Réouverture des écoles : la continuité pédagogique sans risque sanitaire

Publié le : 27/04/2021
Des enfants en classe maternelle
Photo : AFP
Le Gouvernement fait le choix de l’école pour éviter de creuser les inégalités ou de briser des destins. Il fait aussi le choix de la sécurité sanitaire avec un protocole très strict.

La France se félicite d'être le pays européen qui a le moins fermé ses écoles depuis un an avec 10 semaines de fermeture au total entre mars 2020 et mars 2021, selon l’UNESCO. 

Refusant que les jeunes générations soient un dommage collatéral de la crise, le Gouvernement a toujours fait le choix de l’école pour éviter de creuser les inégalités ou de briser des destins. Ainsi, la « catastrophe générationnelle » liée à la fermeture des écoles et redoutée par l'UNESCO a pu être évitée.

Afin de saluer la réouverture en présentiel des crèches ainsi que des écoles maternelles et élémentaires, le président de la République est allé dans une école élémentaire de Melun (Seine-et-Marne), accompagné du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports ce 26 avril 2021.

Aucune prise de risque sanitaire

Le choix de l’école est aussi le choix de la sécurité sanitaire avec un protocole très strict : chaque classe fermera au premier cas de Covid détecté.

Des dépistages massifs  sont organisés dans les écoles : 64 millions d’auto-tests ont été commandés et seront acheminés vers les établissements scolaires. Ces test doivent permettre :

  • à tous les personnels de l’Éducation nationale de recevoir deux auto-tests à réaliser chez eux dès cette semaine ;
  • à tous les lycéens de plus de 15 ans de réaliser à partir du 10 mai dans leur établissement un auto-test par semaine,  avec l’accord de leurs parents et sous supervision de personnels formés volontaires ;
  • de réaliser dès cette semaine 400 000 tests salivaires pour les élèves du premier degré, avec l’objectif de porter ce nombre à 600 000 par semaine. Dès leur rentrée en présentiel le 3 mai, les élèves de collège pourront également bénéficier de tests salivaires.  

La levée des restrictions est enclenchée

Cette réouverture des écoles est la première étape d’un processus progressif, prudent, éventuellement territorialisé, de levée des restrictions quotidiennes. Les prochaines étapes peuvent être identifiées avec le concours des Français et l'avancée des vaccinations  :

  • le 3 mai : réouverture des collèges et des lycées et levée des restrictions de déplacement ;
  • mi-mai : réouverture des magasins, de certaines terrasses et de certains lieux de culture et de sport ;
  • progressivement, jusqu’à l’été : levée d’autres restrictions jusqu’à retrouver la vie la plus normale possible.