Protéger

Retrouvez les principales mesures pour protéger les Français, notamment les plus vulnérables, et notre environnement.
 

En soutenant les classes moyennes et en accompagnant les plus fragiles

  • Suppression de la taxe d’habitation. Dès 2018, elle baisse de 30 % pour 80 % des Français, puis sera progressivement supprimé pour tous. A terme, chaque ménage bénéficiaire de la mesure fera une économie moyenne de 550 €/an. La réforme préservera l’autonomie financière des collectivités.
     
  • Revalorisation du minimum vieillesse : + 30 € par mois à partir du 1er avril.
     
  • Revalorisation de l’Allocation adulte handicapé : + 50 € par mois à partir du 1er novembre.
     
  • Soutien aux familles modestes :
    - augmentation de l’allocation de soutien familial pour les familles monoparentales (+72€/an)
    - augmentation du complément mode de garde pour les familles monoparentales (plafond de l’aide relevé de 30 %). Pour une mère élevant seule son enfant de 2 ans, et gagnant 1500€/mois, l’aide maximale passera de 463 à 601€/mois (+138 €/mois)
    - augmentation du complément familial majoré (+ 200 €/an pour les familles nombreuses les plus modestes).

En améliorant l’accès aux soins et la prévention des risques sanitaires

  •  "Plan d’accès aux soins" pour lutter contre les déserts médicaux. Il prévoit notamment le doublement du nombre de maisons de santé d’ici la fin du quinquennat, la généralisation de la télémédecine, des aides à l’installation renforcées dans les zones où il manque des médecins.
     
  • Création d’un service sanitaire pour une meilleure éducation à la santé et le développement d’une vraie culture de la prévention chez les praticiens. Il mobilisera 47 000 étudiants en santé, partout sur le territoire, dès la rentrée 2018.
     
  • Extension de la vaccination obligatoire, pour une meilleure prévention des maladies infectieuses. Au 1er janvier 2018, le nombre de vaccins obligatoires est passé de 3 à 11, en ajoutant les 8 vaccins actuellement recommandés.

    Vignette #1and'action les vaccins

     
  • Hausse du prix du tabac, un impératif de santé publique. Le prix du paquet sera porté à 10 € d’ici 2020. L'argent issu de cette augmentation sera destiné à l’assurance maladie : pas un euro de plus n’ira dans la poche de l'Etat.

    Vignette #1and'action le tabac

En favorisant la réussite scolaire et étudiante pour tous

  • Des classes de CP dédoublées en Rep +, pour attaquer l’échec scolaire à la racine. La mesure sera étendue aux à tous les CP de Rep et à la plupart des CE1 de Rep+ à la rentrée 2018, puis aux CE1 de Rep en 2019. 340 000 élèves concernés.
     
  • Au collège, un soutien renforcé avec le dispositif "devoirs faits" : les collégiens dont les familles sont volontaires bénéficient gratuitement de 4h de soutien hebdomadaire.
     
  • Au lycée, une aide à l’orientation et une réforme du baccalauréat qui préparera mieux à l’enseignement supérieur. Suppression des filières, pour une plus grande liberté de choix – renforcement du contrôle continu – nouvelle épreuve orale, parce que la maîtrise de l’expression orale est une compétence indispensable.
     
  • Suppression du tirage au sort pour accéder à l’enseignement supérieur. La nouvelle plateforme "Parcoursup’", qui remplace APB, offre à tous les bacheliers les informations nécessaires pour bien choisir leur orientation (compétences attendues, taux de réussite des établissements, taux d’insertion professionnelle des différentes formations).µ
     
  • Ouverture de places supplémentaires dans les filières les plus demandées. Afin que plus de demandes puissent être satisfaites, 22.000 places seront créées à la rentrée prochaine, en particulier dans les filières en tension (STAPS, droit, psycho, BTS, DUT).
     
  • Meilleur accompagnement des étudiants à l’université. L’établissement proposera un parcours personnalisé aux lycéens qui n’auraient pas les attendus correspondant à la formation choisie.

Les actifs dotés de nouveaux droits

  • Développement massif de l’apprentissage, une voie sûre vers l’emploi. Un apprentissage plus attractif pour les jeunes (mieux rémunéré, accessible jusqu’à 30 ans, aide de 500 € pour passer le permis), plus adapté aux besoins des entreprises (possibilité d’embaucher toute l’année), et plus facile à développer (possibilité de créer un CFA ouvert à toutes les grandes entreprises, à tous les organismes de formation, à toutes les collectivités).
     
  • Refonte du système de la formation professionnelle, pour qu’elle bénéficie d’abord à ceux qui en ont vraiment besoin. Des droits à formation plus importants et plus accessibles – une application permettant de s’inscrire directement à une formation, avec toutes les informations nécessaires pour bien choisir – des règles plus avantageuses pour les PME, qui bénéficieront d’une solidarité financière des grandes entreprises.
     
  • Une assurance-chômage rendue accessible aux démissionnaires et aux indépendants. Pour soutenir les salariés qui souhaitent se reconvertir et portent un projet professionnel (changement de métier, création d’entreprise…), avec un droit activable 1 fois tous les 5 ans. Pour offrir un filet de sécurité aux indépendants confrontés à une liquidation judiciaire.

Une lutte intraitable contre le terrorisme, à l’intérieur comme à l’extérieur de nos frontières

  • Augmentation du budget de nos Armées pour faire face aux nouvelles menaces. +1,8 Mds € en 2018. Il atteindra 2 % du PIB en 2025.
     
  • Engagement de nos Armées en Syrie, dans le cadre de la coalition internationale contre Daech, et au Sahel, où la France accompagne le déploiement d’une force d’interposition locale (G5 Sahel).
     
  • Adoption de la loi "SILT" pour renforcer notre arsenal juridique et lutter efficacement contre le terrorisme. Elle a permis une sortie maîtrisée de l’état d’urgence le 1er novembre dernier.
     
  • Un renseignement renforcé (1900 recrutements programmés) et réorganisé, avec la mise en place d’une Coordination nationale du renseignement et de la lutte contre le terrorisme (CNRLT) directement placée sous l’autorité du Président de la République.
     
  • Un dispositif Sentinelle repensé pour le rendre plus efficace, avec une force plus mobile et plus flexible, en complément de l’action des forces de sécurité intérieures.
     
  • Un plan national mis en place pour prévenir la radicalisation, avec la systématisation de l’éducation aux media et à l’information, le renforcement du contrôle d’Internet et des réseaux sociaux, la création dans les prisons de 1500 places dans des quartiers étanches pour détenus radicalisés et de 4 quartiers d’évaluation de la radicalisation (QER).

La sécurité des Français renforcée au quotidien

  • Avec la mise en place de la Police de sécurité du quotidien. Des forces de l’ordre plus nombreuses, mieux équipées et libérées des tâches administratives indues pour être sur le terrain, au contact de la population. 10 000 postes de policiers et de gendarmes créés sur le quinquennat – 60 quartiers de "reconquête républicaine".

    Vignette #1and'action laPSQ
  • Avec une ambition et des moyens nouveaux pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles. Extension du délai de prescription pour les crimes sexuels sur mineurs – renforcement des moyens juridiques mis à la disposition du juge pour établir le viol ou l’agression sexuelle sur les moins de 15 ans – répression du harcèlement en ligne – création d’une nouvelle infraction, l’outrage sexiste, pour lutter contre le harcèlement de rue.

    Vignette #1and'action les violences sexuelle

Un engagement et des moyens inédits pour accélérer la transition écologique et préserver notre environnement
 

  • Un "Plan climat" ambitieux pour accélérer l’application de l’accord de Paris : 20 Mds € dédiés à la transition écologique dans le Grand plan d’investissement – prime à la conversion pour les véhicules anciens – généralisation du "chèque énergie" – reconduction du CITE –convergence de la fiscalité diesel-essence avant 2022 – interdiction de l’exploration des hydrocarbures – développement des énergies renouvelables.
     
  • Un effort sans précédent de lutte contre les déchets et le gaspillage, avec un objectif de 100% de plastique recyclé d’ici 2025, en combattant l’obsolescence programmée et en favorisant le recyclage.
     
  • Une transformation de notre modèle agricole impliquant tous les acteurs de la chaîne agro-alimentaire : des produits agricoles payés au juste prix aux agriculteurs – encadrement des promotions – plan " Ambition bio" de plus d’1 Md€, pour atteindre 15 % de surface agricole bio et 20 % de produits bio en restauration collective publique en 2022.

    Vignette #1and'action Alimentation saine

Une politique migratoire plus efficace, pour pouvoir accueillir plus dignement les réfugiés

  • Accélération du traitement des demandes d’asile (en visant un délai de 6 mois) et améliorer les conditions d’accueil des demandeurs d’asile, notamment les plus vulnérables
     
  • Renforcement de l’efficacité de la lutte contre l’immigration irrégulière, notamment en portant la durée maximale de rétention administrative de 45 à 90 jours.
     
  • Amélioration de l’intégration et de l’accueil des étrangers en situation régulière, notamment en doublant le nombre d’heures de cours de langue (de 200 à 400h).