176 000 € de France Relance pour la rénovation énergétique de la résidence Bas-Chinchauvaud à Limoges

France relance Transition écologique | Publié le : 19/08/2021
logo France Relance
Entreprise

Noalis

152 employés

Aide reçue

176 000

Mesure

Rénovation énergétique et réhabilitation lourde des logements sociaux

Localisation

Nouvelle-Aquitaine

Vous aussi bénéficiez des mesures du Plan de relance :

Le plan France Relance soutient, à hauteur de 176 000 €, la restructuration lourde et la rénovation énergétique de la résidence Bas-Chinchauvaud, un immeuble de quatre étages situé à Limoges.

La mesure

Le plan France Relance finance à hauteur de 460 millions d’euros, sur 2 ans, la restructuration lourde de logements sociaux et leur rénovation énergétique. L’ambition est de faire émerger des solutions industrielles françaises de rénovation énergétique très performantes.

La belle histoire

Noalis est une filiale d’Action Logement, née de la fusion de deux acteurs historiques du logement social en Nouvelle- Aquitaine. Elle gère près de 10 000 logements en location sociale, dont des logements spécifiques pour les seniors, les jeunes actifs ou les personnes à mobilité réduite. Elle construit environ 350 logements par an, sur 5 départements.
Le plan France Relance soutient la restructuration lourde et la rénovation énergétique de la résidence Bas-Chinchauvaud, un immeuble de quatre étages situé à Limoges. La résidence, actuellement vétuste, est entièrement rénovée. Les travaux comprennent une isolation extérieure, une isolation des combles et de la surface plancher, le remplacement du chauffage, l’installation d’une ventilation basse consommation, l’embellissement global du bâtiment et la rénovation des balcons. Les 16 appartements d’une pièce sont transformés en 8 appartements de trois pièces afin de mieux répondre à la demande locale.
L’opération, d’un coût total de 693 000 euros, est soutenue par le plan France Relance à hauteur de 176 000 euros. Elle permet d’améliorer le diagnostic de performance énergétique du bâtiment, en passant de l’étiquette énergétique E à l’étiquette B (Bâtiment à Basse Consommation) et d’améliorer la qualité de vie des locataires qui entreront dans les lieux en juin 2022.

Mouloud Benhenou (directeur immobilier)

« Sans le plan France Relance, nous n’aurions pas pu mener des travaux d’une telle ampleur. Cette mesure est en parfaite harmonie avec notre stratégie patrimoniale, qui vise à éradiquer les étiquettes énergétiques E, F, G d’ici à trois ans. »

Élodie Amblard (directrice générale)

« Cette réhabilitation permet d’adapter ces logements aux besoins locaux et de leur redonner une attractivité, mais aussi d’améliorer leur performance énergétique pour baisser la quittance de nos locataires. A notre échelle, c’est une manière de contribuer à la transition écologique. »

Pour bénéficier de cette mesure

Retrouvez toutes les informations sur la mesure "Rénovation énergétique et réhabilitation lourde des logements sociaux" du plan France relance sur :

planderelance.gouv.fr

Vous avez aimé ce portrait ?
N'hésitez pas à le partager !

Vous souhaitez faire découvrir ce portrait à votre entourage ?