17 mars 2021

Première réunion du Comité utilisateurs d’EXPLOC

Le mercredi 24 février, la Dihal et la Direction de la modernisation et de l’administration territoriale du ministère de l’Intérieur ont organisé en visioconférence la première session du Comité utilisateurs du système d’information EXPLOC, outil permettant la gestion des dossiers instruits dans le cadre de la prévention des expulsions locatives pour impayés de loyer.
Grâce au financement de 2 millions d’euros obtenu dans le cadre du Fonds de transformation de l’action publique, EXPLOC va connaître en 2021 et 2022 de nombreuses évolutions, qui faciliteront le travail en collaboration avec les acteurs de la prévention des expulsions, tels que la Caisse d’allocations familiales (CAF), les bailleurs sociaux, ou encore les Conseils départementaux.
 
L’objet de ce Comité utilisateurs, qui réunira mensuellement des acteurs de terrain de métropole et d’outre-mer, est d’associer pleinement les usagers d’EXPLOC à ses évolutions. Il s’agit de concevoir un outil ergonomique, correspondant aux besoins identifiés dans les territoires et facilitant de ce fait le missions des agents de l’Etat et de leurs partenaires au service d’une plus grande performance de la politique de prévention des expulsions.
 
La réunion du 24 février a ainsi été consacrée à l’interface prévue entre EXPLOC et la CAF, qui permettra dès 2022 aux acteurs de la prévention de disposer de données actualisées relatives à la situation financière des ménages menacés d’expulsion, ainsi qu’à leurs coordonnées téléphoniques, afin de mettre en place un accompagnement social adapté quand cela est nécessaire. 

Pour rappel, dans le contexte de la crise sanitaire, la ministre chargée du Logement Emmanuelle Wargon a rappelé sa volonté de limiter au maximum les expulsions locatives en 2021 et, quand celles-ci ne pourront être empêchées, de les assortir systématiquement d’une solution de relogement ou a minima d’hébergement.