11 décembre 2019

Un minimum de pension de retraite plus élevé qu'aujourd'hui

Contenu publié sous le Gouvernement Philippe du 14 Mai 2017 au 03 Juillet 2020
 

Diagnostic

Aujourd’hui, environ 20% des nouveaux retraités partent avec une retraite à taux plein, mais d’un niveau très faible. Ils bénéficient à cet égard du minimum contributif (MICO), c’est-à dire d’un complément de pension de retraite accordé par les régimes de base.

Avec ce complément, une personne ayant cotisé toute sa vie juste au niveau permettant de valider l’ensemble de ses trimestres a actuellement une pension de l’ordre de 815 euros nets par mois si elle a été salariée, de 730 euros si elle a été commerçante, de 890 euros si elle a été exploitant agricole. C’est moins que le minimum vieillesse, revalorisé à 900 euros par mois en janvier 2020.

Enjeux

Une personne qui a travaillé et cotisé toute sa vie doit pouvoir vivre dignement et à un niveau supérieur à celui garanti par la solidarité nationale, c’est à dire au minimum vieillesse.

Mesures

Dans le système universel, une personne ayant travaillé et cotisé toute sa vie avec des revenus modestes aura une pension minimale garantie à 85% du SMIC net.

Toute personne partant à la retraite au taux plein pourra toucher cette pension minimale.

Ce minimum de pension sera revalorisé comme le SMIC, et non sur l’inflation comme aujourd’hui.

Ce minimum de retraite bénéficiera dans le futur système notamment aux exploitants agricoles (40% d’entre eux verront leur pension sensiblement s’améliorer et leurs prélèvements légèrement diminuer), aux artisans et aux commerçants.

Le minimum de pension du régime général (MICO) sera revalorisé dès 2022 : une personne ayant fait toute sa carrière au SMIC percevra 1000 euros nets de retraite en 2022, puis 85% du SMIC en 2025. Cette mesure s’applique aussi aux travailleurs indépendants et aux agriculteurs.


Pierre, salarié du privé, partant à la retraite en 2025 avec une carrière complète au SMIC aura une pension minimale d’au moins 1 100 euros brut, contre environ 1 040 euros brut aujourd’hui. Cette hausse d’au moins 60 euros mensuelle se fera sans hausse de ses cotisations.