Unir

Retrouvez les principales mesures pour unir la société, les territoires et les citoyens.
 

La cohésion des territoires au cœur de l’action gouvernementale

  • Plus de moyens pour les territoires en difficulté : doublement du programme national de rénovation urbaine dans les quartiers prioritaires de la ville (10 Mds €) – 5 Mds € pour la rénovation des centres villes des villes moyennes avec le programme "Action Cœur de Ville".

    Vignette libérer #1andaction coeur de villes
     
  • Un plan ambitieux pour couvrir les zones blanches et en finir avec la fracture numérique : accélération de la couverture en internet mobile 4G – couverture de tout le territoire en internet fixe haut débit d’ici 2020, très haut débit d’ici 2022.
     
  • L’accent mis sur les mobilités du quotidien : plan sur 10 ans pour améliorer la desserte des territoires les plus enclavés – encouragement de nouvelles formes de mobilité, comme le covoiturage.
     
  • De nouvelles normes pour le logement pour favoriser la construction là où c’est nécessaire : simplification des normes – raccourcissement du délai de recours contre les permis de construire – facilitation de la transformation de bureaux vides en logements – 100 % de logements "évolutifs" pour garantir leur accessibilité aux personnes handicapées ou en perte d’autonomie.

    Vignette libérer #1andaction loi Elan
     
  • Une meilleure organisation du secteur HLM pour que ceux qui en ont le plus besoin puissent avoir accès au logement social : regroupement des organismes HLM (qui sont aujourd’hui 800) – plus de transparence dans l’attribution des logements sociaux – une accession facilitée à la propriété pour les locataires HLM.
     
  • Un engagement inédit contre le mal logement pour donner un toit à ceux qui n’en ont pas : facilitation de la réquisition de locaux vacants pour héberger des sans-abris – mobilisation sans précédent pour accueillir les sans-abris pendant l’hiver – plan « Logement d’abord » pour donner accès à de vraies solutions de logement au-delà de l’hébergement d’urgence – lutte contre les marchands de sommeil.
     
  • Un accès facilité au logement pour les locataires : possibilité pour les collectivités d’expérimenter l’encadrement des loyers – renforcement des sanctions pour les locations touristiques abusives – création d’un « bail mobilité » pour faciliter la mobilité professionnelle.
     
  • Un dialogue renouvelé avec les collectivités, via la Conférence Nationale des Territoires, réunie tous les 6 mois, pour qu’aucune décision concernant les collectivités ne soit prise sans qu’elles n’aient été préalablement consultées.

Des mesures fortes pour redonner confiance aux Français dans leurs institutions

  • Des règles plus claires pour renforcer la transparence de la vie politique et garantir l’intégrité des élus : interdiction des emplois familiaux – obligation pour tout prétendant à une élection à présenter un casier judiciaire B2 vierge de toute peine d’inéligibilité prononcée pour des crimes ou des manquements à la probité – suppression de l’indemnité représentative de frais de mandat et de la réserve parlementaire.

    Vignette libérer #1andaction moralisation de la vie publique
     
  • Un système judiciaire transformé, pour une justice plus accessible et plus efficace : développement de la plainte en ligne – amendes forfaitaires pour l’usage de stupéfiants – procédure simplifiée pour les divorces – réorganisation des juridictions (aucun tribunal ne sera supprimé) – expérimentation d’un tribunal criminel départemental pour désengorger les assises – nouvelle échelle de peines (moins de peines courtes, mais des peines réellement effectuées) – 7000 places de prison supplémentaires d’ici la fin du quinquennat.

Déverrouiller l’accès à la culture

  • Extension des horaires d’ouverture des bibliothèques. Plan de 8M€ pour qu’elles puissent ouvrir le soir et le dimanche, en priorité dans les territoires les plus fragiles.
     
  • Préparation d’un pass culture, qui permettra d’accéder à une offre culturelle géo-localisée par le biais d’une application, et qui sera crédité de 500 € à l’âge de 18 ans.
     
  • Plan "Culture près de chez vous" : création de « territoires culturels prioritaires » – encouragement des projets itinérants – ouverture de musées numériques de proximité donnant accès aux œuvres des plus grands musées nationaux.

Une nouvelle page ouverte dans la relation entre l’Etat et les territoires d’outre-mer

  • Une nouvelle relation fondée sur la confiance et la responsabilité. Plus de 15 000 personnes ont participé aux Assises des Outre-mer pour définir les priorités de leurs territoires. Un « Livre bleu Outre-mer » inscrira l’ensemble des projets et solutions pour les outre-mer dans un agenda stratégique.
     
  •  L’Etat a répondu présent face aux situations de crise : à Mayotte, des mesures d’urgence pour mettre fin aux violences quotidiennes et aux problématiques liées à l’immigration illégale – en Guyane, des engagements tenus : les 30 mesures du plan d’urgence ont toutes été engagées – à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, une mobilisation exceptionnelle pour aider à la reconstruction après l’ouragan Irma (plus de 300 M€ déjà dépensés ou engagés).

Lutte contre le racisme et l’antisémitisme

  • Un engagement fort à lutter contre la haine sur Internet : construction du cadre juridique d’une responsabilité des plateformes en France et en Europe.
     
  • Meilleur accompagnement des enseignants en particulier dans les établissements où ils sont confrontés à des situations conflictuelles.
     
  • Meilleure protection des victimes, avec un réseau d’enquêteurs et de magistrats formés à ce sujet, un nouveau modèle d’audition et l’expérimentation d’un système de pré-plainte en ligne.

Une ambition nouvelle pour une Europe plus unie et plus souveraine

  • La France a pris le leadership pour donner un nouveau souffle à la construction européenne en initiant un vaste mouvement de consultations citoyennes : organisation de débats sur l’Europe dans les 27 Etats membres (430 millions de citoyens concernés).
     
  • Elle a mené bataille pour mieux encadrer le travail détaché : réduction à 12 mois de la durée maximale de détachement, principe « à travail égal, salaire égal », renforcement de la lutte contre la fraude.
     
  • Elle mobilise ses partenaires pour renforcer la souveraineté européenne en matière de régulation du numérique : initiative française pour réguler plus efficacement l’activité des plateformes et pour taxer les grandes entreprises du numérique sur le chiffre d’affaires.