Mahle Filtersysteme, équipementier automobile, se diversifie

France relance Industrie Transports | Publié le : 15/04/2021
logo France Relance
Entreprise

Mahle Filtersysteme

77 000 employés

Aide reçue

800 000

Mesure

Soutien à l’investissement et la modernisation de l’industrie

Localisation

Hauts-de-France

Vous aussi bénéficiez des mesures du Plan de relance :

L'équipementier automobile, Mahle Filtersysteme a obtenu une aide de 800 000 € pour financer sa diversification et l'extension de son marché.

La mesure

Le Fonds de soutien à l’investissement et à la modernisation de l’industrie vise à soutenir les projets d’investissement industriel dans 6 secteurs stratégiques : l’aéronautique, l’automobile, le nucléaire, l’agro-alimentaire, la santé, l’électronique et les intrants essentiels de l’industrie. 600 millions d’euros du fonds sont consacrés à l’automobile afin d’aider les entreprises de la filière à gagner en compétitivité, par une accélération des investissements d’automatisation et de numérisation de leurs procédés industriels.

La belle histoire

Mahle Filtersysteme, situé à Seboncourt dans l’Aisne, est l’un des six sites français de l’équipementier automobile allemand Mahle. Ses 137 salariés y fabriquent principalement des filtres à air, ainsi que d’autres pièces de moteur.
Ces dernières années, Mahle a connu une baisse de commandes, liée aux délocalisations et aux conséquences de la crise sanitaire de 2020. Par ailleurs, la société doit s’adapter à l’arrivée sur le marché, encore minoritaire mais croissante, des véhicules électriques dont le système de propulsion sans combustion ne nécessite pas de filtre à air.
Pour ces raisons, David Corder, le directeur du site, a prévu de diversifier son activité. Le site de Seboncourt a ainsi intégré six nouvelles lignes de production principales, consacrées à des pièces de moteur pour divers constructeurs automobiles comme Daimler, Renault, Opel et Volvo. Ces lignes sont arrivées à Seboncourt à la suite de la fermeture de deux autres sites de Mahle, situés en Allemagne et en Grande-Bretagne. Elles ont été réintégrées au site français et robotisées.
L’investissement, d’un montant total de plus de 3 millions d’euros, est financé à hauteur de 800 000 euros par le Fonds de soutien aux investissements de modernisation de la filière automobile. Ces six lignes sont déjà en place, tandis que d’autres lignes de production de moindre taille, notamment consacrées à la fabrication de pièces de rechange pour des moteurs de voitures anglaises, sont en cours d’installation. Ces nouveaux projets relancent les recrutements sur le site : Mahle Filtersysteme a embauché 20 personnes depuis fin novembre, et prévoit 30 postes supplémentaires en 2021

Le témoignage

« Cet investissement, soutenu par le plan France Relance, nous permet désormais de fabriquer plus de 1 500 pièces différentes et de nous lancer sur de nouveaux marchés, comme ceux des camions ou des grosses cylindrées. L’arrivée de ces grosses lignes de production à Seboncourt nous replace dans une dynamique de croissance : nous avons la place, nous avons les compétences, et nous allons encore en recruter », David Cordier, directeur du site.

Pour bénéficier de cette mesure

Retrouvez toutes les informations sur le Fonds de modernisation automobile et aéronautique.

Planderelance.gouv.fr

Vous avez aimé ce portrait ?
N'hésitez pas à le partager !

Vous souhaitez faire découvrir ce portrait à votre entourage ?