26 février 2019

Résorption des bidonvilles : une enveloppe de 4 millions d'euros dédiée aux actions territoriales 2019

En 2019, le gouvernement a porté à 4 millions d'euros le total des crédits qui viendront soutenir les actions locales en matière de résorption de bidonvilles, soit 1 millions d'euros supplémentaire par rapport à l'an dernier.
 
Cette dotation annuelle, renouvelée depuis 2013, joue un rôle de catalyseur pour engager des partenariats locaux et de levier pour mobiliser des cofinancements des actions (Etat, collectivités territoriales, Union européenne, secteur privé). Elle permet d'appuyer la mise en œuvre de l'instruction du 25 janvier 2018 visant à donner une nouvelle impulsion à la résorption des bidonvilles. La Dihal, qui suit la mise en œuvre de cette instruction, a engagé début février un cycle d'échanges avec les 25 territoires ayant sollicité cette année ce financement. Cet exercice, qui permet d'échanger sur les dynamiques engagées pour la résorption des bidonvilles localement et sur les actions d'accompagnement de leurs habitants vers l'insertion, est réalisé en lien avec la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et la Direction de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages (DHUP).

Menés le plus souvent à travers des visio-conférences, ces échanges sont également l'occasion de faire le bilan des actions menées en 2018. Ils se poursuivront jusqu'à la fin du mois de mars.


Plus d'informations sur le dispositif national d’appui et de suivi dans le cadre de l'instruction du 25 janvier 2018
Contact : pole-resorption-bidonville.dihal@dihal.gouv.fr