Ouvriers dans le bâtiment

Plan de soutien : des mesures d'urgence économique durant le confinement

Fonds de solidarité, prêts, soutien aux loyers... Découvrez les mesures prises par le Gouvernement pour permettre aux entreprises de faire face au confinement.

 

Le Gouvernement a pris des mesures économiques d'urgence pour faire face à l'épidémie de Coronavirus.

Les mesures financières

Plusieurs types de mesures peuvent soutenir les entreprises.
 

  •  Le fonds de solidarité est réactivé à hauteur de 6 Md€ pour un mois de confinement, ce qui permet de couvrir l'ensemble des situations : entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement, entreprises du tourisme, de l'événementiel, de la culture, du sport et des secteurs liés durablement touchées par la crise...
     
  •  Les prêts garantis par l'État et prêts directs : l'État peut notamment accorder des avances remboursables plafonnées à 3 mois de chiffre d’affaires (entreprises de plus de 50 salariés) et les prêts garantis sont adaptés à la situation (les entreprises peuvent contracter un prêt jusqu’au 30 juin 2021, aménagement de l’amortissement avec une 1ère période d’un an...).
     
  • Le dispositif d'exonération des cotisations sociales est renforcé : exonération totale des cotisations pour les entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement, prélèvements suspendus pour les travailleurs indépendants...
     
  •  La prise en charge des loyers est prévue pour les entreprises de moins de 250 salariés fermées administrativement ou appartenant au secteur hôtellerie, cafés, restauration (HCR).
     

L'Etat financera a hauteur de 15 Md€ par mois ces mesures et prévoit ainsi d'inscrire un montant global de 20 Md€ dans le projet de loi de finances rectificatif (PLFR) de fin d’année, afin de tenir compte de l’ensemble des dépenses jusqu’à la fin de l’année.

Les mesures de soutien

L'activité économique est garantie : les bureaux d’études restent donc ouverts et les ingénieurs peuvent s’y rendre. Pour le cas particulier du BTP, les  magasins restent ouverts au public et les mairies restent ouvertes pour traiter les demandes de permis de construire.

De même, l'État soutiendra toutes les initiatives permettant aux commerçants de poursuivre leur activité sans risque de diffusion du virus.