France relance aide à la maintenance des voies en Gare de Rennes

France relance Industrie | Publié le : 09/07/2021
logo France Relance
Entreprise

Gare de Rennes

Mesure

Plan de soutien au secteur ferroviaire

Localisation

Bretagne

Vous aussi bénéficiez des mesures du Plan de relance :

Le renouvellement de 5 appareils de voies en gare de Rennes fait partie des opérations de maintenance financées par le plan de relance ferroviaire. Les travaux ont un coût de 2 millions d’euros.

La mesure

Dans le cadre du plan France Relance, l’État a décidé de consacrer 4,7 milliards d’euros au secteur ferroviaire. Cette démarche vise à accompagner les investissements de la SA SNCF Réseau au sein du Groupe SNCF en faveur de la régénération du réseau ferré national, de la poursuite de la sécurisation des passages à niveau et du développement durable de ses activités.

La belle histoire

SNCF Réseau est responsable de la gestion du réseau ferré national. Cette filiale de la SNCF orchestre les circulations et assure l’entretien, la modernisation et la sécurité des infrastructures ferroviaires. En Bretagne et dans les Pays de la Loire, 3 000 agents veillent sur 134 gares et 1 565 kilomètres de lignes.
Le renouvellement de 5 appareils de voies en gare de Rennes fait partie des opérations de maintenance financées par le plan de relance ferroviaire. Les appareils de voies sont un ensemble de rails et de traverses, constitués d’aiguillages, qui permettent aux trains de changer de direction. Dans une zone à forte densité comme la gare de Rennes, ils sont soumis à une usure importante. Les 5 appareils, posés entre 1988 et 1990, ont été remplacés en mai 2021 pour assurer le confort des voyageurs et optimiser la régularité pour les 30 années à venir.
SNCF Réseau a planifié le remplacement de ces appareils 3 ans à l’avance, sous la forme d’une opération « coup de poing » de 48 heures, afin de minimiser l’interruption de la circulation des trains. Les travaux, d’un coût de 2 millions d’euros, sont réalisés par une entreprise spécialisée. 80 agents ont été mobilisés pendant ces 2 jours, dont 30 de SNCF Réseau pour assurer le suivi et la sécurité du chantier.

Le témoignage

« La sécurité des voyageurs est notre priorité. Nous planifions les travaux plusieurs années à l’avance pour pérenniser l’infrastructure. Les opérations ‘coup de poing’ sont soigneusement minutées, le plan de transport est adapté en conséquence et les voyageurs sont pris en charge », Alain Guimard (pilote d’opérations)

Pour en savoir plus sur le plan de soutien ferroviaire

Retrouvez toutes les informations sur Le soutien public au secteur ferroviaire sur : planderelance.gouv.fr

Planderelance.gouv.fr

Vous avez aimé ce portrait ?
N'hésitez pas à le partager !

Vous souhaitez faire découvrir ce portrait à votre entourage ?