25 septembre 2019

« Passage de témoin », des ateliers d’écriture pour découvrir la vie des travailleurs migrants

Le 12 septembre, Omar Benlaâla, auteur de « Tu n’habiteras jamais Paris », et l’association « Un stage et après » ont présenté un projet d’ateliers d’écriture à la Commission interministérielle pour le logement des populations immigrées (CILPI), à la Direction de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité (DAAEN) et aux gestionnaires de foyers de travailleurs migrants. Ce projet expérimental propose à des collégiens, lycéens et étudiants d’aller à la rencontre de travailleurs migrants âgés et de restituer leur histoire.
 

L’association « Un stage et après » - qui accompagne des collégiens dans leurs démarches pour le stage de 3e - et Omar Benlaâla lancent des ateliers d’écriture nommés « Passage de témoin ». Ce projet en est à sa phase expérimentale, avec quatre établissements scolaires engagés (deux collèges, un lycée dans le 20e arrondissement, et l’université Paris VIII) pour le premier trimestre de l’année scolaire 2019/2020.
 

« Tu n’habiteras jamais Paris »
Avec ce roman, O. Benlaâla est lauréat du prix littéraire 2019 de la Porte Dorée au musée national de l'histoire de l'immigration. Il y retrace le parcours de son père, arrivé de Kabylie à Paris en 1963, et y mêle ses propres souvenirs. En parallèle, il suit l’histoire de M. Nadaud, né en 1815 et devenu député ouvrier.

Les étudiants seront une soixantaine au total, répartis par binômes. Chaque binôme rencontrera un résident âgé de foyer ou de résidence sociale, travailleur ou ancien travailleur migrant, sous la supervision d’un adulte. La prise de note manuscrite et la restitution par écrit seront encouragées. Plusieurs séances d’une durée de deux heures sont prévues.

Les gestionnaires de foyer présents, Adoma et Coallia, ont facilité le lancement de ce projet en élaborant sur une liste de foyers et résidences susceptibles de participer. Les premières rencontres entre résidents volontaires et étudiants auront lieu début octobre.

Ce projet s’insère également dans l’objectif de l’association « Un stage et après », en permettant aux élèves de découvrir notamment les métiers de l’accompagnement social et de l’administration