Réagir en cas d'attaque terroriste

Publié 12/05/2023|Modifié 25/09/2023

Toutes les informations pour réagir en cas d'attaque terroriste.

À la suite des attentats du 13 novembre 2015, le Gouvernement a lancé une campagne de sensibilisation pour mieux préparer et protéger les citoyens face à la menace terroriste.

L’affiche « Réagir en cas d’attaque terroriste » donne des instructions pratiques qui s'articulent autour de 4 notions clés : s’échapper, se cacher, alerter et résister.
Affiche « Réagir en cas d’attaque terroriste »
Affiche « Réagir en cas d’attaque terroriste » / Service d'information du Gouvernement

Infographie présentant les bons réflexes à adopter en cas d’attaque terroriste.

Il faut d’abord essayer de s’échapper sans risques. Si ce n’est pas possible, il faut tenter de se barricader. Une fois caché et en sécurité, il faut appeler les secours. Enfin en dernier recours, si se cacher ou s’enfuir est impossible, et si votre vie est en danger, tentez de neutraliser le terroriste à plusieurs et protégez-vous à l’aide d’un bouclier de fortune.

L’affiche « Que faire en cas d’exposition à un produit toxique ou contaminant » donne les bons comportements à adopter qui peuvent sauver la vie dans une telle situation.
Affiche « Que faire en cas d’exposition à un produit toxique ou contaminant »
Affiche « Que faire en cas d’exposition à un produit toxique ou contaminant » / Service d'information du Gouvernement

Que faire en cas d’exposition à un produit toxique ou contaminant ?

Avant l’arrivée des secours, ces comportements peuvent vous sauver la vie…

  1. Protégez votre nez et votre bouche par tous les moyens possibles : mouchoir, foulard ou tissu humides.
  2. Quittez rapidement les lieux semblant présenter un danger (si odeur anormale, si des personnes larmoient ou font des malaises…) Si plus de 2 personnes présentent les mêmes symptômes sur un même lieu, donnez l’alerte.
  3. Même si vous vous sentez mal, ne vous allongez pas, ne vous asseyez pas, vous pourriez ne plus vous relever.
  4. Utilisez votre portable uniquement pour alerter les secours en précisant votre emplacement et décrivez la situation. Pompiers : 18 ou 112. Samu : 15.
  5. Si vous apercevez des gens en train de s’évanouir ou de suffoquer, aidez-les sortir de la zone sans revenir sur vos pas.
  6. Une fois à distance, retirez délicatement votre première couche de vêtements, sans en toucher l’extérieur et isolez les si possible dans un sac plastique (type sac poubelle). Sinon, mettez les au sol à distance de vous et indiquez les aux secours à leur arrivée. Si vous le pouvez, déshabillez-vous complètement et lavez vous les mains à l’eau ou au savon.
  7. Ne rentrez surtout pas chez vous. Ne vous rendez pas de vous-même à l’hôpital ou chez votre médecin traitant ou pharmacien. Attendez impérativement les secours et suivez leurs consignes, vous risqueriez de contaminer vos proches !
  8. Les services de secours organisent un point de regroupement des victimes où des soins vous seront donnés.
  9. Ne serrez pas les mains, ne buvez pas, évitez de vous frotter le visage, ne mangez pas, ne fumez pas.

Restez calme, vous faciliterez l’organisation des secours et des soins.

Attention ! Certains symptômes graves peuvent survenir plusieurs heures après l’intoxication.

Dans ce cas, appelez sans tarder le 15, rappelez que vous étiez dans la zone toxique et suivez les consignes que l’on vous donnera.

Sur les réseaux sociaux, suivez les comptes @Interieur_Gouv et @gouvernementFR.

Restez à l’écoute des consignes des autorités publiques.