseil des ministres le 4 février 2015.

Dans ce cadre, le ministre procédera à l’installation d’un comité de pilotage pour le projet "Mine responsable" le 1er avril.

Associant l’ensemble des parties prenantes, dont notamment les élus, les organisations non gouvernementales, les professionnels et les salariés, le comité aura pour mission d’établir un livre blanc décrivant le principe d’un projet minier, ses différentes phases, les différents types de techniques employées et les moyens pour éviter, réduire ou compenser les impacts.

Associée à ce livre blanc, une convention d’engagement volontaire de la profession de l’industrie minière sera élaborée, convention à laquelle les opérateurs seront invités à adhérer.

 

Pages

Liens secondaires