Au sein de l'agence lyonnaise de l'Office français pour l'immigration et l'intégration
Au sein de l'agence lyonnaise de l'Office français pour l'immigration et l'intégration - © Matignon
Édouard Philippe salue des personnes situation d'immigration prises en charge par l'OFII
Édouard Philippe salue des personnes situation d'immigration prises en charge par l'OFII - © Matignon
Édouard Philippe en compagnie des membres de l'OFFII
Édouard Philippe en compagnie des membres de l'OFFII - © Matignon
Édouard Philippe dans un moment d'échanges entre les membres de l'OFII et des personnes en situation d'immigration
Édouard Philippe dans un moment d'échanges entre les membres de l'OFII et des personnes en situation d'immigration - © Matignon
Édouard Philippe dans un moment d'échanges entre les membres de l'OFII et des personnes en situation d'immigration
Édouard Philippe dans un moment d'échanges entre les membres de l'OFII et des personnes en situation d'immigration - © Matignon
Édouard Philippe dans un moment d'échanges entre les membres de l'OFII et des personnes en situation d'immigration
Édouard Philippe dans un moment d'échanges entre les membres de l'OFII et des personnes en situation d'immigration - © Matignon
Remise du rapport sur la refonte de la politique d’intégration au Premier ministre, par le député Aurélien Taché.
Remise du rapport sur la refonte de la politique d’intégration au Premier ministre, par le député Aurélien Taché. - © Matignon
Remise du rapport sur la refonte de la politique d’intégration au Premier ministre, par le député Aurélien Taché.
Remise du rapport sur la refonte de la politique d’intégration au Premier ministre, par le député Aurélien Taché. - © Matignon
Discours du Premier ministre. À ses côtés : Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur
Discours du Premier ministre. À ses côtés : Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur - © Matignon
20 février 2018 - Galerie

Rapport sur la refonte de la politique d’intégration remis au Premier ministre, Édouard Philippe

À l’occasion de la remise du rapport sur la refonte de la politique d’intégration, Édouard Philippe s'est rendu à l'Office français d'immigration et de l'intégration (OFII), qui est un opérateur de l’Etat en charge de l’immigration légale, placé sous la tutelle du ministère de l'Intérieur. l'OFFI a pour missions l’accueil et l’intégration des immigrés autorisés à séjourner durablement en France , l’accueil des demandeurs d’asile  et l’aide au retour et à la réinsertion des étrangers dans leur pays d’origine.

Édouard Philippe a souligné l'importance de la maîtrise de la langue française dans l'intégration, au risque de vivre constamment en marge de la société française. Il a annoncé le doublement du nombre d’heures d’enseignement de français pour les étrangers en situation régulière. "Mieux accueillir, c'est donner à ceux qui en ont le droit toutes les chances de s’insérer dans notre pays. À charge pour eux de rendre à la France, par leur travail, ce qu’elle leur a donné", a-t-il déclaré.

Autre engagement, le Premier ministre a annoncé sa volonté de lever les freins à l’insertion professionnelle des personnes accueillies. "Il n’est pas normal qu’une personne ayant obtenu le statut de réfugié doive attendre de longs mois avant de bénéficier des droits les plus élémentaires parce que sa carte de résident ne peut pas être délivrée tout de suite", a t-il déploré. "Je souhaite que nous passions en revue l’ensemble des freins réglementaires ou administratifs qui retardent, sans raison particulière, l’accès à l’emploi", a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a rappelé que la politique d'intégration de la France reposait sur deux principes : humanité et efficacité. Ainsi, la France s'honore de sa tradition d'asile en accueillant mieux ceux qui ont besoin de notre protection. Elle doit cependant assurer la reconduite effective des étrangers qui n’ont pas obtenu le droit invoqué.