Coordination du travail gouvernemental

Sixième réunion du comité de coordination de la Délégation interministérielle aux jeux Olympiques et Paralympiques 2024


Le comité de coordination prévu par l’article 4 du décret du 13 septembre 2017 s’est réuni pour la sixième fois le 22 septembre 2022 sous la présidence de M. Michel CADOT, délégué interministériel aux jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 (DIJOP).

Ce comité de coordination, qui s’est réuni pour la deuxième fois en 2022, permet d’informer toutes les administrations centrales et les services déconcentrés de l’Etat concernés par l’accueil des jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Le DIJOP est revenu, en introduction, sur les conclusions du Conseil olympique et paralympique (COP) du 25 juillet 2022 présidé par le Président de la République. Cette réunion a permis de constater l’avancée satisfaisante des préparatifs des Jeux sur plusieurs points et d’établir une feuille de route précise, notamment dans les domaines des mobilités et de la sécurité.

A cette occasion, la SOLIDEO a réalisé un point d’étape sur l’avancement des chantiers et les calendriers de livraison des ouvrages Olympiques et Paralympiques. L’inflation des dépenses de la SOLIDEO reste maitrisée à ce stade, bien qu’une opération d’indexation, à mener avec l’ensemble des financeurs de l’établissement, s’avérera nécessaire au cours des prochaines semaines.

Paris 2024 a présenté les différents programmes d’engagement mis en œuvre afin de mobiliser les territoires (relais de la flamme, Clubs 2024 et programme de billetterie). A cette occasion, il a été rappelé qu’une commande de l’Etat d’environ 400 000 billets pour les jeux Olympiques, Paralympiques et les cérémonies sera formulée dans le cadre d’un programme d’achat particulier, réservé aux collectivités hôtes et à l’Etat. L’Etat vise, au travers de ce programme de billetterie sociale quatre types de publics: les jeunes, les bénévoles du mouvement sportif, les personnes en situation de handicap et leurs aidants et les agents publics de catégories B et C qui participent à la préparation des Jeux.

Un point d’étape sur le programme d’accessibilité universelle de Paris 2024 et le travail engagé dans le domaine du handicap a également pu être réalisé. Dans ce domaine, les Jeux constituent un levier important pour rendre le territoire plus inclusif et doivent permettre de laisser un héritage méthodologique pour l’accueil des personnes en situation de handicap. Plusieurs projets sont aussi déployés pour préparer un héritage immatériel et contribuer au développement de la pratique sportive. Ils impliquent la mise à jour de certaines normes, des formations dédiées ou la création de sections parasportives dans 3 000 clubs supplémentaires en France à l’horizon des Jeux.

Partager cette page