Coordination du travail gouvernemental

Prix de thèse du Comité France Maritime


Penser le maritime de demain

Le Secrétariat général de la mer s’attache à promouvoir l’économie bleue, qui englobe toutes les activités économiques liées aux océans, aux mers et aux régions côtières, ce en lien avec les autres ministères et les secteurs économiques concernés.

Afin d’approfondir l’action du Comité France Maritime, le SGMer et le Cluster Maritime Français qui le co-président ont décidé de créer un prix de thèse annuel récompensant les meilleurs travaux universitaires conduits récemment dans le domaine de l’économie bleue.

Ce prix vise à la fois à donner de la visibilité à la notion d’économie bleue, à encourager la recherche en la matière et à rapprocher monde de la recherche et la sphère économique. Le jury est ainsi constitué de trois composantes : des représentants des pouvoirs publics, des représentants des secteurs économiques et des universitaires spécialisés.

Les thèses distinguées devront apporter un éclairage novateur sur une problématique spécifique entrant dans le périmètre du Comité France Maritime, et susceptible d’éclairer l’action des décideurs publics et privés.


À titre d’illustration, sont ainsi éligibles les thèses traitant de domaines tels que : l’exploitation des ressources naturelles ; les politiques de soutien à l’innovation ; les services financiers ou assurantiels ; l’étude de filières industrielles ; les questions environnementales ; le travail et les métiers de la mer ; la gestion des espaces littoraux ; l’aménagement territorial ; le transport maritime, les ports maritimes, la logistique ; la géographie industrielle ; les politiques économiques et industrielles ; les politiques commerciales ; le commerce international ; la cybersécurité ; l’intelligence économique…

Les thèses examinées relèvent du vaste champ des sciences humaines et sociales. Celles présentant un caractère interdisciplinaire sont aussi pertinentes, y compris celles mêlant les disciplines des sciences humaines et sociales (SHS) avec les sciences de la nature ou les sciences exactes.

Doté de 5 000 euros, ce prix a été décerné pour sa première édition à l’occasion des Assises de l’économie de la mer à Nice les 14 et 15 septembre 2021 à Madame Camille Morel pour son travail sur les câbles sous-marins. Vous pouvez retrouver sa thèse intitulée L'État et le réseau mondial de câbles sous-marins de communication : ici.

Prix de thèse déscerné à Camille Morel
 

Notre jury, présidé par le professeur Antoine Frémont, est composé d’experts reconnus du monde maritime. Il est organisé sous la forme de trois collèges :

Collège « Universitaires »

  • Antoine FRÉMONT, Professeur du Conservatoire national des Arts et Métiers, chaire Transports, flux et mobilités durables (Président du jury).
  • Gaëlle GUÉGUEN-HALLOUËT, professeure de droit public à l’Université de Bretagne occidentale, directrice de l’UMR AMURE (unité mixte de recherche Aménagement des usages, des ressources et des espaces marins et littoraux)
  • Patrice GUILLOTREAU, professeur des universités en sciences économiques à l’Université de Nantes, détaché à l’Institut de Recherche pour le développement, Sète

Collège « Pouvoirs publics »

  • Xavier GRISON, chargé de mission schéma directeur de la fonction garde-côtes, cybersécurité et grands fonds marins au Secrétariat général de la mer (SGMer)
  • Grégoire POSTEL-VINAY, responsable de la mission stratégie de la Direction Générale des entreprises (DGE)
  • Guillaume SELLIER, Inspecteur général des affaires maritimes (IGAM)

Collège « Filière »

  • Jean-Marie BIETTE, responsable du Marin à Ouest-France
  • Christine EZCUTARI, présidente du Conseil supérieur de la marine marchande
  • Paul TOURRET, directeur de l’Institut supérieur d’économie maritime (ISEMAR)

La nouvelle campagne du prix de thèse est ouverte. Les dossiers de candidatures doivent comprendre

  • une lettre de candidature permettant d’évaluer l’apport de la thèse à la discipline, au développement de l’économie bleue et à l’appui des politiques publiques (une feuille recto-verso maximum) ;
  • une copie de la pièce d’identité recto/verso ou passeport ;
  • un curriculum vitae du candidat (avec coordonnées postales, électroniques et téléphoniques) ;
  • le texte de la thèse ;
  • le rapport de la soutenance de la thèse (éventuellement les pré-rapports de soutenance) ;
  • un résumé de moins de 5 000 caractères, portant sur la problématique et les principaux résultats mis en évidence ;
  • l’avis du directeur de thèse concernant la candidature au prix de thèse « Économie Bleue » du Comité France Maritime ;
  • toute information complémentaire jugée utile, portant sur le travail effectué (par exemple, le ou les articles rédigés par le docteur dans le champ concerné par la thèse).

Toutes les informations se trouvent dans le règlement intérieur de 2022 : ici


Le communiqué de presse d’annonce du prix de thèse 2022 est à retrouver : ici


Contact : contact@comitefrancemaritime.fr.