Le Royaume-Uni hors de l'Union européenne
15 novembre 2018

Projet d'accord sur le Brexit

Un projet d’accord sur le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne a été trouvé ce 14 novembre. C’est une très bonne nouvelle. Cet accord devra être évalué au regard de nos exigences.
 

Cet accord est une très bonne nouvelle et la France félicite Michel Barnier, négociateur de l’Union européenne, qui mène depuis des mois un travail patient et exigeant.
 

Ce projet d’accord a été approuvé par le gouvernement britannique, il devra dans quelques semaines être voté par le Parlement britannique. Il doit aussi être approuvé par les 27 chefs d’États et de gouvernement européens ; un Conseil européen se réunira prochainement, quand nous aurons examiné l’accord. Ce projet a été présenté le 14 novembre par l’équipe de M. Barnier. Il doit être examiné très attentivement car les enjeux économiques et politiques sont majeurs.
 

La France souhaite un accord, comme tous ses partenaires, mais cet accord devra être évalué au regard de nos exigences : préserver le marché unique, assurer une concurrence équitable entre les entreprises européennes et britanniques, garantir nos intérêts économiques, notamment dans le secteur de la pêche. Il n'y a qu'un seul guide dans cette discussion : l’intérêt du projet européen et de la France.
 

Enfin, il faut continuer à se préparer parallèlement au cas où le Royaume-Uni quitte l’Union européenne sans accord le 30 mars prochain. C’est une question de responsabilité, due aux citoyens et aux entreprises européennes.


"Hier, le gouvernement britannique a endossé le projet d’accord conclu entre Michel Barnier et le négociateur britannique. C’est un grand pas, mais rien ne nous permet à ce stade de savoir si l’accord sera adopté."
Edouard Philippe,
15 novembre 2018