Tout savoir sur la vaccination contre la grippe saisonnière

Santé et Affaires socialesCovid-19
Publié le : 22/10/2021
Une personne se fait vacciner
Photo : Getty

La campagne de vaccination contre la grippe, arme la plus efficace contre ce virus, a débuté. Particularité de cette saison : la possible co-administration avec le vaccin contre la Covid-19.

« Ce n’est pas parce qu’on n’en parle plus que la grippe a disparu. » Chaque hiver, la grippe touche entre 2 et 6 millions de personnes en France.

Face à son imprévisibilité et sa dangerosité sur les plus fragiles, la vaccination contre le virus de la grippe reste l’arme la plus efficace.

Afin d’inviter les publics fragiles à se faire vacciner, une campagne de vaccination contre la grippe saisonnière courra du 22 octobre 2021 au 31 janvier 2022.

Les publics cibles

Comme l’a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, cette campagne a déjà commencé depuis lundi dans les Ehpad, afin de protéger les seniors.

Les 65 ans et plus font en effet partie des personnes à risques de développer des formes graves de la grippe, tout comme :

  • les personnes de moins de 65 ans atteintes de certaines maladies chroniques ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes obèses dont l'IMC est supérieur ou égal à 40 ;
  • l'entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque (pour protéger les nourrissons qui ne peuvent pas être vaccinés) et des personnes immunodéprimées ;
  • les professionnels de santé et professionnels des établissements médicosociaux au contact des patients à risques ;
  • les aides à domicile des particuliers employeurs vulnérables.       

Objectif 75% de couverture vaccinale

Du 22 octobre au 22 novembre 2021, ces personnes prioritaires pourront se faire vacciner contre la grippe. Pour elles, l’Assurance maladie prend en charge à 100% le vaccin antigrippal.

Ces personnes prioritaires reçoivent de la part de la caisse d’Assurance maladie une invitation et un bon de prise en charge pour retirer gratuitement le vaccin chez le pharmacien.

Les personnes éligibles qui n’ont pas encore reçu de bon peuvent quand même se faire vacciner.

La vaccination est ensuite assurée par le professionnel de son choix (médecin, pharmacien, infirmier, sage-femme…).

Les personnes de moins de 18 ans, pour leur part, doivent bénéficier d'une prescription médicale préalable à la vaccination antigrippale.

Le reste de la population pourra bénéficier d’une vaccination contre le virus de la grippe du 23 novembre 2021 jusqu'au 31 janvier 2022.

L’objectif est d’approcher les 75% de couverture vaccinale, comme le recommande l’Organisation mondiale de la santé.

Co-administration avec le vaccin contre la Covid-19

Co-administration Covid-19 et grippe

Pour les personnes fragiles, les vaccinations contre la grippe et la Covid-19 sont essentielles pour éviter de développer des formes sévères de ces deux maladies.

Pour que l’articulation des vaccinations soit la plus efficace possible, la Haute autorité de Santé (HAS) recommande la co-administration des vaccins contre ces deux virus. Cette administration concomitante ne diminue pas la protection conférée par les deux vaccins.

La HAS précise qu’aucun délai n’est à respecter entre les deux vaccinations lorsque la co-administration n’est pas possible.