19 mars 2019 - Actualité

Racisme et antisémitisme : une semaine dédiée à la sensibilisation des élèves

Du 18 au 24 mars 2019, la Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme se déroule sur tout le territoire.
 
Organisée par le ministère de l’Éducation nationale en partenariat avec la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), cette semaine vise à sensibiliser les jeunes élèves à la prévention du racisme, de l’antisémitisme et de toutes les formes de discriminations.

Le respect d’autrui, une valeur essentielle à transmettre

Chaque année, la Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l’antisémitisme est organisée autour du 21 mars. C’est à cette date que se tient la “Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale”, instaurée par l’Organisation des nations unies (ONU) en 1966.

Durant toute une semaine, l’Éducation nationale et la DILCRAH incitent les associations, établissements scolaires et universitaires, clubs sportifs et établissements culturels à se mobiliser. Comment ? En organisant des événements en lien avec les valeurs de respect de l’autre, sans distinction d’origine ou de religion.

Premiers concernés : les écoles, collèges et lycées de France, où de nombreux projets pédagogiques sont engagés durant cette période. En effet, les missions de l’École portent non-seulement sur la transmission des connaissances et la formation professionnelle, mais aussi l’apprentissage du respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité.

Cette semaine de sensibilisation est d’autant plus importante qu’en 2018, les actes antisémites ont augmenté de 74% d'après le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner en février dernier.

500 événements pour faire reculer les préjugés

Débats en classe, pièces de théâtre, expositions, rencontres sportives… Aussi nombreuses que variées, toutes les actions sont répertoriées dans une carte interactive de la DILCRAH.

Quelques exemples d’actions menées pour cette semaine de sensibilisation :
  • À Tours, le centre social Courteline anime “Radio Égalité”, un programme de podcasts sur le thème de l’égalité et du respect de l’autre ;
  • À Issoire (Puy-de-Dôme), l’exposition "Hommage aux soldats coloniaux" propose aux élèves du le collège Les Prés de revenir sur les soldats et travailleurs issus des colonies françaises qui se sont engagés dans les deux guerres mondiales ;
  • À Suresnes (Hauts-de-Seine), le théâtre Jean Vilar et la compagnie Difé Kako proposent six ateliers de danse et de découverte musicale autour du hip-hop et des quadrilles, les danses traditionnelles originaires des Antilles et de Guyane ;
  • Enfin, sur son site internet, l’association les Jardins numériques présente "Issu-e-s de femmes" propose une exposition multimédia qui revient sur le parcours de six femmes immigrées et leur descendance.

Lutter sur tous les fronts

Engagé dans la lutte contre la haine et l’intolérance dans la société, le Gouvernement a mis au point en mars 2018 un plan national contre le racisme et l’antisémitisme. Quatre combats sont au cœur de ce plan :
  1. lutter contre la haine sur internet
  2. éduquer contre le racisme et l’antisémitisme
  3. protéger les citoyens et accompagner les victimes
  4. investir de nouveaux champs de mobilisation
En 2019, le déploiement du plan national se poursuit à travers plusieurs mesures.

Le 12 février dernier, le Premier ministre a remis le prix Ilan Halimi aux collégiens du Clos-de-Pouilly de Dijon (Côte-d'Or) pour leur action baptisée “Comprendre hier pour agir aujourd’hui”. Instauré pour la première fois en 2019, ce prix récompense des initiatives de jeunes qui contribuent à faire reculer les préjugés racistes et antisémites dans la société.

Lundi 18 mars 2019, Édouard Philippe a signé une nouvelle convention avec le Mémorial de la Shoah. En contribuant à hauteur de 2 millions d’euros à son financement, l’État veut aider le Mémorial à amplifier son action en matière d'éducation et de transmission, notamment en direction des plus jeunes.