Dijon restaure son patrimoine

France relance Industrie | Publié le : 07/06/2021
logo France Relance
Entreprise

Cathédrale Saint-Bénigne de Dijon

Aide reçue

2 600 000

Mesure

Plan cathédrales

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté

Vous aussi bénéficiez des mesures du Plan de relance :

Un financement de 2,6 millions d’euros du « Plan cathédrales » de plan France Relance permet aujourd’hui de restaurer et de mettre en valeur la rotonde et la sacristie de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon.

La mesure

La mise en place d’un « plan cathédrales » de 80 millions d’euros a pour objectif de renforcer et d’accélérer la restauration de ces monuments historiques majeurs appartenant à l’État. Après l’incendie des cathédrales de Notre-Dame-de-Paris en 2019 et de Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes en 2020, il a été décidé d’amplifier les travaux de restauration et de sécurisation des cathédrales en France. Ces opérations contribueront, par ailleurs, à la mise en valeur et à l’attractivité des territoires, ainsi qu’au soutien des acteurs de la filière économique du patrimoine.
Plus de 80 millions consacrés à la restauration des cathédrales
Ce projet a été cofinancé par l'Union européenne.
Source : Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

La belle histoire

La cathédrale Saint-Bénigne de Dijon est un édifice de style gothique, construit au XIIIe siècle sur les ruines d’une abbaye romane. Un financement de 2,6 millions d’euros de la mesure « Plan cathédrales » du plan France Relance permet aujourd’hui de restaurer et de mettre en valeur la rotonde et la sacristie.
La restauration de la cathédrale Saint-Bégnine de Dijon
La rotonde est un vestige de l’ancienne abbaye, construite autour de l’an mil. Son plan centré s’inspire du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Détruite lors de la Révolution française et redécouverte à partir de 1843, il en reste aujourd’hui le niveau bas, doté des premiers chapiteaux figuratifs de l’art roman bourguignon.
Depuis, des infiltrations d’eau ont considérablement dégradé les maçonneries. Les travaux réalisés consistent à assurer l’étanchéité de la rotonde et à mettre en valeur les maçonneries et les chapiteaux romans. Un espace de médiation racontera l’histoire singulière de ce monument et un ascenseur permettra aux personnes en situation de handicap moteur d’accéder à l’édifice.
Par ailleurs, la sacristie, construite au XIXe siècle au chevet de l’église gothique et dont les maçonneries sont très dégradée, sera restaurée.

Le témoignage

« La rotonde de Saint-Bénigne est un monument unique de l’art européen, à l’architecture et aux chapiteaux extraordinaires. Elle prenait l’eau depuis plus d’un siècle. Le plan France Relance permet de donner un coup d’accélérateur aux travaux, et de mettre en valeur des vestiges précieux », Cécile Ullmann, conservatrice régionale des monuments historiques de la DRAC, Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté. 

Pour bénéficier de cette mesure

La mise en place d’un « plan cathédrales » de 80 M€ a pour objectif de renforcer et accélérer la restauration de ces monuments historiques majeurs appartenant à l’État, biens communs de la nation qui constituent des éléments forts de l’identité et de l’attractivité des territoires.

Planderelance.gouv.fr

Vous avez aimé ce portrait ?
N'hésitez pas à le partager !

Vous souhaitez faire découvrir ce portrait à votre entourage ?