26 mai 2016

45ème atelier de la Dihal sur le relogement des réfugiés

Le 45ème atelier de la Dihal qui s’est tenu le jeudi 26 mai 2016 à Paris a été l’occasion de présenter des expériences locales d'accompagnement global des réfugiés dans le logement, dans les Bouches-du-Rhône, en Corrèze, en Loire-Atlantique et dans la Marne, conduites par deux associations, les services de l'Etat et une ville.
 
L'équipe du pôle "plan migrants" de la Dihal, ainsi que les intervenants, ont échangé avec le public tout au long de la matinée autour de l'accompagnement global des réfugiés : ouverture des droits, apprentissage linguistique, insertion professionnelle, ... Des exemples de bonnes pratiques ont également été mis en avant. Ainsi, à Reims, l'Armée du Salut a choisi de renforcer l’accompagnement des familles par la mise en place d’un parrainage systématique assuré par des bénévoles qui aident les réfugiés dans la vie de tous les jours. Pour sa part, l'association Elia à Marseille a détaillé son utilisation du dispositif du bail glissant grâce auquel, depuis 2004, 344 familles (1 055 personnes) sont devenue locataires directs de leur logement. En 2015, le coût de ce dispositif revenait, pour 65 logements, à 9 104€ par an par logement en moyenne...Depuis la mise en place fin 2015 de la plateforme nationale de relogement des réfugiés, pilotée par la Dihal et gérée par le GIP HIS (Groupement d'Intérêt public habitat et interventions sociales), ce sont près de 1 000 réfugiés qui ont été relogés dans toute la France.



Consulter les présentations diffusées lors de l'atelier :

Présentation de l'Armée du Salut
Présentation de la DDCSPP de la Corrèze
Présentation de l'association Elia à Marseille
Présentation de la Ville de Saint-Nazaire