11 septembre 2018 - Actualité

Réseaux sociaux : vers une loi pour encadrer l'addiction au numérique ?

Facebook, Twitter, Instagram... les Français utilisent quotidiennement les réseaux sociaux. Mais si le numérique a bouleversé notre quotidien, il soulève également de nombreux défis. Addiction, sécurité, exclusion... autant de problématiques auxquelles Mounir Mahjoubi entend répondre. Dans une interview accordée hier à RTL, le ministre évoque une possible réflexion législative pour encadrer l’addiction aux médias sociaux.
 

Tous accros ?

Révélateurs de pratiques inscrites dans nos habitudes, ces chiffres ont de quoi interroger le rapport que les Français entretiennent avec leur(s) écran(s).
Les réseaux sociaux prennent désormais une part considérable dans la vie des Français et les grandes plateformes ne cachent pas leur volonté de garder les usagers le plus longtemps possible en ligne.



Comment dès lors lutter efficacement contre le risque d’addiction ? Interrogé sur RTL, Mounir Mahjoubi hier sur RTL n’exclut pas la solution législative. Le ministre a en tout cas exprimé son souhait d’ouvrir un débat sur la question. Il s’est également prononcé en faveur d’un encadrement des acteurs et les a appelés à plus de transparence.

Le ministre a cependant salué l’initiative de certains d’entre-eux, à l’instar de Facebook, de mettre en place un compteur de temps passé sur les médias sociaux.

mounir Mahjoubi

De nouveaux défis posés par le numérique

Au-delà des réseaux sociaux, le numérique pose de nouveaux défis auxquels Mounir Mahjoubi entend répondre :
  • la lutte contre l'exclusion, renforcée par la dématérialisation des services publics
  • assurer la sécurité des données personnelles
  • faire face à l’émergence de plateformes déterritorialisées qui questionne notre manière de faire société en abolissant les frontières.

petite fille ordi

Comment répondre à ces nouveaux défis ?

Lancés en juillet 2018, les états généraux des nouvelles régulations numériques permettront de répondre à ces enjeux requiert une connaissance précise des pratiques et des attentes des Français.
Convaincu que ces défis imposent des réponses collectives Mounir Mahjoubi multiplie les déplacements auprès des Français et des professionnels du numérique. Il sera d’ailleurs à « Numérique en Commun[s] » ce jeudi 13 septembre 2018.

Au-delà du dialogue, le ministre est convaincu qu’une acculturation au numérique est nécessaire afin de mieux armer la population face aux travers d’internet et des réseaux sociaux. Ainsi, 13 millions de Français seront formés au numérique grâce aux “pass numériques.”