Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.
Séminaire des communicants de l'État
Logo du Séminaire des communicants de l'État

La deuxième édition

Publié 20/02/2023|Modifié 06/03/2023

Revivez la deuxième édition du séminaire des communicants de l'État de 2022

La deuxième édition du Séminaire des communicants de l’État s’est tenue le jeudi 2 février 2023 dans l’auditorium du 20 avenue de Ségur, à Paris.
Communicants des administrations centrales et des services déconcentrés, préfectures, partenaires de l’État, observateurs… Au total, près de 500 invités ont pu assister à ce moment privilégié.
Au programme :
  1. État des lieux, constats et perceptions (état de l’opinion, retours d’expérience sur les grands enjeux de lisibilité des politiques publique). 
  2. Vers une vision commune de la communication de l’État (partage de la feuille de route et de l’ambition).
  3. Concrètement, quels outils ? Quels projets ? (Outils et référentiels, lisibilité des politiques publiques pluriannuelles, engagement pour le service public).
2e édition du séminaire des communicants de l'État

État des lieux, constats et perceptions

État de l'opinion : quelles tendances, quels enjeux pour demain ?
État de l'opinion : quelles tendances, quels enjeux pour demain ? / Source : Maëlle Caron, Services de la Première ministre
La communication de l’État a connu un véritable tournant avec la crise sanitaire. Elle a démontré son agilité et sa réactivité pour répondre à l’urgence, en particulier au travers d’une plus grande coordination et structuration de ses approches.
1 an de communication de l'État
Après avoir posé et partagé un cadre et des référentiels qui ont pu être déployés largement pendant cette période, l’objectif est désormais d’inscrire l’action de l’État dans une perspective commune.

Notre rôle, et ce qu’est finalement un communicant de l’État, c’est de faire comprendre et percevoir l’action publique au plus grand nombre. Derrière cela, évidemment, il y a un enjeu profond de transformation car nous sommes dans un environnement de surabondance informationnelle, de surexposition des audiences, et que notre communication n’est plus naturellement aussi performative qu’avant. Il nous faut donc nous renouveler et nous réinventer.

Michaël Nathan

Communiquer est, en effet, devenu un exercice périlleux d’équilibriste face à une société qui se complexifie. En témoigne l’état de l’opinion.

On a, de la part des Français, une reconnaissance de ce qui peut être effectué par la puissance politique et même des attentes qui peuvent être démesurées.

Jean-Daniel Lévy

  • Directeur délégué en charge des stratégies politiques et d’opinion, Harris Interactive
La perception de l’action est devenue aussi importante que l’action elle-même.
Retours d'expérience sur les grands enjeux de lisibilité des politiques publiques
Retours d'expérience sur les grands enjeux de lisibilité des politiques publiques / Source : Maëlle Caron, services de la Première ministre

C’est pour cela que les communicants de l’État doivent en permanence prendre le pouls de l'évolution de cette perception, la qualifier précisément pour construire des dispositifs adaptés aux enjeux évolutifs et aux attentes toujours plus volatiles. Et avoir des retours d'expérience de ses actions pour les adapter.
Communication de l’État : témoignages de communicants et de citoyens
Pour renforcer la visibilité de l’action gouvernementale, il faut donner à voir la mobilisation politique de façon cohérente et coordonnée au plus grand nombre, en optant pour la preuve par l’expérience.

Le rôle du communicant est à la fois complexe et fondamental. Il s’agit de construire ensemble un récit qui fait sens dans un contexte de résistance. Il ne faut pas oublier qu’on répond aux besoins des citoyens. Pour recréer du sens, il faut mettre l’humain au cœur de nos stratégies [de communication]. (…) Il faut construire des actions de communication au plus proche du terrain, et voir comment expliquer et valoriser ces politiques publiques à travers les bénéficiaires.

Bahija Zraïra

  • Cheffe de service régionale de la communication interministérielle et de la région Ile-de-France
Xavier Charpentier, co-fondateur de Free Thinking, observatoire des classes moyennes depuis 16 ans, estime qu’« il n’y a pas de recettes toutes faites » pour parler au plus grand nombre mais des conditions d’écoute favorables à réunir :
  • prendre en compte la mobilisation des Français sur les sujets de société ;
  • valoriser leur capacité d’adaptation, leurs actions ;
  • reconnaître qu’au-delà de leurs modes de consommation, les Français projettent un modèle de société plus global ;
  • opter pour une approche culturelle des citoyens : il y a une très grande demande de fierté d’appartenance, malgré les revendications sociales.
Afin d’assurer la lisibilité des politiques publiques, le rôle des communicants est de rendre intelligible le continuum de la décision politique et la mise en œuvre des politiques publiques en remettant en perspective les priorités gouvernementales. C’est tout l’objet du baromètre des résultats de l’action publique, nouvelle méthode de pilotage par l’impact des politiques publiques dans la vie concrète des Français.
Thierry Lambert, délégué interministériel à la Transformation publique (DITP), rappelle que les communicants doivent être présents dès l’amont des travaux menés :

Il faut communiquer beaucoup plus pour faire connaître les actions de l’État et apporter ces convictions avec de vraies histoires et de vraies témoignages (…) jusqu’au dernier kilomètre.

Thierry Lambert

  • Délégué interministériel à la Transformation publique (DITP)

Vers une vision commune de la communication de l'État

La feuille de route des communicants de l'État
La feuille de route des communicants de l'État / Source : Maëlle Caron, services de la Première ministre
Pour restaurer la confiance des citoyens et harmoniser les pratiques des communicants, le séminaire a été l’occasion de partager une feuille de route qui a pour ambition d’aller vers une vision commune de la communication de l’État.
Elle repose sur trois piliers que sont la visibilité à court terme (organiser les interventions et les acteurs), la lisibilité à moyen terme (inscrire les politiques publiques dans un récit global) et la professionnalisation des communicants (accompagnement et mise à disposition de référentiels et d’outils communs).
Ces trois dimensions, développées dans le cadre de la coordination et de la collaboration interministérielle, permettront d’avancer de façon collective, conclut Michaël Nathan, directeur du Service d’information du Gouvernement (SIG).

La mise en œuvre concrète et les outils partagés

Kiosque et éco-communication : outils et référentiels

L’interconnexion et l’interdépendance des sujets rendent nécessaire, aujourd’hui plus que jamais, le partage de nouveaux outils et référentiels, à l’instar de la plateforme Kiosque qui, dans sa nouvelle version, met à disposition des contenus au service de l’animation des réseaux des communicants de l’État.
Le Kiosque, la plateforme des communicants de l'État
Au même titre que l’accessibilité, la marque de l’État et le système de design, triptyque de la première édition du séminaire, l’éco-communication, face aux défis environnementaux, doit faire partie des enjeux de la communication de l’État.

L’éco-communication est un phénomène structurel – et non un phénomène de mode - pour tous les communicants de l’État.

Valérie Martin

  • Cheffe du service de la mobilisation citoyenne des médias, Ademe
Un travail de co-construction est en cours avec l’Agence de la transition écologique (Ademe) afin de produire un référentiel commun pour 2023, notamment sur les volets de conception et de diffusion.

Lisibilité des politiques publiques pluriannuelles : focus sur France 2030 et France Travail

France 2030 et France Travail sont deux illustrations de mise en œuvre de la lisibilité des politiques publiques qui entraînent, de fait, de nouvelles manières d’appréhender la communication.
Le grand plan d’investissement France 2030, par exemple, est un dispositif de communication inédit car il est pluriannuel, multisectoriel et orienté à la fois vers les professionnels et le grand public.

Nous avons une France qui invente, qui innove et qui travaille. On a besoin que tous les communicants de l’État relaient ce message.

Bruno Bonnell

  • Secrétaire général pour l’investissement (SGPI), chargé de France 2030
De même que France Travail, au-delà de l’objectif de tendre vers le plein emploi, s’inscrit dans un récit ambitieux qui vise à faciliter la lisibilité de l’action gouvernementale.

L’alliance avec les communicants est absolument clé pour avoir de l’impact et faire réussir les politiques publiques.

Thibaut Guilly

  • Haut-commissaire à l’emploi et l’engagement des entreprises (HC3E), préfigurateur du projet France Travail

Ce qui nous unit ? L’engagement pour le service public : focus sur la marque employeur

La consolidation d’une vision commune de la communication de l’État nous permet aujourd’hui de passer d’une communication au service de projets, à une communication au service de nos valeurs.
La communication de l’État joue un rôle clé dans l’attractivité des services publics. Elle est un puissant vecteur pour renforcer l’image de l’État en tant qu’employeur responsable et attrayant.

L’État en tant qu’employeur a un potentiel d’attractivité, mais aussi des points de déficit d’image il n’est pas identifié comme un employeur majeur sur le marché de l’emploi, et est évalué moins attractif que le secteur privé ou le secteur non lucratif.

Yasmine Le Guyader

Le travail fait aujourd’hui autour de la marque employeur s’inscrit dans un grand plan de transformation des services. La marque ombrelle « Choisir le service public » permet à chaque recruteur de bénéficier de la force et de l’impact du collectif. Ce projet repose sur trois piliers :

Construire ensemble un discours de marque pour soutenir une vraie campagne grand public transformer l’écosystème numérique qui était trop éclaté et un peu ancien (place de l’emploi public qui deviendra le site «choisir le service public» jouer collectif : que chaque campagne d’un ministère ou d’un secteur fasse caisse de résonance avec l’ensemble des campagnes pour que l’idée État-Service public imprime de plus de plus.

Nicolas de Saussure

L'Engagement des communicants de l'État

L'Engagement des communicants de l'État
L'Engagement des communicants de l'État / Source : Service d'information du Gouvernement
Enfin, ce séminaire nous conforte dans l’idée que les communicants de l’État forment une communauté puissante qui doit être mobilisée au service du collectif.
C’est le sens du travail réalisé autour de la définition d’un socle de valeurs et d’un texte fédérateur, « L’engagement des communicants de l’État », dont la signature a clôturé cette seconde édition du séminaire.

Partager la page

Restez informés

Pour recevoir les prochaines actualités du Gouvernement, il vous suffit d’activer les notifications. Vous en recevrez quelques unes par semaine.