Coordination du travail gouvernemental

Revivez la première édition du séminaire des communicants de l’État


Le premier séminaire des communicants de l’État a eu lieu le 8 décembre 2021. Cet événement inédit, qui s’est tenu dans l’Auditorium du 20 avenue de Ségur à Paris, a réuni quelque 600 participants - en visioconférence accessible pour les uns, en présentiel et dans le respect des gestes barrières pour les autres.

Membres des ministères ou opérateurs, membres de cabinets ministériels, communicants des administrations centrales et des services déconcentrés, préfectures, partenaires de l’État, observateurs ont pu assister à ce moment privilégié, et participer à un état des lieux des projets communs et au partage des bonnes pratiques pour tous les communicants de l’État.

La transformation de la communication de l’État

Au fil des tables rondes, les intervenants ont fait la démonstration collective de la nécessaire coordination des agents de l’État en vue d’une communication cohérente pour le citoyen.

Les crises successives nous ont obligé à revoir en profondeur et de façon accélérée certaines de nos pratiques pour apporter des réponses concrètes aux nombreux défis informationnels et aux nouvelles attentes des Français. Il nous semblait important de prendre un temps d’une réflexion pour partager ensemble les grands défis auxquels nous sommes collectivement confrontés.

Michael Nathan, directeur du Service d’Information du Gouvernement (SIG)

Infographie: État des lieux des enjeux de la communication publique

Crédit : Maëlle Caron, Services du Premier ministre

Télécharger l'infographie JPG - 492.08 Ko

Les enjeux de la communication publique

Le rôle des communicants est confronté aux nombreux défis informationnels (nouveaux canaux, infodémie, fake news…) et aux nouvelles attentes des Français (transparence, proximité, personnalisation). Pour garder le cap dans les situations locales ou internationales, le triptyque unifier / écouter / massifier est un outil utile pour aller vers les citoyens et leur donner la capacité d’agir.

Décryptage de France Relance et de la crise sanitaire

Cette événement a permis de revenir sur les trois années de mutation écoulées : les enseignements du Grand débat national, la mobilisation sans précédent pour répondre à l’ampleur de la crise sanitaire et les leviers de communication développés pour rendre intelligible, accessible et concret le plan France Relance, comme l’explique Charlotte Gounot (conseillère en charge de la relance, de la transition écologique et du suivi de l’exécution des réformes auprès du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance) : « Pour le déploiement de France Relance, nous avons travaillé à la lisibilité des mesures vis-à-vis des bénéficiaires. Cela nécessite de se mettre à chaque étape à la place des particuliers, des entreprises, des associations, des collectivités locales, et de se demander : comment aimerait-on que les informations soient présentées ? ».

Dans le secteur public, la gestion de la communication de crise est fréquente, mais la crise sanitaire liée à la Covid-19 est une crise singulière qui a mis la parole publique au premier plan. L’intensité de cette crise a nécessité de changer de méthode pour aller de la coopération à l’engagement de la société civile, comme le rappelle Grégoire Ducret (directeur de l’innovation et de la transformation de la Croix rouge française) : « Face à la multiplication des crises, il y a une phrase qui devient très importante, c’est : « nous ne réussirons pas seuls ». Faites de la coproduction avec la société civile, la nouvelle norme de l’action publique pour aller chercher de la confiance et de la désirabilité. ».

Un référentiel commun

Dans un second temps, le séminaire s’est attardé sur les prérequis d’une communication génératrice de sens et d’impact, à travers notamment les référentiels communs créés par le SIG pour les acteurs de communication publique.

Infographie: État des lieux des enjeux de la communication publique

Crédit : Maëlle Caron, Services du Premier ministre

Télécharger l'infographie JPG - 530.06 Ko

Générer une communication avec du sens et de l’impact

Les référentiels communs sont des outils pour créer des repères cognitifs, faciliter le travail des métiers ou encore s’adresser à l’ensemble des citoyens par l’inclusion et l’accessibilité. Cette harmonisation est également couplée par une coordination des réseaux métiers de l’État (éditorial, numérique, marque, etc).

Cette palette d’outils, que l’ensemble des communicants de l’État s’est approprié en un temps record, comprend :

C’est ce triptyque tourné vers le citoyen qui rend possible la livraison du bon message, au bon moment, au bon endroit.

Cette « quête de réinvention » de l’écosystème étatique a été chaleureusement saluée par les nombreux participants dans les messages sur le tchat en ligne :

« Merci d’avoir reconnu que les acteurs et communicants de l’État ont fait de leur mieux, même au-delà du possible »
« Bravo pour la qualité de ce séminaire et l’intention de pérenniser avec un cycle de conférences ! »
« Merci pour la reconnaissance du travail quotidien et invisible des communicants territoriaux »

Revivre le séminaire des communicants

Ce séminaire des communicants de décembre 2021 est premier événement fédérateur dont l’essence sera déclinée, courant 2022, à travers la publication d’un livre blanc, de conférences thématiques pluriannuelles et de formations pour les communicants de l’État.

Le séminaire a ouvert sur le vernissage en ligne de l’exposition « La parole de l’État, miroir des époques » réalisée par le SIG.

Pour revoir l’ensemble des échanges du séminaire des communicants :

Partager cette page