Une patiente
29 janvier 2019 - Actualité

Psychiatrie : 40 millions d'euros supplémentaires en 2019

Les moyens humains et financiers dédiés à la psychiatrie et à la santé mentale sont augmentés. Agnès Buzyn a pris quatre engagements pour renforcer le secteur et a annoncé 40 millions d’euros supplémentaires alloués pour 2019.

 
Présente au 17e Congrès de l'Encéphale, le 25 janvier 2019, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a réaffirmé sa volonté de rehausser le secteur de la psychiatrie après la présentation de la feuille de route de la santé mentale et de la psychiatrie, le 28 juin 2018.

« J'ai dit, dès ma prise de fonction, que la psychiatrie était le parent pauvre de notre système de santé. […] nous avons agi avec méthode et détermination. Pour crédibiliser ma feuille de route, je souhaite aujourd'hui prendre formellement quatre engagement, en réponse aux craintes qui ont été formulées », a déclaré Agnès Buzyn.

La ministre a annoncé :
  1. la nomination d’un délégué ministériel à la psychiatrie et la santé mentale chargé de piloter le déploiement de la feuille de route dans les territoires ;
  2. la création d’une formation d’infirmiers de pratiques avancées en psychiatrie dès septembre 2019 ;
  3. le renforcement de la filière pédopsychiatrique (création de 10 postes de chefs de clinique - qui s’ajouteront aux 10 postes créés en 2018, nomination de 6 praticiens hospitalo-universitaires titulaires en pédopsychiatrie) ;
  4. La mise en place d’une mission sur l’évolution des centres médico-psychologiques qui permettra une meilleure coopération entre l’hôpital et les professionnels de soins primaires en psychiatrie, en consolidant la place du médecin généraliste et des professionnels de proximité.

Une enveloppe de plus de 150 millions d'euros

Agnès Buzyn a également affirmé sa volonté de préserver le budget de la psychiatrie et de faire évoluer son modèle de financement.

154 millions d’euros sont mobilisés en 2019 :
  • 50 millions d’euros alloués fin 2018 permettront de consolider les moyens des établissements et services de psychiatrie. « Ce financement sera reconductible », a précisé la ministre ;
  • 64 millions d’euros de crédits dégelés exceptionnellement dans leur intégralité en décembre 2018 ;
  • 40 millions d’euros supplémentaires mobilisés en 2019.
  • Ajoutés à ces 154 millions, 10 millions d’euros sont consacrés à la création d’un fonds d’innovation organisationnelle en psychiatrie.