14 décembre 2004 - Vidéo

Inauguration du viaduc de Millau par le Président Jacques Chirac

Couronnant trois ans de travaux, le Président de la République, Jacques Chirac, vient inaugurer le viaduc de Millau, le 14 décembre 2004. Entouré de plus de 800 ouvriers et techniciens ayant participé à sa construction, il dévoile la plaque commémorative, installée sur la "pile P2", la plus haute des sept piles soutenant le pont, pendant que la patrouille de France passe au-dessus du viaduc.
 
Alain Juppé, ancien Premier ministre, accompagne le Président de la République. Il déclare : "Cet ouvrage d’art, qui porte bien son nom, allie une très grande élégance. Quand on le voit d’en bas, de Millau, c’est presque un trait de plume. Il allie un sentiment de force aussi."
 

Si la construction du viaduc de Millau a demandé trois ans de travaux seulement, de décembre 2001 à décembre 2004, la préparation du projet en a demandé quatorze. Le désenclavement du Massif Central est une préoccupation forte durant la seconde moitié du XXe siècle ; le désengorgement du trafic routier aussi. Les premières discussions sur le franchissement du Tarn à proximité de Millau ont lieu dès 1987. Dernier maillon de l’autoroute A75, reliant Clermont-Ferrand à Béziers à travers le Massif Central, le viaduc de Millau est sans conteste le défi le plus important de cette autoroute.
 
L’alliance du béton et de l’acier préconisée par le groupe Eiffage, spécialiste du génie civil et de la construction métallique, est retenue en 2001. L’ouvrage est conçu par l’ingénieur Michel Virlogeux et dessiné par l’architecte britannique Norman Foster. La première pierre est posée le 14 décembre 2001. La plupart des techniques de pointe utilisées dans les travaux publics sont alors mises en œuvre : laser, GPS, enrobé spécifique, béton haute performance et matériaux innovants...
 
"Ouvrage de tous les records", avec sa chaussée de 2 460 mètres de long, le viaduc de Millau culmine à 270 mètres au-dessus des gorges du Tarn. Soutenu par sept piles, dont la plus grande mesure 242 mètres, le viaduc est surmonté de pylônes multi-haubanés dont le plus haut culmine à 343 mètres, soit 20 mètres de plus que la tour Eiffel (324 mètres).
 
C’est le plus haut pont à haubans de l’histoire. À travers sa réalisation, le Président de la République, Jacques Chirac, célèbre la France : "Une France entreprenante et qui réussit. Une France qui investit dans l’avenir. Une France aux avant-postes du progrès mondial. Une France à la pointe de l’excellence scientifique et technique."